En ce moment En ce moment
Méthodologie

La boîte à outils du Développement personnel en entreprise
Chapitre I : Communiquer efficacement

Fiche 09 : La reformulation

  • Retrouvez 10 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 28 nov. 2017
©

La boîte à outils du Développement personnel en entreprise

7 chapitres / 71 fiches

  • Imprimer

Quelle reformulation ?

En résumé

Les incompréhensions trouvent souvent leur origine dans un défaut de reformulation : croyant avoir saisi la teneur du message de l'autre, par soucis d'économie ou de rapidité, nous n'avons pas le réflexe de lui faire valider notre compréhension.

Or, la reformulation est le garant de la transmission efficace d'un message parce qu'elle peut permettre à notre interlocuteur :

  • de prendre conscience de la manière dont son message est compris ;
  • de l'ajuster en conséquence.

C'est pour cela que la notion de reformulation est intimement liée à celle de l'écoute et que c'est un savoir-faire indispensable à cultiver au quotidien.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

  • Pour vous, la reformulation sera un outil précieux pour vous assurer que vous avez bien compris le message que veut faire passer votre interlocuteur. Qui plus est en reformulant, vous contribuez aussi à mémoriser l'information.
  • Pour votre interlocuteur, la reformulation va marquer votre intérêt : vous montrez indirectement que vous portez réellement de l'intérêt à ce qu'il dit. En ayant un retour sur ce que vous avez compris de son message vous lui donnerez aussi l'opportunité d'affiner, de modifier, ou encore de compléter son message.

Contexte

La reformulation devrait être un réflexe de base à mettre en oeuvre lors de toute communication. Vous aurez probablement déjà entendu un militaire reformuler, mot par mot, la consigne qui lui est donnée (aussi courte soit-elle) pour acter le fait qu'il l'a reçue et comprise.

Comment l'utiliser ?

Étapes

À intervalles réguliers, osez interrompre votre interlocuteur pour reformuler ses propos (même si vous avez l'impression que le message est clair pour vous !) :

  • Envoyez un signal non-verbal, comme un petit signe de la main ou en ouvrant la bouche, pour montrer votre volonté de prendre la parole.
  • Enchaînez avec une formule type :

    • " autrement dit... "
    • " si je comprends bien... "
    • " ce que vous voulez dire, c'est... "
  • Et complétez-la soit :

    • en verbalisant avec vos propres mots ce que vous avez compris, pour synthétiser ses propos ou les structurer. C'est la reformulation " synthèse " ;
    • en répétant mot par mot ce que vient de dire votre interlocuteur, pour lui faire un effet miroir et le relancer. C'est ce qu'on appelle la reformulation " écho ".

    Méthodologie et conseils

    • À la suite de votre reformulation, soyez attentif au premier mot communiqué par votre interlocuteur : il vous renseignera très vite sur le niveau de compréhension réciproque qui s'établit entre vous. Un oui et vous êtes en phase, un non/pas tout à fait et il y a nécessité d'ajustement.
    • La reformulation doit rester centrée sur ce que vient de dire votre interlocuteur, même si vous l'exprimez avec vos mots. Évitez de donner votre avis ou de porter un jugement sur le message émis par votre interlocuteur : le temps de la reformulation n'est pas fait pour ça.
    • La reformulation peut aussi être utilisée pour (au besoin) demander des clarifications à votre interlocuteur si quelque partie que ce soit de son discours n'est pas claire pour vous : " Ce que je ne saisis pas, c'est... ? "
    • La reformulation " écho " peut paraître infantile, en vous donnant un côté " perroquet ". L'expérience montre non seulement que les gens ne s'en rendent pas compte mais en plus qu'ils apprécient ! ¦

    Marquez votre écoute en reformulant pour donner envie à l'autre de vous accorder la même attention lorsque vous parlerez.

    Avantages

    • Le bénéfice de la reformulation est aussi pour votre interlocuteur, pour lui permettre de vérifier qu'il y a bien concordance entre ce qu'il veut vous dire et ce qu'il vous dit réellement.

    Précautions à prendre

    • Pratiquez le double silence : externe, vis-à-vis de l'autre pour ne pas parler de vous, et interne, pour ne pas filtrer la réception du message uniquement au travers de ce qui vous intéresse.
  • Laurent Lagarde

    Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
    rédactrice en chef

    La Lettre de la Rédac

    Recevez l'essentiel de l'actu

    E-commerce

    Small Business

    Event