Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

eBay gagne son procès contre Tiffany

Publié par Gaëlle RENOUVEL le

Le tribunal de New York a statué qu'eBay avait mis en place des mesures adéquates contre la contrefaçon et que la protection des marques incombait à leurs propriétaires.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le groupe eBay a remporté une victoire, lundi 14 juillet, dans le procès que lui avait intenté le joaillier américain Tiffany en 2004 pour contrefaçon, alors qu'il a récemment perdu en France contre le groupe LVMH dans une affaire similaire.

Le tribunal de New York a statué, lundi dernier, qu'eBay avait mis en place des mesures adéquates contre la contrefaçon et que la protection des marques incombait à leurs propriétaires.
Tiffany avait porté plainte en affirmant que la plupart des bijoux prétendument de marque Tiffany vendus sur eBay étaient des faux et que, malgré ses demandes, eBay n'avait pas retiré ces objets de son site.

Le site d'enchères vient, en revanche, de perdre un procès similaire en France contre le groupe LVMH. Il  a été condamné à verser plus de 38 millions d'euros d'indemnités, suite à des ventes sur son site de sacs, parfums et vêtements contrefaits. eBay a fait appel de cette décision et a décidé de continuer ses ventes.

Cette condamnation pour contrefaçon est la deuxième pour eBay en France : début juin, Hermès avait obtenu 20 000 euros de dommages et intérêts. eBay a fait appel.

Le site d'enchères a mis en place un système par lequel les entreprises peuvent lui signaler de possibles contrefaçons. Le site bloque alors les comptes des utilisateurs qui vendent des faux ou sont soupçonnés de vendre des faux. eBay indique qu'en 2007 il a bloqué 50 000 comptes de vendeurs.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page