Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de L'intelligence émotionnelle
Chapitre VI : Garder un équilibre émotionnel

Fiche 03 : La confiance en soi

  • Retrouvez 7 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La boîte à outils de L'intelligence émotionnelle

8 chapitres / 57 fiches

  • Imprimer

Développer la confiance en soi, oser être soi-même




En résumé

La confiance en soi est fondée sur la conscience et l'acceptation de ce que l'on est, la capacité à être à l'aise avec les autres, à réaliser ses projets. Pour la renforcer, il est nécessaire de connaître ses points forts et ses points faibles, de développer son aisance dans les relations avec les autres, d'oser entreprendre. La confiance en soi est un processus continu qui se déroule tout au long de la vie. Les réussites, mais aussi la capacité à rebondir, à tirer profit des facteurs d'échec renforcent la confiance en soi.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

  • Être soi-même.
  • Développer son aisance dans ses relations.
  • Vivre ses aspirations.

Contexte

Nous avons quotidiennement besoin de nous affirmer, de défendre nos points de vue, de prendre et assumer des décisions sans éprouver la peur de ne pas être à la hauteur.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Se connaître
  • Oser être soi-même et développer son aisance relationnelle
  • Réaliser ses projets
  • Méthodologie et conseils

    • Se connaître et s'accepter :

      • Faire l'inventaire de ses qualités, compétences, talents, points faibles.
      • Être conscient de ses limites et les respecter.
      • Être bienveillant envers soi-même et parler de soi de manière positive. Cela implique d'être " son propre ami ", d'accepter ses émotions, pensées, comportements, et de reconnaître ses erreurs.
    • Oser être soi-même :

      • Renforcer l'image positive de soi en faisant régulièrement le point sur ses réussites, sans surestimation ni dévalorisation. S'attacher à les renouveler, à les renforcer en apportant quelques améliorations, si besoin est.
      • Distinguer ses traits de personnalité et ses comportements. Un comportement maladroit, inadapté comporte une intention positive.
      • Recadrer ses comportements insatisfaisants. Ce qui est considéré comme un point faible : obstination, repli, peut devenir un atout dans un autre contexte, avec d'autres personnes.
    • Développer son aisance relationnelle :

      • Adopter une attitude d'ouverture : exprimer sincèrement ses préoccupations, intentions, désaccords afin de créer un climat qui encourage chacun à être honnête.
      • S'appuyer sur le non-verbal et le para-verbal pour mieux décoder le ressenti de l'autre.
    • Réussir ses projets et réaliser ses aspirations :

      • Se fixer des objectifs réalistes qui constitueront des petits pas vers la réussite.
      • Aller de l'avant, être tourné vers le futur et non fixé sur le passé.
      • S'appuyer sur l'analyse des facteurs d'échec.
    • Quelques freins et sabotages à éviter :

      • Ne pas oser faire état de ses pensées, points de vue lorsqu'ils sont en décalage avec ceux de son interlocuteur.
      • Se comparer aux autres.
      • Écouter ses petites voix négatives : " tu n'y arriveras pas ", " c'est trop difficile ", etc.
      • Être perfectionniste, avoir un idéal de soi irréaliste.
      • Faire ou se faire des reproches.
      • Ne rien décider de peur de commettre une erreur.
      • Attendre des autres qu'ils soient d'accord d'emblée avec vous.
      • Adopter un processus de pensée inapproprié " tout ou rien ".

    Avantages

    • La confiance en soi contribue à notre stabilité émotionnelle. C'est une aide précieuse pour faire face à l'adversité, être heureux et réussir sa vie.

    Précautions à prendre

    • Soyez à l'écoute de votre ressenti et des signaux de votre corps, en situation difficile. Suscitez un feed-back de votre entourage ou de votre manager sur vos succès satisfait le besoin de reconnaissance et renforce la confiance en soi.

    Martine-Éva Launet, Céline Peres-Court