Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

Happytime.com permet de réserver ses loisirs en ligne

Publié par le
Happytime.com permet de réserver ses loisirs en ligne

Happytime.com permet de réserver des activités de loisirs de proximité en ligne et instantanément, à l'instar de ce qui existe dans le monde du tourisme.

  • Imprimer

Lancé en juin 2009, Happytime est un portail 100% dédié aux loisirs. Le site, dirigé par Benoît Sineau et la holding de Charles Beigbeder Gravitation, permet de réserver immédiatement et en quelques clics des activités de loisirs partout en France. La plateforme propose plus de 4.000 activités répertoriées en dix univers (auto-moto, séjours, bien-être et beauté, sport d'eau, etc.) Ce site s'adresse à tous les publics. Les professionnels du loisir y trouveront également leur compte. Happytime leur offre en effet un canal de distribution supplémentaire. La plateforme ambitionne d'atteindre un volume d'activité de 50 millions d'euros à l'horizon 2012. 

Sur le même sujet

L'application Vivino lève 20 millions de dollars
Top 100 Ecommerce
L'application Vivino lève 20 millions de dollars

L'application Vivino lève 20 millions de dollars

Par Stéphanie Marius

L'application Vivino, créée en 2010 et consacrée à la vente de vin en ligne, boucle une nouvelle levée de fonds destinée à assurer son déploiement [...]

Top 10 des marques qui ont fait le buzz en 2017
Top 100 Ecommerce
Top 10 des marques qui ont fait le buzz en 2017

Top 10 des marques qui ont fait le buzz en 2017

Par Stéphane Guillard

YouGov a publié son classement des marques qui ont le plus fait parler d'elles en 2017. Decathlon s'empare de la première place, tous secteurs [...]

Redressement fiscal : Amazon trouve un accord avec le fisc français
Top 100 Ecommerce
Redressement fiscal : Amazon trouve un accord avec le fisc français

Redressement fiscal : Amazon trouve un accord avec le fisc français

Par Dalila Bouaziz

Le géant américain annonce ce lundi 5 février avoir trouvé un "accord de règlement d'ensemble" avec le fisc français sur son redressement fiscal. [...]

La rédaction vous recommande