Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

[Spécial PACA] La région PACA passe en mode start-up

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

Une attractivité évidente

Dans la métropole, le numérique pèse autant que le tourisme et la filière portuaire.

La région dispose d'atouts de taille pour que les jeunes pousses y prospèrent. Aix-Marseille est un carrefour logistique de premier plan au coeur de la zone EMEA, doté de plateformes portuaires, aéronautiques, maritimes, routières et ferroviaires. Si son aéroport dessert bien le territoire national et le Maghreb, il rallie plus difficilement Londres, Berlin ou Amsterdam. La ligne TGV a, en revanche, mis Marseille à un peu plus de trois heures de Paris. Côté infrastructures, les plus gros réseaux internet d'Europe convergent vers la cité phocéenne, qui est aussi la première localisation de datacenters en France après Paris. " À Marseille, où les taux de pauvreté et de chômage sont supérieurs à la moyenne nationale, le numérique est un levier de croissance. La région dispose d'une main-d'oeuvre abondante et impliquée, dont le niveau de formation s'est amélioré ", fait valoir Hervé Bourdon, responsable de l'agence Web et Solutions et président de l'association de commerçants en ligne eCom Provence.

Dans la métropole, le numérique pèse autant que le tourisme et la filière portuaire avec environ quarante mille emplois pour chaque filière. Les performances de l'e-commerce pourraient pourtant être meilleures, estime Bruno Hétier, directeur marketing d'Allo Pneus : " Le bassin d'Aix-Marseille est derrière Lyon, alors que nous avons le potentiel pour être au même niveau. Il faudrait générer en région encore plus de synergies entre les cadres du digital, des médias et de la publicité, comme l'EBG le fait avec succès à Paris. " Il contribue aux échanges de bonnes pratiques en animant depuis trois ans le Club de la conversion, qui fédère vingt-cinq e-commerçants spécialisés.

La Côte d'Azur dispose à Nice d'un véritable aéroport international, d'un environnement technologique implanté de longue date, des retombées des salons et événements internationaux organisés à Cannes... " Le monde entier passe par la Côte d'Azur entre mai et septembre. Il y a de nombreuses opportunités pour rencontrer des acteurs de premier plan ", note Nathalie Orvoën, responsable des relations adhérents, de l'opérationnel et de la communication de l'association Nice Start(s) Up. Cette ouverture est fondamentale pour des sociétés qui visent le marché mondial. " En PACA, et particulièrement à Nice, il y a de nombreuses cultures différentes, ce qui est très intéressant pour l'internationalisation de nos entreprises ", affirme Grégory Beyrouti, cofondateur et président de Wizishop, fournisseur de solutions pour ouvrir des boutiques en ligne.

La région est aussi bien dotée au niveau académique. Aix-Marseille Université et le groupement Université Nice Côte d'Azur ont d'ailleurs été choisis par les très sélectifs programmes d'investissement d'avenir Idex, destinés à créer des fonds spécifiques pour la recherche et l'innovation et pour soutenir l'entrepreneuriat et la création d'entreprise.

Deux labels French Tech

"Les pouvoirs publics doivent identifier les freins à la formation, à l'emploi... pour éviter que des entrepreneurs aillent s'installer ailleurs."

L'initiative French Tech, lancée en 2014 par l'État, a renforcé la visibilité des entreprises du digital, fait naître "une marque" autour de l'innovation et favorisé le réseautage entre les acteurs. Aix-Marseille French Tech a obtenu son label dès novembre 2014 autour de cinq domaines d'activité : smart city, IoT, big data/cloud, e-santé, transmédia. Le French Tech Côte d'Azur, qui fédère Nice, Cannes, Grasse et Sophia Antipolis, a été labellisée en juin 2015 autour des thèmes suivants : réseaux smart grids, cybersécurité, e-health et silver économie, e-tourisme, sport connecté et ed-tech (secteur de l'éducation).

Les collectivités locales accompagnent cette dynamique. " Les pouvoirs publics doivent identifier les freins à l'accélération, à la formation, à l'emploi... pour éviter que des entrepreneurs aillent s'installer ailleurs, là où ils auront l'impression que ces freins n'existent pas ", assure Stéphane Paoli, adjoint au maire d'Aix-en-Provence, délégué au numérique et à la démarche French Tech. Selon lui, la dynamique portée par les entrepreneurs de la région est son meilleur gage de longévité : " Toutes les économies sous perfusion induisent des effets d'aubaine mais l'économie périclite dès que ces effets cessent. Aujourd'hui, il faut pouvoir miser sur le long terme, car le sujet n'est plus la ville ou la région, mais l'international. Le politique doit aussi prendre son bâton de pèlerin pour expliquer les modèles en devenir et l'intérêt de se renouveler. Nous avons un rôle d'intermédiation entre le monde digital et le monde réel. "

La French Tech Côte d'Azur en chiffres

La Côte d'Azur est un territoire extrêmement dynamique. 338 start-up ont ainsi été créées entre 2012 et 2014, pour un chiffre d'affaires total de 4,2 Md€ (dont 53 % à l'export). 1684 entreprises emploient 22885 personnes et 114 millions d'euros ont été levés depuis 2015.

Lire la suite page 3.


Je m'abonne

Christine Monfort

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG