En ce moment En ce moment
Méthodologie

La boîte à outils de L'intelligence émotionnelle

Chapitre VI : Garder un équilibre émotionnel

  • Retrouvez 7 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La boîte à outils de L'intelligence émotionnelle

8 chapitres / 57 fiches

  • Imprimer

" Nos vies sont faites de tout un réseau de voies inextricables, parmi lesquelles un instinct fragile nous guide, équilibre toujours précaire entre le coeur et la raison. "

Georges Dor


La gestion des émotions est en premier lieu une question d'équilibre. Plus la personne se sent stable, plus elle peut faire face aux événements et les anticiper. Ainsi, la première base de l'équilibre concerne soi-même : vivre pleinement les émotions et savoir faire face à ses propres réactions émotionnelles incohérentes.

La confiance en soi

L'équilibre émotionnel est très dépendant de la confiance en soi, qui est un sentiment vis-à-vis de soi. Positif ou négatif, il varie selon les circonstances et les événements rencontrés et auxquels la personne fait face. La confiance en soi se développe tout au long de la vie, en apprenant notamment à faire face à ses peurs. Il est donc possible de l'entretenir et d'agir sur les leviers qui la mobilisent et la font grandir.

Apprendre à cultiver sa propre confiance renforce les bases de son équilibre et permet de mieux gérer les événements difficiles et les conflits. Par ailleurs, la confiance en soi donne de l'aisance et du pouvoir personnel dans les relations aux autres. Elle favorise les relations de confiance avec les autres, notamment dans le milieu professionnel. La connaissance de ses qualités personnelles est donc un atout pour améliorer son comportement en fonction des personnes et situations rencontrées.

L'estime de soi

L'estime de soi est l'évaluation de soi-même en rapport avec ses propres valeurs et ses propres capacités, réelles ou imaginaires. Elle est à la base de la confiance en soi et entre en jeu dans la gestion des émotions et dans la capacité à faire face aux événements.

L'estime de soi est entretenue à la fois par les signes de reconnaissances adressés par les autres et par sa propre capacité à se reconnaître des qualités personnelles. Une faible estime de soi ne permet pas de bien gérer l'émotion, alors qu'une estime de soi positive a un impact plus fort sur la gestion de l'émotion.

Les croyances et les valeurs agissent sur la perception que chacun a de ses propres capacités. Comme le disait Ford, " si vous croyez que vous ne pouvez pas le faire, vous avez raison ; si vous croyez que vous pouvez le faire, vous avez raison. "

L'équilibre

Certaines personnes vivent les situations difficiles comme des challenges et sont stimulées par le stress et les émotions engendrés. Les recherches menées sur ces personnalités ont montré qu'elles regroupaient certaines caractéristiques typiques.

Elles sont capables de s'investir totalement dans leurs activités et dans leur vie.

Elles sont convaincues de pouvoir contrôler et influencer les événements quelle que soit la situation.

Elles ont une vision positive des changements et demandes de l'environnement.

Ces individus savent ce qui est bien pour eux, se concentrent sur les priorités nécessaires tant à leurs actions qu'à leur bien-être. Ils cultivent des relations aux autres permettant de maintenir un climat détendu et de confiance.

L'équilibre émotionnel s'obtient donc en développant des comportements et modes de pensée qui vont permettre d'être au mieux de sa forme physique, psychologique, sociale ou émotionnelle.

Martine-Éva Launet, Céline Peres-Court

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event