En ce moment En ce moment

Vinted, la mode à petit prix qui séduit les Françaises

Publié par le | Mis à jour le
Vinted, la mode à petit prix qui séduit les Françaises

La France, capitale européenne du vintage? Pour le site de vêtements et accessoires d'occasion, sans aucun doute. Le marché tricolore fait le succès de Vinted avec une hausse de 230% des transactions en un an.

Je m'abonne
  • Imprimer

"Je n'achète plus de vêtements neufs par conviction écologique, sauf auprès des marques éthiques. Désormais, sur Vinted je vide mes placards et j'achète tous mes vêtements en seconde main. Je suis à l'équilibre entre les sommes que je dépense pour acheter et celles que je reçois de mes ventes. Du coup, je change très souvent de garde-robe", explique, séduite, Leslie, membre depuis un an. Sa voisine, Myrtille, acquiesce: "Je pousse même la logique écologique en ne choisissant d'acheter que des marques françaises pour privilégier le local." Enfin, Danila, dévoile son usage du site: "Moi, je ne fais que vendre des articles que je ne mets plus. Avec l'argent récolté, je fouine dans les vide-greniers des fringues Vintage." Ces trois "Vintie" (elles se donnent ce nom entre elles) sont venues apporter leur témoignage dans le cadre d'une présentation de la marque en France par son P-dg, Thomas Plantenga.

Elles sont représentatives des Françaises qui ont adopté en masse le concept de Vinted, lancé en 2008. En effet, si la marque poursuit son expansion en Europe, elle tient le haut du pavé en France.

"Vinted réunit 23 millions de membres dans 11 pays dans le monde, dont 10 millions en France. En un an, les transactions en France ont augmenté de 230% avec 2,2 opérations chaque seconde", explique son P-dg, Thomas Plantenga. "Nous voulons faire de la mode seconde main le premier choix. Pour cela, notre stratégie est simple: rendre nos utilisateurs heureux et proposer de la valeur ajoutée à moindre coût", expose Thomas Plantenga, qui a intégré l'équipe en 2016. Pas moins de 1,3 milliard d'euros de gains ont été perçus par les membres en Europe en 2019 grâce à un "catalogue" de plus de 120 millions d'articles.

Cercle vertueux

Comment expliquer le succès de Vinted? Certes, la philosophie prônée reposant sur le principe de la consommation écoresponsable a le vent en poupe. Mais, ce n'est plus un effet de mode, mais un mouvement de fond. Selon l'Obsoco, près de 60% des Français ont acheté d'occasion au cours des 12 derniers mois et pour 26% d'entre eux, c'est un vêtement. (Observatoire du rapport des Français à l'économie circulaire - septembre 2019). De son côté, l'Institut Français de la Mode, annonce que près de la moitié des consommateurs européens déclarent avoir acheté des produits de mode écoresponsables en 2019, (budget de 370€ en moyenne en France) et les achats de seconde main progressent puisque 42% des Françaises en ont acheté en 2019.


"Les Françaises sont fans de Vintage et font preuve d'une conscience écolo aiguë. La France reste le pays de la mode", justifie Natacha Blanchard, représentante de la marque en France.

Dans ce contexte favorable, Vinted repose sur un cercle vertueux que se sont approprié les utilisatrices. "C'est simple et le choix est immense. Sur Vinted, la transaction est sécurisée et grâce au portefeuille électronique, je peux me constituer une cagnotte grâce à laquelle je peux racheter des vêtements à moindres frais sur le site", témoigne cette fashionista qui cumule recommandations et notes de satisfaction sur son profil en ligne. Vinted est partenaire de Mondial Relay. L'ergonomie du site permet de faire des sélections par taille, prix, marque et de recevoir des alertes pour des articles bien précis.

36% des vendeurs sont aussi acheteurs

"Grâce à son appli, Vinted séduit en majorité les femmes entre 18 et 35 ans, même si les hommes représentent 10% des membres. Le budget moyen est de 15€", précise Natacha Blanchard. Les principales motivations sont le pouvoir d'achat (pour les vendeurs: des ventes sans aucun frais et pour les acheteurs: un large choix d'articles mode à petit prix) et la mode circulaire (donner une seconde vie à ses vêtements). "Aussi, 70% des gains des ventes sont réutilisés pour acheter, 36% des vendeurs sont également acheteurs et 2 articles par vendeur sont vendus par semaine", précise Thomas Plantenga.

Pour autant, malgré 1,4 milliard d'euros de volume d'affaires réalisé dans neuf pays, soit une croissance de 250% en un an, le site n'est toujours pas rentable. En 2016, le nouveau P-dg a opté pour un modèle économique qui fera ses preuves et se différencie de la concurrence: le service est gratuit pour les vendeurs et l'acheteur s'acquitte d'une commission de 70 centimes plus 5% du prix d'achat de l'article au delà.

L'Europe reste le territoire de prospection et de développement du site, dont le siège social a été transféré à Vilnius en Lituanie, avec des bureaux à Berlin, Varsovie et Prague. Le site fait des déjà des émules en Espagne, Belgique, Pays-Bas et Luxembourg. Ces 5 pays sont connectés entre eux sur une même plateforme pour plus de fluidité. Un des axes d'amélioration du site porte sur la traduction pour les utilisateurs des différents pays afin de faciliter les échanges et les discussions sur le forum.

Vinted en Europe


23 millions de membres dans 11 pays
1,3 milliard d'euros de gains perçus en Europe en 2019
120 millions d'articles à acheter en Europe

En France


10 millions de membres
2,8 millions de visites par jour
2,2 articles vendus chaque seconde
15 € prix moyen par article


Je m'abonne

Marie-Juliette Levin

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

La rédaction vous recommande

Par Hipay 2018

En France pres de 95 des cyberacheteurs ont deja achete ou vendu des produits via une marketplace Levier de croissance incomparable le modele [...]

Sur le même sujet

Retail

Par Caroline Clermont

Les initiatives en matière de responsabilité sociétale contribuent aux résultats positifs des entreprises. C'est ce que révèle une étude menée [...]