Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

L'équipement de la maison sur Internet, un secteur en forte croissance

Publié par le

Une enquête réalisée par PowerBoutique auprès d'e-commerçants du secteur de l'équipement de la maison démontre la solidité des acteurs et leur poids croissant dans l'univers de l'e-commerce.

  • Imprimer

Mobilier, décoration, électroménager... La vente en ligne d'équipements pour la maison afficherait une forme olympique. Une enquête réalisée par PowerBoutique révele l'intérêt croissant des Français pour leur intérieur. Si bien qu'aujourd'hui, 24% des sites e-commerce en France seraient consacrés à la vente d'équipements pour la maison. Par conséquent, le chiffre d'affaires de ces champions de l'e-commerce progresse en moyenne de 58% par an.

En y regardant de plus près, le mobilier est le segment le plus performant. Il aurait enregistré la plus forte augmentation d'activité, avec une évolution de plus de 136% du chiffre d'affaires pour les sites de vente de mobilier. La décoration n'est pas en reste. Les spécialistes de ce segment représenteraient 41% des boutiques en ligne du secteur de l’équipement de la maison, mais leur chiffre d'affaires ne fait pas le poids face au segment du mobilier, en raison, notamment, de prix unitaires plus faibles. En revanche, la catégorie dite des "autres équipements" (produits d'entretien, produits ménagers, etc.) ainsi que le jardinage, le bricolage et l'électroménager représenteraient respectivement 26%, 25% et 21% du chiffre d'affaires généré par les sites d'e-commerce consacrés à l'univers de la maison. 

Un panier moyen  supérieur à celui des autres secteurs

Le renforcement des systèmes de sécurité autour du paiement en ligne conforte la confiance des internautes envers les sites. Ils sont désormais plus enclins aux achats importants sur la Toile. On en ressent l'impact sur le panier moyen des sites, qui serait plus élevé de 60% que celui des autres secteurs d'e-commerce (222€ contre 136€). Pour l'achat d'électroménager, il s'établit à 480€, et pour le mobilier, il atteint 331€.  Loin d'être à court d'idées pour surfer sur leur ascension, les cybermarchands positionnés sur ce secteur visent désormais plus grand. Et en 2009, deux tiers d'entre eux réalisaient des ventes à l'export, notamment hors de l'Union européenne. Encore anecdotiques, ces ventes ne représentent que 8% de leur chiffre d'affaires. Par ailleurs, c'est aussi la preuve que le potentiel de développement reste considérable. 

Chef de rubrique Commerce mobile pour E-Commerce Magazine et ecommercemag.fr. Applis, levées de fonds, nouvelles technologies, création de startups, moteurs [...]...

Voir la fiche

Sur le même sujet

L'application Vivino lève 20 millions de dollars
Top 100 Ecommerce
L'application Vivino lève 20 millions de dollars

L'application Vivino lève 20 millions de dollars

Par Stéphanie Marius

L'application Vivino, créée en 2010 et consacrée à la vente de vin en ligne, boucle une nouvelle levée de fonds destinée à assurer son déploiement [...]

Top 10 des marques qui ont fait le buzz en 2017
Top 100 Ecommerce
Top 10 des marques qui ont fait le buzz en 2017

Top 10 des marques qui ont fait le buzz en 2017

Par Stéphane Guillard

YouGov a publié son classement des marques qui ont le plus fait parler d'elles en 2017. Decathlon s'empare de la première place, tous secteurs [...]

Redressement fiscal : Amazon trouve un accord avec le fisc français
Top 100 Ecommerce
Redressement fiscal : Amazon trouve un accord avec le fisc français

Redressement fiscal : Amazon trouve un accord avec le fisc français

Par Dalila Bouaziz

Le géant américain annonce ce lundi 5 février avoir trouvé un "accord de règlement d'ensemble" avec le fisc français sur son redressement fiscal. [...]

La rédaction vous recommande