Méthodologie

La boîte à outils des réseaux sociaux
Chapitre III : Les réseaux sociaux pour développer son activité

Fiche 15 : Twitter pour développer son business

  • Retrouvez 17 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 5 juil. 2016
©

La boîte à outils des réseaux sociaux

7 chapitres / 57 fiches

Twitter est davantage un média et un outil d'information en temps réel qu'un réseau social. Le principal apport de Twitter aux professionnels est de les aider à être plus visible, à partager du contenu, à se tenir informé et à suivre des événements. Au départ très BtoB, Twitter s'est beaucoup démocratisé et est très utilisé en BtoC. Twitter est un outil marketing (personnel ou marque) : notoriété, interactions, écoute, veille, buzz, événementiel, SAV, RP, booster d'audience. Twitter sert aux commerciaux, pour diffuser des offres spéciales ou détecter des leads. Il faut s'engager et dialoguer pour en tirer de la valeur. Twitter est beaucoup plus efficace avec des outils externes.

  • Imprimer

3 actions pour développer son business sur Twitter

Pourquoi l'utiliser ?

Objectifs

  • Entrer en contact et développer son audience : clients, prospects, blogueurs, experts, journalistes.
  • Attirer du trafic vers un site.
  • Présenter son offre, promouvoir ou relayer un événement.
  • Fidéliser ses clients.
  • Faire une veille ou un audit concurrentiel.
  • Gérer un service client.
  • Devenir une référence dans son domaine.

Contexte

Twitt ou tweet ; twitteur et twitteuse ; twitter ou tweeter ont fait leur entrée au Larousse 2013.

Choisissez qui vous suivez. D'autres vous suivent et peuvent voir vos tweets. Twitter est gratuit et ne nécessite aucune connaissance informatique particulière en dehors de ses règles d'usage.

Twitter n'est pas réservé aux grands comptes et est très accessible aux TPE, PME, consultants... De plus en plus d'entrepreneurs et de dirigeants de PME y ont de meilleurs retours que via des communiqués de presse.

Si les objectifs sont définis par les dirigeants, la gestion quotidienne peut être laissée à un junior ou externalisée.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Préparez, définissez une stratégie et un mode de présence.
  • Fixez des règles : types de messages, fréquence, modes de réponse...
  • Insérez vos mots-clés dans votre bio et un lien cliquable qui renvoie vers un site, vers une page dédiée aux visiteurs venant de Twitter avec une amorce de gestion de leads.
  • Suivez des comptes dans votre domaine en comptant sur un suivi en retour. Suivez des comptes leaders. Ne suivez pas automatiquement tous vos nouveaux abonnés. Tous ne sont pas pertinents.
  • Alimentez fréquemment votre compte en apportant de la valeur.

Méthodologie et conseils

Le mouvement @Tweetbosses lancé par TBWA a vocation à pousser les dirigeants français à twitter.

  • Ne pas parler que de soi et publier sur d'autres intervenants du secteur.
  • Trouvez le bon rythme. Le niveau d'exigence est spécifique à chaque business, mais il faut publier tous les jours en évitant d'inonder ses abonnés.
  • On peut mélanger tweets en français et en anglais, mais idéalement il vaut mieux un compte par langue voire par pays.
  • Les analytics Twitter, accessibles gratuitement, fournissent des informations précises non seulement sur la performance des publications mais aussi sur l'audience de followers.

Avantages

  • Twitter est international et permet d'obtenir une audience à l'étranger et par exemple de commencer à se faire connaître avant d'exporter.
  • Être en prise directe avec ses clients, son marché, ses prospects. Il n'y a plus de filtre entre une marque et sa cible.

Précautions à prendre

  • Attention au piratage en ouvrant trop rapidement un message. Dans ce cas, changer de mot de passe.
  • Automatiser allège les tâches fastidieuses, mais il faut surveiller son compte et répondre aux questions, remercier pour les mentions et les RT.
  • Être sur Twitter, c'est s'exposer. Préparez-vous aux critiques, aux attaques ou à des clients mécontents qui s'expriment. Vos concurrents ont accès à ce que vous publiez et à vos réponses.
  • Twitter peut s'avérer très prenant. Dosez votre effort et mettez en place des outils d'alerte et de veille automatiques. Il est possible de recevoir automatiquement un mail dès qu'un terme précis apparaît.

Comment être plus efficace ?

Twitter pour son business

Efficacité

Dans une stratégie de visibilité professionnelle, vous devez penser efficace. Faites des tweets accrocheurs pour donner envie de cliquer. Ne dépassez pas 120 caractères pour laisser de la place aux mentions et retweets. Créez des pages destinées aux flux Twitter et insérez des liens vers cette page dans vos tweets. Un follower n'est pas a priori disponible pour tester un produit ou un service, mais il peut vouloir en savoir plus. Reliez votre compte à votre blog : les flux du blog alimentent le compte Twitter et vos articles sont des réponses à des problématiques diverses. Utilisez les outils de recherche de Twitter pour savoir quelles sont les tendances et les préoccupations dans un secteur. Contactez des prospects potentiels à partir de leurs questions. Ne les dirigez pas vers une offre ou un formulaire de contact (c'est trop tôt) mais vers du contenu utile (FAQ, blog...). Des outils automatisent une partie des tâches : publication de tweets à partir de flux RSS (Twitterfeed), Social Dynamite, Scoop it, Sociallymap.

Construisez votre réseau

Trouver des abonnements est l'une des clés et l'une des tâches les plus chronophages. Un compte a une ligne éditoriale directrice et les abonnements doivent en refléter la thématique. Twitter propose une rubrique suggestions, basée entre autres sur vos derniers abonnements. Le site http://search.twitter.com propose un moteur de recherche avancé pour trouver des comptes qui publient sur un thème donné ou dans une ville ou une région particulières.

On peut suivre les comptes que ses abonnés suivent

Attention à ne pas suivre plus de 1 000 nouveaux comptes chaque jour. Il faut un délai pour être suivi en retour. Créez des listes. Une liste permet de regrouper les comptes que l'on suit autour d'un thème (20 maximum).

Optimisez le contenu

Sur Twitter, le principe de base du web 2.0 reste valide : le contenu est clé. Pour être suivi, il faut être pertinent, apporter de la valeur et ne pas se comporter uniquement en consommateur. C'est un outil de partage : mentionnez d'autres comptes et retweetez. Créez des hashtags (#). Le # précède le mot-clé que l'on veut mettre en avant. Un tweet peut contenir plusieurs hashtags.

Influence

Les utilisateurs quotidiens de Twitter et ceux qui suivent des marques sont en moyenne trois fois plus enclins à développer l'influence de celles-ci que les membres de Facebook. Ils ont des blogs, commentent et postent davantage de vidéos que les autres. Les followers sont les profils les plus influents en ligne. Ce qui se passe sur Twitter ne reste pas sur Twitter. Plus influents et plus technophiles, ils attendent des informations ou des offres exclusives. Pour apporter de la valeur, tweetez vos nouveaux articles, proposez votre expertise ou votre aide. Plus on participe, plus on a de retour. Google Analytics mesure l'apport de trafic via Twitter. Trouvez ce qui intéresse vos followers ou ce dont ils ont besoin et que vous pouvez apporter régulièrement, quitte à leur demander directement. La régularité est contraignante mais importante. C'est nécessaire pour être reconnu, bâtir sa communauté et l'engager. Twitter est un lieu d'interaction avec clients et prospects. On peut y dédier une équipe ou considérer que chacun dans l'entreprise peut avoir un compte professionnel destiné à développer l'activité.

CAS Exemple Twitter, un outil astucieux pour votre business

Statistiques sur les hashtags

 Source : Social Caffeine

Source : Social Caffeine

Aurélie Durand, @A_Durand14, entrepreneure, co-fondatrice @Welink_Agency et @MakersExp

Nous le savons, Twitter est en crise. Et pourtant... Ce réseau social professionnel est un outil indispensable pour accompagner la force de vente d'une entreprise dans le développement d'opportunités business.

Twitter a toujours axé son activité autour du partage d'actualités. Il est surtout un espace d'interaction performant permettant de supprimer les "barrières hiérarchiques naturelles" entre les utilisateurs.

Il apporte des métriques clés (hashtag dans les descriptions de profil et timing de publication), suffisantes pour un ciblage précis et un effort commercial optimal : 140 caractères pour créer un call-to-action efficace.

Chez We Link et Experience, nous utilisons Twitter au quotidien (c'est même pour certains une véritable passion !). Le réseau social nous permet de développer la communauté de l'entreprise et la création d'opportunités de visibilité, de business et de mentoring.

En un peu plus d'un an, nous avons pu échanger, rencontrer des personnalités telles que Ronan Le Moal (PDG - Crédit Mutuel Arkea), Raphaël Krivine (Directeur Clientèle Directe - AXA Banque), Catherine Moal (Rédactrice en chef - Alliancy)... Et ce, via une interpellation en 1 tweet (chose difficilement imaginable sans Twitter) !

Des relations qui ont contribué, via des opportunités business, de l'acquis de compétences et de la mise en relation, à ce qu'est aujourd'hui notre entreprise. Twitter qui reste pour nous un accélérateur d'expérience/de business et un réflexe que nous ne souhaiterions pas perdre.

Auteur : Cyril Bladier © Dunod

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event