En ce moment En ce moment
Méthodologie

La boîte à outils des réseaux sociaux
Chapitre I : Les 4 réseaux principaux

Fiche 05 : Twitter

  • Retrouvez 6 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 4 juil. 2016
©

La boîte à outils des réseaux sociaux

7 chapitres / 57 fiches

Avec ses messages courts limités à 140 caractères, Twitter (316 millions de comptes actifs) s'est imposé comme une plateforme incontournable des réseaux sociaux. 1/3 des internautes auraient un compte Twitter. Twitter se développe rapidement dans le grand public, poussé par la télévision. Toutes les émissions de débat ou " talk show " proposent leurs hashtags (#) pour réagir en direct, commenter, poser des questions voire voter pour un candidat. Le verbe " tweeter " a fait son apparition dans le dictionnaire Larousse. En moyenne, près de 6 000 tweets sont envoyés chaque seconde. Twitter a toujours du mal à trouver un modèle économique.

  • Imprimer

Optimiser ses tweets

Pourquoi l'utiliser ?

Objectifs

  • Se faire connaître, publier une information, lancer un sondage, informer et s'informer en temps réel... grâce à la simplicité et à la grande viralité de l'outil.
  • Faire une veille (concurrence, marché, sa marque...).
  • Développer le trafic vers un site Internet.
  • Toucher des journalistes, des blogueurs, des influenceurs, des leaders d'opinion, faire des RP.
  • Toucher une cible internationale. J'ai pu publier plusieurs articles aux États-Unis grâce à Twitter.

Contexte

Grand public, cadres, dirigeants, étudiants, entrepreneurs, PME, grands comptes, BtoB, BtoC... Twitter peut être utile à tout le monde. Twitter est le réseau social pour savoir en temps réel ce qui se passe sur un sujet donné. Au-delà du web social, Twitter est le meilleur média d'information en temps réel.

Twitter est le réseau social qui a crû le plus rapidement (44 %) entre 2012 et 2013. Il y a plus de 500 millions de comptes dont 300 millions d'actifs. Mais 20 % seulement sont utilisés tous les mois et le twittos médian a 1 abonné.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Soyez identifiable via votre pseudo, votre bio (160 caractères) et votre photo. Il faut qu'on puisse vous retrouver facilement.
  • Personnalisez votre photo de profil : la vôtre et non votre logo.
  • Postez vos premiers tweets.
  • Suivez ceux qui ont les mêmes intérêts. On peut les identifier à travers les suggestions de Twitter ou via l'outil de recherche (search.twitter.com) et on peut être suivi en retour.
  • Tweetez tous les jours. Les occasions sont nombreuses : réflexions sur son secteur, recommander un article, retweeter... Des outils existent pour publier de manière automatique les derniers posts d'un blog par son flux RSS.

Méthodologie et conseils

Le 3 août 2013, on a enregistré le nombre record de 143 199 tweets en 1 seconde.

Pour développer son nombre de followers, il faut une présence minimum. Le nombre de tweets et le nombre de followers sont corrélés. Vous assistez à une conférence : tweeter peut s'avérer très efficace pour recueillir des abonnés en partageant ce qui s'y dit.

Insérez deux widgets Twitter sur votre site ou votre blog :

  • l'un pour permettre aux visiteurs de tweeter un élément du site sur leurs comptes Twitter ;
  • l'autre pour qu'ils puissent devenir followers.

Dépassez les fonctionnalités de base de l'outil et engagez le dialogue par message direct pour créer de la valeur. Surveillez le rapport entre vos nombres d'abonnements et d'abonnés. Évitez un écart trop important.

Avantages

  • Twitter est gratuit, simple, efficace. Aucune compétence particulière n'est nécessaire.
  • Il n'est pas nécessaire d'avoir un compte pour effectuer une veille ou lire les messages.
  • Poster sur Twitter peut être partiellement ou totalement automatisé.

Précautions à prendre

  • S'inscrire pour bloquer l'URL à votre marque et éviter le cybersquatt (utilisation du nom de marque par quelqu'un qui n'en est pas propriétaire).
  • Comprenez bien le langage interne avant de vous lancer : #, RT, DM, mentions, @...
  • Ne pas dépasser les 110 caractères pour ne pas bloquer les retweets (RT) qui reprennent votre nom de compte et un commentaire.
  • Éviter de spammer et d'être trop autocentré. Twitter est principalement un outil de partage.

Comment être plus efficace ?

Stratégie

Avant de se lancer, une stratégie de contenu est nécessaire. Soyez pertinent et cherchez à engager. On n'a que 100/110 caractères pour donner envie aux twittos (les membres de Twitter) de cliquer ou de retweeter. Évitez surtout l'auto-promotion. Si vous ne parlez que de vous, vous n'intéressez personne.

