Recherche
Se connecter

Q° Emotion analyse les sentiments des clients

Publié par le - mis à jour à
Q° Emotion analyse les sentiments des clients

Q°emotion a été lancée il y a 3 ans avec l'objectif de proposer une solution technologique aux entreprises leur permettant de comprendre les émotions ressenties par leurs clients.

  • Imprimer

Quand on lui demande pourquoi avoir lancé Q°emotion, la réponse ne se fait pas attendre. "Pour favoriser la fidélité client et réduire l'attrition", souligne Grégoire Pfirsch, l'un des cofondateurs de la start-up. Pour parvenir à ce résultat, la solution déployée analyse les éléments de langage écrits et oraux des consommateurs via une multitude de sources: messages écrits, web, avis déposés, posts sur les réseaux sociaux... La donnée est récupérée en social listening ou via des API (pour les données publiques).

Traduire une tonalité en émotion

Dès lors, deux couches d'algorithmes viennent analyser les éléments de langage, mots et expressions, pour en déduire un sens émotionnel du message et les relier au contexte. La plateforme analyse les tonalités émotionnelles, dont les émotions universelles: la joie et la surprise positive, la peur, la tristesse, la colère et le dégoût. Pour chacun de ces états, des niveaux d'intensité différents viennent affiner la lecture de la tonalité émotionnelle d'une interaction. "Un dictionnaire a été constitué dans lequel sont répertoriés tous les mots, expressions, constructions grammaticales qui traduisent des émotions. Grâce aux avancées technologiques et à l'intelligence artificielle -que nous utilisons beaucoup dans les apprentissages- des analyses poussées peuvent être menées", ajoute Grégoire Pfirsch.

La solution, une plateforme SAS, simple et rapide d'utilisation permet de comprendre ce que vit un client de manière affective. La?plateforme a été ouverte au marché en 2016 avec, depuis 2 ans, la compagnie aérienne Corsair comme client historique. Autre client, Publicis Conseil qui utilise la solution pour générer des insights basés sur l'émotion en réponse à des appels d'offres. Suite à une première levée de fonds de 700000 euros, la société a grandi et est actuellement en phase pilote avec de nombreuses marques issues des univers du luxe, de la banque, du tourisme.

[Interview] Grégoire Pfirsch, DG Cofondateur de Q°emotion

Comment est née l'idée de Q°emotion?
L'idée est venue de la conviction que les émotions que l'on peut vivre sont fondamentales dans les relations humaines et dans l'univers professionnel également. C'est un facteur prépondérant des problématiques de fidélisation, mais aussi de décisions d'achat.

Quels conseils vous ont apporté vos investisseurs?

Ils nous ont apporté de l'argent, mais également de l'accompagnement et du conseil. Nous avons des points trimestriels et mensuels avec plusieurs investisseurs pour aborder de nombreux sujets produits, commerciaux, RH... C'est très précieux, en nous permettant de gagner du temps ou d'éviter de faire des erreurs.

Quelles sont les prochaines étapes de votre développement?

Une évolution technologique de la plateforme en cette rentrée de septembre 2018 est en cours pour pouvoir proposer à nos clients de nouvelles fonctionnalités variées et de faire émerger des tendances. Cela devrait nous permettre d'accélérer notre développement et de répondre à plus de besoins clients.


Martine Fuxa

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet