Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

[Reportage] Don't Call Me Jennyfer s'ouvre à la gent masculine dans son nouveau flagship parisien

Publié par Dalila Bouaziz le
Je m'abonne
  • Imprimer

Un parcours client omnicanal renforcé

L'enseigne met à disposition de ses jeunes acheteurs (le coeur de cible est 12-20 ans) six caisses en libre-service (self check out) et une cabine Tik Tok pour créer du contenu. La marque compte 1,3 million d'abonnés sur Instagram et 550 000 sur Tik Tok. Un espace click and collect -permettant de retirer ses commandes réalisées sur le Web- a été installé. "L'e-commerce est très important car nous sommes sur une clientèle ultra-connectée, indique Chloé Ortiz. Les ventes en ligne représentent entre 15 à 20 % du chiffre d'affaires." Parmi les derniers services en ligne lancés : le paiement en plusieurs fois (avec Scalapay), la possibilité d'envoyer sa wishlist (via un lien sur WhatsApp, mail...) pour que le destinataire (généralement les parents) puisseainsi payer les produits du panier.

Don't Call me Jennyfer doit lancer d'ici la fin de l'année son application mobile. "Nous sommes une marque hybride entre le produit (notre coeur de métier) et le contenu, l'application sera donc un mix entre ces deux axes." Une refonte du site e-commerce est prévue en 2023.

Dans ce nouveau concept, Don't Call Me Jennyfer laisse une grande part au merchandising, avec un changement toutes les deux semaines des vêtements exposés.

Chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et Relationclientmag.fr, ainsi que les magazines print associés, je couvre l'actualité des [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retour haut de page