Personnalisez

Comme les autres réseaux sociaux principaux, Twitter est passé au picture marketing (). Dans les paramètres, téléchargez une image de format 1 500 ? 500 de 5 Mo maximum pour créer votre bannière. Personnalisez votre identifiant pour être repérable et mémorisable rapidement (15 caractères maximum).

Hashtags

Les hashtags (#) sont indispensables. Un hashtag se place devant un mot-clé pour aider à indexer le tweet. Il n'y a pas de bibliothèque ni de dépôt ou de réservation à faire. Pas plus de deux par tweet.

Adoptez le bon rythme

Pour exister sur Twitter, une présence quotidienne est indispensable. Un tweet a une durée de vie de quelques heures. Ne pas hésiter à tweeter un message à quelques heures d'intervalle pour toucher davantage de membres : ceux qui sont présents à 10 h ne le sont pas nécessairement à 15 h. Si vous tweetez en anglais, prenez en compte le décalage horaire. Un tweet n'est pas un mail. Poster 10 tweets n'a pas la même incidence qu'envoyer 10 mails.

Les usages de Twitter : la règle 4-1-1

Twitter implique de la réciprocité. Il est d'usage (et c'est efficace) de retweeter, remercier, mentionner ou suivre ceux qui nous suivent. La règle 4-1-1 n'est pas une obligation mais une recommandation : pour 1 tweet d'auto-promotion et 1 tweet promotionnel, 4 tweets de partage de contenu de tiers. N'hésitez pas à demander qu'on vous retweete (Please RT).

Utilisez des outils tiers

L'efficacité de Twitter peut être renforcée par d'autres outils. Scoop.it (voir ) propose du contenu à tweeter. ManageFlitter aide à identifier les faux comptes ou les comptes inactifs. SocialOomph permet de planifier ses tweets. Les applications Klout ou PeerIndex pour Chrome ou Firefox indiquent le niveau d'influence des autres twittos. Hootsuite permet de manager plusieurs comptes Twitter sur une interface unique. Sociallymap, Social Dynamite ou Overgraph () permettent d'automatiser la diffusion sur plusieurs comptes.

Connectez

Faites savoir que vous avez un compte en l'indiquant sur votre site ou blog, votre profil LinkedIn, votre carte de visite, votre CV, votre signature de mail...

Seuils

Il y a plusieurs seuils à respecter sur Twitter. On ne peut envoyer plus de 1 000 tweets par jour... Par ailleurs (et c'est plus important) à partir de 5 000 personnes suivies, Twitter évalue le rapport entre abonnés et abonnements et bloque les comptes qu'il estime peu pertinents (trop grand écart). Le ratio exact n'est pas publié. Utilisez un outil comme ManageFlitter pour retirer de vos abonnements les comptes qui ne sont plus actifs.

Achat d'abonnés

De nombreux prestataires proposent d'acheter des tweets, des retweets, des abonnés... C'est assez facile à trouver. Si cela peut satisfaire certains egos d'afficher des chiffres élevés, ce n'est pas une stratégie pérenne, surtout si vous êtes repéré.

CAS Mettez Twitter au service de votre démarche de social selling

Exemple de tweet d'expression de besoin

Bruno Fridlansky, Directeur associé Social Dynamite, fondateur de consonaute.fr

Le social selling est une approche centrée sur l'humain pour développer son business. Oubliez le mot selling, concentrez-vous sur le social et mettez à profit le potentiel de Twitter pour atteindre votre objectif.

Il faut distinguer deux aspects dans une démarche social selling. Le premier concerne l'entretien d'une relation commerciale établie avec un client. Le second se rapporte à la détection de nouvelles opportunités business.

Fidéliser un client, ce n'est pas seulement s'assurer qu'il va reconduire le contrat que vous avez signé. Dans une démarche social selling digitale, il s'agit de continuer à entretenir une conversation qui lui soit utile. Twitter est un réseau particulièrement puissant pour cela, qui permet de partager des contenus avec son interlocuteur. En message privé pour lui envoyer directement un lien. Ou dans un tweet public en le mentionnant avec son pseudo pour l'interpeller sur le sujet que vous traitez ensemble. Dans ce mode public, vous développez en même temps votre professional branding en partageant à l'ensemble de votre communauté l'infor-mation. Bien sûr, seuls vous et votre client connaissez la nature de vos relations commerciales. Les autres ne verront que deux personnes qui se connaissent et partagent un sujet d'intérêt commun.

Pourquoi via Twitter plutôt que par e-mail ? Parce que Twitter est un média de conversation et d'actualité et que sa boîte de messagerie e-mail est probablement inondée de messages.

Détecter une opportunité sur Twitter, c'est écouter sa communauté, veiller sur des mots-clés qui vous permettront de découvrir qui exprime un besoin via des questions ou des réflexions. Voire également obtenir des réactions à vos propres tweets qui vous engageront dans une discussion propice à enclencher un rendez-vous business.

Auteur : Cyril Bladier © Dunod

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event