En ce moment En ce moment

Happyview, l'opticien du Net

Publié par le

Acheter ses lunettes en ligne, c'est désormais possible grâce à Happyview, le site créé par Marc Adamowicz, ancien chef de produit chez Krys.

Je m'abonne
  • Imprimer

On connaissait le site de vente en ligne de lentilles à prix discount (www.lentilles-moins-cher.com), lancé par Orianne Garcia, l'une des pionnières de l'Internet français, en 2007. Un nouveau venu arrive sur Internet sur le marché convoité de la lunette: il s'agit d'Happyview.fr.

Alors que le coût moyen d'une paire avoisine 300 euros en France, sur Happyview.fr, les prix démarrent à 39 euros. La cible? Les Français mal pris en charge par leurs mutuelles, mais aussi les chasseurs de looks originaux. Les montures sont conçues par un fabriquant suédois collaborant avec les plus grandes enseignes d'optique françaises. Quant aux verres, ils proviennent de deux fournisseurs, l'un Asiatique, l'autre Européen.

Happyview entend séduire les internautes grâce à ses tarifs attractifs: les lunettes sont vendues à partir de 39 euros.

Happyview entend séduire les internautes grâce à ses tarifs attractifs: les lunettes sont vendues à partir de 39 euros.

Pour asseoir sa notoriété, Happyview mise avant tout sur le service. «La vente de lunettes sur Internet existe depuis plus de quinze ans dans les pays anglo-saxons. En France, c'est totalement nouveau. Nous nous devons donc de rassurer les consommateurs», explique Marc Adamowicz, président et cofondateur du site. Pour y parvenir, les internautes peuvent essayer virtuellement les modèles de leur choix. Le site offre le remboursement ou l'échange des lunettes achetées, pendant 30 jours. Autre label de qualité, tous les produits proposés en ligne sont conformes aux normes européennes. «Nous sommes le seul site de vente de lunettes en langue française agrée par la Sécurité sociale», souligne Marc Adamowicz. Techniquement, un configurateur permet de sélectionner dans le catalogue les produits parmi la quarantaine de critères proposés. L'internaute peut aussi recevoir les conseils d'un visagiste. Alors qu'en moyenne un magasin écoule 1 000 paires de lunettes par an, Happyview.fr ambitionne d'en vendre 10 000 dans les 12 prochains mois...

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Léa Billon

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

Sur le même sujet

Retail

Par Stéphanie Marius

Kiabi s'oppose au consumérisme débridé accompagnant le Black Friday et lance durant trois jours une opération solidaire.