Recherche
Se connecter

NRF 2019 : Ce qu'il fallait retenir !

Grégory Pouy, consultant et animateur du Podcast Vlan, a joué le rôle d'envoyé spécial sur la NRF 2019 pour Adobe. Il revient sur les temps forts de la grand-messe du retail qui s'est tenue, comme chaque année, à New-York.

  • Imprimer
Interviews

NRF 2019 : Ce qu'il fallait retenir !


Publié le | Mis à jour le

La NRF 2019 a baissé le rideau et l'heure est venue de tirer les enseignements d'une édition résolument marquée du sceau de l'expérience client. Avec plus de 37 000 participants dont 16 000 retailers, la 108ème édition du salon a démontré à quel point le retail a accepté de se réinventer en intégrant parfaitement un vaste arsenal technologique.

Proposer une expérience unique

Est-ce la fin d'un règne ? Les opérations "instagrammables" n'ont plus la cote dans le retail. Après avoir été beaucoup été exploités par les enseignes, ces événements qui incitaient les consommateurs à se photographier dans le point de vente ont montré leurs limites. " Il a été démontré que les gens ne reviennent pas nécessairement après avoir participé à ce type d'opérations, explique Grégory Pouy qui précise que, c'est bien l'expérience qui fait la différence ". Envoyé spécial sur la NRF 2019 pour Adobe, Grégory retient plusieurs initiatives particulièrement inspirantes. Parmi celles-ci, la boutique Gucci, créée en collaboration avec une librairie. Ce point de vente propose une large sélection d'ouvrages consacrés au design et mise également sur l'organisation d'événements que l'on appelle "Art Show". " Les clients se prêtent au jeu, ils se déplacent dans la boutique, prennent du temps, les conseillers sont très accueillants et cette boutique m'a vraiment marqué ", confie l'observateur. Mais ce n'est pas tout. La boutique Nike a véritablement créé la sensation. Sur cinq étages, ce point de vente fait la part belle à l'expérience digitale. Robotisation, utilisation de l'application Nike, personnalisation... " L'expérience est très immersive, confie Grégory Pouy avant de partager un dernier coup de coeur : Starbucks. Tout le merchandising a été repensé au profit de la vente, ce qui est très différenciant car les concept-store sont rarement pensé pour cela et le décorum qui fait un peu penser à Disney, est très intéressant... ".

Des robots omniprésents

L'autre tendance forte de la NRF 2019, c'est la part croissante de la robotisation dans le retail. " Le robot présenté par Alibaba est particulièrement séduisant mais il n'y vraiment aucun contact humain. Je ne suis pas vraiment certain que pour le consommateur, ce soit la meilleure expérience à proposer au client ", objecte Grégory Pouy. Pourtant, d'autres solutions comme le charriot intelligent Caper ont retenu l'attention de l'expert. " Ce charriot reconnaît visuellement les produits, pèse les fruits et légumes, vous guide dans le point de vente et vous suggère des ingrédients et tout est déjà payé au moment où vous franchissez les portes du point de vente ". Dans tous les cas, cette tendance à la robotisation " pose la question de la place de l'humain dans le point de vente ", confie Grégory Pouy.

Mais bien d'autres innovations ou initiatives ont émaillé cette édition de la NRF. Notamment autour de la dimension RSE, grâce à des témoignages de chefs d'entreprise, à l'instar de Chobani. Pour approfondir le sujet, découvrez les billets de réflexion de Grégory Pouy, en direct du blog d'Adobe !

Adobe