En ce moment En ce moment

L'e-commerce génère 57 milliards d'euros en 2014

Publié par François Deschamps le

Je m'abonne
  • Imprimer

Les TPE-PME un moteur pour le e-commerce

La bonne santé du e-commerce est aussi liée aux TPE-PME qui opèrent sur ce secteur. Oxatis-KPMG ont dévoilé les résultats d'une étude commune qui décrypte le profil et les usages du e-commerçant TPE-PME en 2015.

Selon Ubifrance, seules 8 % des PME en France exportent. Mais les e-commerçants des TPE/PME eux, sont 52% à exporter. L'e-commerce représente donc un secteur qui permet de dynamiser les exportations françaises.

Ils exportent principalement dans les pays frontaliers et pas seulement francophones comme la Belgique, mais aussi, malgré les challenges de la langue, de la logistique et de la relation clients, en Allemagne, Italie, Espagne et Royaume-Uni

L'e-commerce au service de la croissance des ventes en magasin

Les boutiques en ligne participent de la hausse des ventes hors ligne : 51% des propriétaires de boutiques physiques et de sites marchands ont bénéficié d'un impact positif du virtuel sur le physique : le Web To Store, ou ROPO (Research Online, Purchase Offline) devient une réalité quotidienne.

Ces derniers ont ainsi enregistré pour 58 % d'entre eux, un chiffre d'affaires en progression sur les ventes physiques, pour 52 %, une augmentation de la fréquentation dans leur magasin et pour 55 % d'entre eux une meilleure information de leur clientèle.

Tous les canaux de vente exploités

Places de marchés, comparateurs de prix, réseaux sociaux et m-commerce, de nombreux outils du commerce connecté sont de plus en plus utilisés pas les e-commerçants.

- 26% vendent sur les Places de marchés et pour la 1ère fois, Amazon en tête, devant eBay

- 26% vendent sur les comparateurs de prix, Google Shopping et LeGuide restant les 2 comparateurs dominants

- 81% utilisent les réseaux sociaux dans un but professionnel, le ¾ sur Facebook, Google+ (28%) devançant désormais Twitter (27%)


Pour satisfaire les nouvelles attentes des consommateurs les e-commerçants adoptent massivement le mobile, ils sont 72% à disposer d'une boutique mobile et 71% d'entre eux y ont enregistré des ventes qui représentent déjà plus de 5% du CA global pour 44% d'entre eux.

Google dominant mais pas hégémonique

Si 39% des e-commerçants utilisent les outils payants de Google qui, selon eux, représentent une réelle opportunité pour développer leur activité (trafic, chiffre d'affaire, notoriété?), 61% ne les utilisent pas. Pour vendre sans Google AdWords et Google Shopping, les e-commerçants utilisent donc d'autres leviers tels que le référencement naturel Google, l'utilisation massive des moteurs de shopping ou l'intégration sur les places de marchés et l'envoi d'emails.


Je m'abonne

Chef de rubrique Commerce mobile pour E-Commerce Magazine et ecommercemag.fr. Applis, levées de fonds, nouvelles technologies, création de startups, moteurs [...]...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

La rédaction vous recommande

Par Hipay 2018

En France pres de 95 des cyberacheteurs ont deja achete ou vendu des produits via une marketplace Levier de croissance incomparable le modele [...]

Sur le même sujet