Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Le paiement fractionné comme levier de croissance : le cas PowerGym

Publié par le - mis à jour à

En plus de présenter des avantages pour les clients, le paiement fractionné peut également être envisagé comme un levier de croissance. C'est en tout cas la stratégie de PowerGym, une entreprise française spécialisée dans l'équipement de salles de sport à la maison.

  • Imprimer

Une stratégie qui s'est avérée payante au bout de quelques mois seulement, à en croire les chiffres. Entretien.

Proposiez-vous le Buy Now Pay Later avant de recourir à la solution PrestaShop Paylater ?

Au lancement de l'entreprise en 2020, nous nous sommes équipés d'un module de paiement classique par carte bancaire. Avec la croissance de l'entreprise, l'augmentation du panier moyen et le contexte économique, nous avons eu de plus en plus de demandes de paiement fractionné de la part de nos clients. Mais c'est un sujet tout nouveau pour nous. Avant d'opter pour PrestaShop Paylater, nous n'avions pas été confrontés à cette demande et n'utilisons donc pas d'autre solution de ce type.

Quels étaient vos besoins au moment d'opter pour une solution de paiement fractionné ?

Nous avons mis en place PrestaShop Paylater en mai dernier. Cela nous a pris un an pour trouver une solution de paiement fractionné qui nous convenait. Nous nous sommes d'abord tournés vers notre banque, mais la solution proposée par cette dernière ne nous convenait pas. Le risque financier se trouvait de notre côté. Par exemple, si un client n'était pas solvable, nous n'étions pas protégés. Avec PrestaShop Paylater, nous sommes protégés car c'est Oney qui prend en charge le risque. En plus, nous recevons le paiement en une seule fois, à la commande. C'est vraiment une solution intéressante pour nous. Nous partageons encore les frais bancaires avec le client, en partie à cause de l'inflation mais nous devrions bientôt pouvoir les prendre en charge à 100%.

Pouvez-vous me parler de l’intégration et de l'activation de PrestaShop Paylater ?

Cela a été très rapide. Moins de 24h après ma demande de renseignement, les équipes de Prestashop et Payplug m’ont contacté pour répondre à mes questions. En moins d’une semaine, la solution était intégrée. Forcément au début, nous avons eu des questions sur son fonctionnement, mais nous avons toujours obtenu des réponses rapides. En fait, on nous a attribué un chargé de compte qui est disponible dès qu'on en a besoin. PrestaShop Paylater est une solution très souple. Nous n'avons pas eu la nécessité de l'ajuster pour le moment après plusieurs mois d'utilisation.

Quels sont les avantages de PrestaShop Paylater pour vous et vos clients ?

Pour le client, c'est très simple : c'est la possibilité de payer en plusieurs fois et donc d'obtenir du matériel auquel il ne pourrait pas avoir accès instantanément sans le paiement fractionné. Pour nous, c'est la garantie d'être payé, et aussi d'augmenter nos paniers moyens, donc notre chiffre d'affaires. Le paiement fractionné nous permet également d'augmenter notre taux de conversion. Enfin, c'est indéniable que le paiement fractionné est une solution de fidélisation : nous n'avons pas encore de résultats chiffrés à ce sujet, mais nous savons déjà que les utilisateurs du paiement fractionné ont tendance à racheter nos produits peu de temps après leur précédent achat.

Quels résultats avez-vous obtenus ? Pensez-vous utiliser le Buy Now Pay Later comme levier de croissance ?

Depuis que nous utilisons la solution, nous sommes passés d'un panier moyen de 650€ à 750€. Avec le paiement fractionné, les gens se permettent donc de dépenser plus. Sur 100% des commandes réalisées chez nous, 20% sont passées via la solution PrestaShop Paylater. Sans la solution, nous aurions peut-être perdu une grande partie d'entre elles. De plus, notre taux de conversion a augmenté de 17%. C'est donc indiscutablement un levier de croissance.

 

Pour en savoir plus téléchargez le livre blanc : Le paiement fractionné est-il fait pour votre e-commerce ?

La rédaction vous recommande

Retour haut de page