Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Automatisation de l'entrepôt : quel impact sur la compétitivité du secteur textile ?

Publié par le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Automatisation de l'entrepôt : quel impact sur la compétitivité du secteur textile ?

Pour faire face à l'essor des commandes en ligne et aux nouvelles attentes des clients, les spécialistes du textile automatisent avec succès leur entrepôt. Explications avec Isabelle Dubois, Directrice Générale d'Element Logic.

Je m'abonne
  • Imprimer

Ce n'est pas un secret : l'essor du e-commerce pendant la crise sanitaire a exacerbé les enjeux pesant sur le secteur logistique, au même titre que l'évolution des attentes des clients, tant en matière de délais de livraison que de qualité de service. De plus, le contexte international actuel favorise les ruptures d'approvisionnement.

Isabelle Dubois Directrice Générale d’Element Logic


Pour y faire face, il faut « optimiser la gestion de son entrepôt pour se focaliser sur le sourcing de nouveaux produits et l'amélioration de l'expérience client », conseille Isabelle Dubois, Directrice Générale d'Element Logic, entreprise spécialisée dans l'automatisation d'entrepôt, qui a vu son chiffre d'affaires tripler ces trois dernières années, au même titre que celui de certains de ses clients.

Cette optimisation dans la gestion des entrepôts passe notamment par une plus grande capacité de stockage, nécessaire pour anticiper une éventuelle pénurie, par des espaces plus denses afin de réduire les coûts, avec en parallèle une gestion du stock plus précise et une augmentation de la cadence qui ne doit pas se faire au détriment des conditions de travail...

Une équation qui semble de prime abord difficile à résoudre, mais dont la solution passe par l'automatisation.

AutoStore, système de stockage le plus dense du marché

Intégrateur historique du système AutoStore, Isabelle Dubois en détaille les avantages : « C'est un système de type "cubic storage" qui permet de réduire au maximum l'espace entre les bacs de stockage. C'est la solution la plus dense du marché, devant les systèmes de shuttle, miniload ou exotec. Ici, tous les robots circulent sur une grille fixée au sol et amènent directement les bons produits aux opérateurs, ce qui représente un gain d'efficacité et de confort de travail non négligeable. De plus, AutoStore s'adapte à toutes les formes de bâtiments et on peut augmenter la capacité du système en ajoutant de nouveaux bacs ou robots, sans mettre les opérations courantes à l'arrêt ».

Un entrepôt automatisé par Element Logic permet de d'optimiser son espace de stockage.

Une modularité également logicielle, AutoStore pouvant fonctionner avec tous les logiciels de gestion d'entrepôt (ERP / WMS) et avec le WCS Element Logic Software. « Nous fournissons également à nos clients les équipements périphériques au système d'automatisation : machines formeuses / fermeuses, des systèmes de convoyages ou des robots AMR », ajoute Isabelle Dubois, tout en précisant les limites du système : « Les produits doivent tenir dans des bacs de 600mm x 400mm x 400mm pesant 30kg maximum, et le système opère entre 0 et 35°, bien que des tests sont actuellement menés en surgelé

Secteur du textile : pourquoi automatiser son entrepôt ?

Un système d'automatisation qui a de quoi intéresser la grande distribution, après les acteurs de la cosmétique, de l'électronique et bien sûr, de l'habillement.

Isabelle Bion complète : « Avec nos solutions d'automatisation, nous savons répondre à tous les besoins spécifiques du secteur textile : la densité de stock pour avoir des références diversifiées en termes de coloris ou de tailles par exemples, la rotation des produits entre les collections par saison, la gestion des retours (point majeur car le nombre d'articles à remettre en stock peut atteindre jusqu'à 30% dans certaines sociétés), et enfin, la multiplicité des typologies d'articles, avec des vêtements et accessoires qui tiennent dans des bacs et d'autres qui doivent être pendus sur cintres, ce qui nécessite un entrepôt équipé de différentes zones de stockage, avec de la consolidation à faire sur une même commande ».

Le bras de picking eOperator d'Element Logic permet d'accélérer la préparation de commandes

Et avec la multiplication des ventes e-commerce ces dernières années, les clients Element Logic qui ont passé le cap de l'automatisation affichent des performances sans équivoque : le fabricant de prêt-à-porter Styleboom Fashion a réduit sa surface de stockage de 4 500 à 1 300 m2, tout en multipliant la vitesse de traitement de ses commandes par 6. Même constat chez le spécialiste des vêtements professionnels New Wave, qui a diminué sa surface de stockage de 8 000 m2 pour une hausse de sa productivité de 300 %, ou chez Bergfreunde, marque d'équipements outdoor qui a multiplié la collecte de ses articles par 5.

Quant à la question du ROI d'un entrepôt automatisé ? « Il faut en moyenne 4 à 5 ans pour rentabiliser cet investissement, et dans les meilleurs cas un an et demi quand l'entrepôt est complètement manuel », indique Isabelle Dubois, citant les résultats d'un livre blanc publié par Element Logic à la rentrée 2022.


Prêts à sauter le pas de l'automatisation d'entrepôt ?

Contactez Element Logic pour savoir comment optimiser votre entrepôt.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page