Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

French Tech : ses forces et faiblesses selon 4 dirigeants de PME

Publié par le

La French Tech, tout le monde en parle. Mais quelles sont véritablement ses forces et faiblesses ? Les dirigeants d'AB Tasty, Sparklane, Care Labs et AwoX témoignent.

  • Imprimer
"L'écosystème de la French Rech est bénéfique pour toues les start-up"

Frédéric Pichard, dirigeant de la start-up Sparklane créée en 2009, qui a reçu le soutien de Bpifrance lors de son démarrage et qui participe aux événements organisés à Londres par Business France, estime que la marque French Tech fonctionne. Et que le réseau est porteur.

Pour lui, l'écosystème est bénéfique pour toutes les start-up. Mais, au-delà, pour avancer, l'entreprise a besoin de se doter de profils premium. À commencer par un CTO, un directeur des ventes, puis un daf et un directeur marketing. "Avant d'accélérer, une start-up a besoin de trouver son "go-to-market" et de s'affirmer comme un acteur majeur de son marché. Nous sommes dans cette phase et nous devons recruter des profils seniors à tous les postes-clés de l'entreprise pour cibler l'international", explique Frédéric Pichard.

C'est pourquoi il a bouclé une levée de fonds de 4 millions d'euros en début d'année, réalisée auprès de deux fonds, XAnge et Entrepreneur Venture. Le but : structurer et muscler sa R&D et son équipe commerciale. "Les seniors ayant de l'expérience à l'étranger sont chers. Nous projetons donc de réaliser un nouveau tour de table d'ici 12 à 18 mois afin d'organiser l'activité à l'international en recrutant un patron dans chaque pays", ajoute-t-il. Pour ce dirigeant, il est important, à chaque étape, de démontrer que l'entreprise est capable de progresser. "Le plus important n'est pas le montant de la levée de fonds, car il est possible d'en réaliser plusieurs successivement, surtout dans notre secteur, en B to B. En effet, le marché est plus lent qu'en B to C et moins viral", précise-t-il.

Sparklane

Activité : Éditeur de solution SaaS de "sales intelligence" (aide à la prospection commerciale basée sur l'intelligence artificielle)
Ville : Nantes (Loire-Atlantique)
Dirigeant : Frédéric Pichard, p-dg, 45 ans
Année de création : 2009
Effectif : 50 salariés
CA : NC

Véronique Méot

Sur le même sujet

La rédaction vous recommande