Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de L'intelligence émotionnelle
Chapitre I : Développer son quotient émotionnel

Fiche 06 : Les préférences cérébrales

  • Retrouvez 6 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La boîte à outils de L'intelligence émotionnelle

8 chapitres / 57 fiches

  • Imprimer
Communiquer selon les caractéristiques des différents profils


En résumé

Ned Hermann, physicien, s'est appuyé sur les travaux de Roger Sperry et Paul Mac Lean (cf.outil 5) et a développé le modèle des " préférences cérébrales ". L'hémisphère gauche correspond à un mode de fonctionnement logique, analytique, séquentiel. L'hémisphère droit privilégie une perception globale, l'expression des émotions, l'imagination. Chaque hémisphère se subdivise en deux zones : la zone corticale intégrant la dimension " pensée " et la zone limbique, le " ressenti ". Le modèle comporte 4 quadrants utilisés avec une intensité variable selon sa personnalité, son histoire, son métier.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

  • Comprendre son propre style de communication.
  • Identifier le style de traitement de l'information.
  • Adapter sa communication.

Contexte

Cet outil peut être utilisé dans toutes situations.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Être attentif aux attitudes et termes utilisés.
  • Identifier les préférences de son interlocuteur.
  • S'ajuster.
  • Méthodologie et conseils

    Les caractéristiques de chaque cadrant

    • Le profil cortical gauche : réaliste

      La personne aborde les situations de façon logique, analytique, rigoureuse. Elle est à l'aise avec les concepts scientifiques et techniques. Son besoin : obtenir des résultats. Pour prendre une décision, elle examine les différentes hypothèses, s'appuie sur des faits précis, des données chiffrées. Métiers concernés : finance, juridique, chef de projet, etc.

      Pour bien communiquer avec le profil cortical gauche :

      • Adopter une approche rationnelle, être factuel, planifier et organiser ses activités.
      • Être mesuré dans l'expression de ses sentiments et émotions.
    • Le profil cortical droit : idéaliste

      La personne résout les problèmes en les abordant de façon globale, en s'appuyant sur son intuition. Elle est imaginative, aime l'inconnu, la nouveauté ; elle est à l'aise dans la prise de risque. Elle a l'esprit de synthèse. Son besoin : mettre en oeuvre ses idées, sa capacité à innover. Métiers concernés : commercial, artistique, entrepreneur, marketing, etc.

      Pour bien communiquer avec le profil cortical droit :

      • S'autoriser à être spontané, imaginatif.
      • Savoir faire preuve de flexibilité.
    • Le profil limbique gauche : pragmatique

      La personne est organisée, elle planifie, anticipe, applique les procédures avec rigueur, a le souci du détail. Elle a tendance à suivre ses habitudes, a besoin de se sentir en sécurité. Elle apprécie la maîtrise de soi. Métiers concernés : management, administration, gestion, etc.

      Pour bien communiquer avec le profil limbique gauche :

      • Respecter les procédures.
      • Accepter l'expérimentation suivie de phases de contrôle.
      • Présenter ses idées par écrit, rassurer en informant sur la conduite des dossiers, projets.

      Le profil limbique droit : empathique

      La personne aime les échanges et les contacts, elle est très communicative. Elle est sensible aux réactions et émotions de son entourage et privilégie la qualité de la relation. Elle a besoin d'être appréciée. Métiers concernés : formation, ressources humaines, social, communication, etc.

      Pour bien communiquer avec le profil limbique droit :

      • Adopter une attitude d'ouverture, exprimer ses sentiments, son ressenti.
      • Donner des signes de confiance à la personne.

    Avantages

    • La prise de conscience de ses préférences aide à grandir : s'appuyer sur ses forces, accepter ses points " faibles ". Face à une situation de tension, cet outil contribue à décoder les comportements et besoins.

    Précautions à prendre

    • L'innovation implique l'intuition mais aussi le raisonnement. Les techniques de créativité s'appuient sur ces deux approches.

    Martine-Éva Launet, Céline Peres-Court