Gagner en Bourse quand les Marchés sont en Baisse grâce à la Vente à Découvert

Publié par le | Mis à jour le
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Gagner en Bourse quand les Marchés sont en Baisse grâce à la Vente à Découvert

Les CFD bourse sont souvent présentés comme un produit risqué. Mais, bien maîtrisés, ils s'avèrent un investissement très intéressant. Voyons pourquoi.

Je m'abonne
  • Imprimer

Qu'est-ce que la Vente à Découvert ?

Pour faire simple, la vente à découvert, ou short selling en anglais, revient à parier sur la baisse d'une action. La vente à découvert prend donc à contre-pied le schéma classique d'achat puis de vente, qui parie, lui, sur une évolution à la hausse d'un actif.

Concrètement, avec la vente à découvert, on vend en réalité un actif que nous ne possédons pas, dans le but de le racheter plus tard. À l'inverse du schéma classique selon lequel on achète un titre pour le revendre à un prix plus élevé, il s'agit ici de le vendre à un prix plus élevé qu'on espère le racheter afin de gagner sur la différence.

Exemple de Vente à Découvert

Prenons un exemple. Supposons une action cotée à 20 euros à un moment donné. Si la tendance du marché est baissière, il n'est pas intéressant d'acheter. La vente à découvert vous permet ici de parier sur la baisse de cette action.

Imaginons que 3 mois plus tard cette même action soit cotée à 10 euros ; la valeur de l'action aura donc baissé, conformément à vos pronostics. Vous pouvez alors fermer votre position de vente à découvert en rachetant cette action et ainsi encaisser vos bénéfices.

Ceux-ci s'élèvent ici à : 20 - 10 = 10 euros l'action.

La Vente à Découvert : une Pratique Encadrée

La vente à découvert est une technique controversée, la plupart du temps présentée comme risquée. Elle ne présente cependant pas plus de risques que son pendant plus conventionnel et est très facile à mettre en place.

Si elle n'est pas illégale, la pratique de la vente à découvert est néanmoins strictement encadrée par l'AMF, qui a plusieurs fois interdit cette technique sur une liste de valeurs précise. La dernière interdiction en date, en 2017, visait une dizaine d'établissements de crédit et de sociétés d'assurances, parmi lesquels Axa, BNP Paribas ou encore la Société Générale. De telles mesures ont pour but de protéger les banques d'un éventuel risque financier.

Outre ces mesures exceptionnelles, la vente à découvert est également soumise à des encadrements stricts :

- La vente à découvert est interdite dans le cadre du PEA. Elle est cependant autorisée sur le compte titre classique.

- La vente à découvert est limitée aux actions relevant du SRD classique mais interdite dans le cadre du SRD long only, où seul l'achat à crédit est autorisé.

- Certaines sociétés interdisent la vente à découvert sur leurs titres. C'est par exemple le cas de Lagardère, Nestlé ou encore Michelin.

Je m'abonne

Admiral Markets

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet