Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

Boursorama : un bilan en demi-teinte

Publié par le

La filiale de la Société Générale confirme le succès de son offre bancaire en ligne, mais affiche un résultat net annuel en baisse, à 7,6 millions d'euros.

  • Imprimer

« C'est une année charnière pour la banque Boursorama, car 61 000 nouveaux clients nous ont fait confiance. » Inès Mercereau, nouveau p-dg de Boursorama et remplaçante de Hugues Le Bret (démissionnaire en octobre 2010), affiche une certaine sérénité quant aux résultats 2010 de la filiale de la Société Générale : « Le pari d'être une banque en ligne est réussi. » Pourtant, en 2010, Boursorama a dégagé un résultat net annuel de 7,6 millions d'euros, plombé par la dépréciation de près de 30 millions d'euros de sa filiale allemande OnVista. À titre de comparaison, en 2009, le groupe avait réalisé un résultat net de 49 millions d'euros. Hormis le poids de l'acquisition de OnVista, Boursorama justifie cette baisse de résultat par des investissements marketing lourds, de près de 29 millions d'euros, notamment en publicité. 

Boursorama se compose de trois métiers : banque en ligne, portail internet et courtage en ligne. « La croissance du groupe provient essentiellement de l'activité de banque en ligne et du portail internet », explique Inès Mercereau. Ainsi, outre les 61 000 nouveaux comptes ouverts en 2010, le site a enregistré une augmentation des dépôts sur les comptes courants de l'ordre de 29 %, pour un montant moyen de dépôt par compte de 2 300 €. L'activité du portail internet France, dont la monétisation repose sur la publicité, a également su se développer puisque les revenus y ont cru de 14 %, soit 11,5 millions d'euros. Un succès qu'Inès Mercereau explique par le sérieux du portail qui, en outre, « documente près de 7 millions de visiteurs uniques chaque mois. Chaque visiteur consulte plus de 100 pages sur le portail ». Se félicitant au passage de la fidélité de son audience dont le temps moyen passé sur le site est supérieur à 50 minutes par mois. Une performance notable pour un site internet. 

Pour 2011, la priorité de Boursorama est de maintenir une dynamique de conquête de nouveaux clients, misant également sur un environnement économique en 2011, « qui s'annonce plus porteur pour nos activités », a estimé la p-dg, Inès Mercereau, dans un communiqué.

Chef de rubrique Commerce mobile pour E-Commerce Magazine et ecommercemag.fr. Applis, levées de fonds, nouvelles technologies, création de startups, moteurs [...]...

Voir la fiche

Sur le même sujet

[Top 100] Les 100 sites marchands les plus puissants en 2018
Top 100 Ecommerce
[Top 100] Les 100 sites marchands les plus puissants en 2018

[Top 100] Les 100 sites marchands les plus puissants en 2018

Par Martine Fuxa, Véronique Méot et Stéphane Guillard

Ecommerce présente la 7e édition de son classement des sites marchands français. Le podium 2018 se compose des mêmes géants qu'en 2017: OUI.sncf, [...]

L'application Vivino lève 20 millions de dollars
Top 100 Ecommerce
L'application Vivino lève 20 millions de dollars

L'application Vivino lève 20 millions de dollars

Par Stéphanie Marius

L'application Vivino, créée en 2010 et consacrée à la vente de vin en ligne, boucle une nouvelle levée de fonds destinée à assurer son déploiement [...]

Top 10 des marques qui ont fait le buzz en 2017
Top 100 Ecommerce
Top 10 des marques qui ont fait le buzz en 2017

Top 10 des marques qui ont fait le buzz en 2017

Par Stéphane Guillard

YouGov a publié son classement des marques qui ont le plus fait parler d'elles en 2017. Decathlon s'empare de la première place, tous secteurs [...]

La rédaction vous recommande

CIO et CMO : les copilotes de la transformation digitale
CIO et CMO : les copilotes de la transformation digitale

CIO et CMO : les copilotes de la transformation digitale

Par Cimo Forum

Le 13 decembre dernier se tenait le CIMO FORUM evenement reunissant CIO et CMO Apres setre longtemps tourne le dos sont ils en voie de rapprochement [...]