Recherche
Se connecter

VeryLastRoom lève 400 000 euros

Publié par le - mis à jour à
VeryLastRoom lève 400 000 euros

L'application de réservation d'hôtels de dernière minute a annoncé le bouclage d'une première levée de fonds de 400 000 euros, auprès de business angels et des fonds d'investissement Pole Capital et Generis Capital Partners.

  • Imprimer

La startup marseillaise VeryLastRoom a annoncé une levée de fonds de 400 000 euros, réalisée auprès des fonds d'investissement Pole Capital et Generis Capital Partners, ainsi que de business angels tels qu'Alain de Mendonça (Promovacances), Didier Blaise (Allopneus), Laurent Therezien (ex Lastminute.com, Accor Services) ou encore Laurent Benhamou (Fondateur d'AlloPass, Monelib).

Cette levée de fonds va permettre à la startup fondée en août 2011, de renforcer son équipe et d'intensifier ses efforts marketing et commerciaux, en développant à la fois sa base de clients et son porte-feuille d'hôtels. VeryLastRoom disposerait déjà de plus de 450 hôtels partenaires dans plus d'une centaine de destinations françaises. Son ambition : d'atteindre le millier d'établissements avant la fin de l'année 2013.

Chaque jour, de midi à 2h du matin, l'application VeryLastRoom propose des promotions sur des chambres d'hôtels à réserver pour le soir-même, avec des prix qui descendent centimes par centimes, tout au long de la journée. Les réductions pouvant atteindre jusqu'à 70%. Il est donc mpossible de réserver pour le lendemain, ou le surlendemain, la société s'étant spécialisée dans le "very last-minute", et ne met en vente que des chambres encore invendues pour le soir-même.

Chef de rubrique Commerce mobile pour E-Commerce Magazine et ecommercemag.fr. Applis, levées de fonds, nouvelles technologies, création de startups, moteurs [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Par Marketo

Difficile pour les entreprises de se passer aujourdhui dune visibilite sur le web Acquisition de trafic transformation generation de leads les [...]

Sur le même sujet

Techno & UX

Par Stéphanie Marius

Demande d'une réglementation sur les cryptoactifs, fin des ICO sauvages et des intermédiaires dans le processus de paiement... Retour sur les [...]