Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de la stratégie
Chapitre I : Politique et stratégie d'entreprise

Fiche 03 : Les 4 facettes de la politique d'entreprise

  • Retrouvez 5 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 11 août 2016
©

La boîte à outils de la stratégie

8 chapitres / 56 fiches

Ces 4 facettes sont considérées comme les leviers interdépendants de la politique d'entreprise. Le métier du dirigeant d'entreprise consiste à gérer les interactions entre stratégie, structure, décision et identité. Stratégie : quels sont les objectifs généraux de l'entreprise ? Structure : comment organiser l'entreprise pour mettre en oeuvre ses stratégies ? Décision : quel est le processus de détermination des choix stratégiques ? Identité : comment utiliser l'image collective de l'entreprise pour affirmer sa stratégie ?

  • Imprimer

Stratégie-Structure-Décision-Identité

Source : d'après Frédéric Leroy, Bernard Garrette, Pierre Dussauge, Rodolphe Durand, Laurence Lehmann-Ortega, dir., Strategor, Dunod, 6e édition, 2013.

Source : d'après Frédéric Leroy, Bernard Garrette, Pierre Dussauge, Rodolphe Durand, Laurence Lehmann-Ortega, dir., Strategor, Dunod, 6e édition, 2013.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Cette représentation claire et synthétique de la politique d'entreprise permet de constater que le dirigeant avisé doit choisir le levier sur lequel il va peser en fonction de son efficacité.

Au lieu de chercher à imposer à tout prix un changement de stratégie, il a souvent intérêt à agir d'abord sur la structure, les processus de prise de décision, voire sur l'identité de l'entreprise.

Contexte

Ce modèle des 4 faces (ou facettes) a été mis au point par l'équipe de professeurs du département Stratégie et Politique d'Entreprise du Groupe HEC, dans leur ouvrage Strategor, publié pour la première fois en 1988.

Comment l'utiliser ?

Étapes

Chaque facette doit faire l'objet d'une analyse approfondie :

  • La stratégie place la notion de concurrence au centre de tout raisonnement. La stratégie du groupe, ainsi que celle de chacune de ses activités, est élaborée par le dirigeant et son équipe de direction.
  • La structure permet la mise en oeuvre des stratégies et se définit par la manière dont l'entreprise est organisée : répartition des tâches et liens existants entre les fonctions.
  • La décision analyse comment les choix stratégiques s'opèrent réellement dans l'entreprise. Souvent le dirigeant ne fait qu'entériner les choix qu'on lui propose, d'autres sont le produit de l'histoire de l'entreprise.
  • L'identité, à ne pas confondre avec l'image (externe), est la représentation collective de l'entreprise pour ses collaborateurs. On distingue sa manifestation visible (la culture d'entreprise) et l'influence du dirigeant à travers son style de leadership et sa personnalité.

Méthodologie et conseils

Ces 4 facettes représentent les leviers interdépendants dont dispose le dirigeant pour mettre en oeuvre la politique d'entreprise.

Attention à la cohérence des 6 relations bilatérales existant entre les 4 facettes :

  • Stratégie & structure, exemple : une stratégie de diversification entraînant une structure divisionnelle.
  • Structure & décision, exemple : une structure très décentralisée s'accommodant mal d'instances au sommet.
  • Stratégie & décision, exemple : une stratégie de différenciation avec un mode de décision par l'initiative.
  • Décision & identité, exemple : un processus de décision bureaucratique limitant l'identité managériale.
  • Structure & identité, exemple : une structure décentralisée associée à une identité managériale.
  • Stratégie & identité, exemple : la stratégie du leader, celle du challenger et leurs identités respectives.

Avantages

  • Ce modèle est un système en transformation permanente, sur lequel peuvent agir le dirigeant et ses instances, telles que le comité de direction, le comité exécutif, le comité stratégique...

Précautions à prendre

  • Le dirigeant doit également tenir compte des attentes et intentions des parties prenantes, les acteurs ayant un droit de regard sur les actions menées par l'entreprise.
  • La gestion des interactions entre les 4 facettes est un exercice complexe et délicat.

Bertrand Giboin © Dunod