Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

Financer son passage aux nouvelles technologies grâce au crowdlending

Publié par / Avec la Marketplace le - mis à jour à

Développer un nouveau métier digital et de développement sur la toile peut se financer aussi par le crowdlending.

  • Imprimer

 

Lorsqu’un bureau de courtage en assurances veut se lancer dans les assurtech, il passe par le crowdlending pour financer son projet. Exemple avec Ofac+ Assurances.

 

Ofac+ Assurances, du traditionnel au 2.0

Ofac+ Assurances est un bureau de courtage en assurances créé en 1987 en Wallonie. Le bureau a été racheté en 2008 par Monsieur Philippe Denis via la holding, Groupe 3D. Depuis sa reprise Ofac+ Assurances a fortement développé ses activités historiques sur l’ensemble de la Wallonie. En 2008 et 2016, le chiffre d’affaires d’Ofac+ Assurances a doublé, passant de 1,1 million d’euros à 2,2 millions.

Conscient de l’émergence du marché « Insurtech », ces entreprise technologiques intervenant dans le secteur de l’assurance, le groupe a créé en 2015 la société « Five Insurance Company » qui développe des solutions d’assurance innovantes. Opérationnelle depuis janvier 2016 avec son produit « Cover4You », l’entité propose aux clients de concevoir eux-mêmes leur « package assurances » en ligne.

Les produits conçus par Five Insurance Company peuvent être proposés aux assurés exclusivement via un réseau de courtiers indépendants. A ce jour, le groupe a déjà pu développer un réseau de distribution de 130 courtiers partenaires. Mais pour faire passer Five Incurance au 2.0, Ofac+ Assurance cherche 250.000 euros pour financer le développement de cette assurtech.

Pourquoi Ofac+ Assurances a fait appel au crowdlending ?

Le courtier a donc fait appel à la plateforme Look&Fin pour financer le développement de son assurtech. Une orientation stratégique nécessaire et incontournable pour cet acteur majeur du courtage en assurance. Le courtier souhaite aller vite dans le développement de son Insurtech, afin de s’aligner sur ses concurrents, eux aussi tenus de moderniser leurs outils.

Le crowdlending permet d’une part de disposer rapidement de fonds pour financer ses projets. Mais il permet aussi d’éviter de piocher dans la trésorerie de l’entreprise pour développer son projet. C’est pourquoi, elle s’est tournée vers Look&Fin, qui a structuré l’opération financière et a receuilli les 252.000 euros en 1 minute. Le prêt est contracté pour une durée de 36 moins à 7% brut par an.

 

La rédaction vous recommande

Par Marketo

Difficile pour les entreprises de se passer aujourdhui dune visibilite sur le web Acquisition de trafic transformation generation de leads les [...]

Autres articles proposés