Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Publié par MATHIEU NEU le | Mis à jour le

Je m'abonne
  • Imprimer

Réussite sous conditions

Même en réunissant une multitude d'ingrédients pour opérer une adaptation éclair, "il ne s'agit pas d'une panacée. Les chiffres qui clôtureront l'année 2020 seront malgré tout marquées par une très forte baisse", relativise Patrick Jocteur Monrozier. Les solutions digitales déployées doivent également évoluer. "Pour être pleinement efficace, il nous manque aujourd'hui de l'unicité dans notre écosystème d'outils. Gérer des solutions très variées qui ne sont pas connectés entre elles n'est pas toujours évident. Il faut arriver à davantage d'homogénéité", indique Alizée Goumi, responsable achats au sein de la direction des achats indirects de Fnac Darty. Les développements intégrant de l'intelligence artificielle forment une autre promesse convaincante. "Nous utilisons déjà de l'IA pour l'analyse de nos propres coûts sur le panel de transporteurs de premier ou de second rang", poursuit-elle.

Faire évoluer rapidement son modèle semble d'autant plus compliqué que l'organisation est importante. "Bon nombre d'acteurs de la grande distribution ont déjà fait évoluer leurs canaux de vente, dans la foulée de la déferlante Amazon. Pour les autres, c'est une équation impossible à résoudre en quelques semaines. Prendre un tel virage à court terme est sans doute plus simple pour de petites structures, comme en témoignent les restaurants qui se sont tournés vers la livraison à domicile", estime Jean-Michel Garcia.

Certains marchés ne permettent pas de setourner vers des développements de commerce en ligne. "Comme par le passé, bon nombre de marques se tournent vers le e-commerce trop précipitamment, alors même que celui-ci n'est pas forcément adapté à leurs catégories de produits. Nous avons observé une migration de ces entreprises qui font marche arrière et qui se tournent vers le "Where to buy", qui vise à intégrer aux supports de communication digitaux un bouton "Où acheter ? Où trouver ?", permettant au consommateur d'être géolocalisé et orienté vers la meilleure solution à proximité (enseigne, drive ou livraison). C'est donc un compromis intéressant pour ces profils d'entreprise, souligne Guirec Tiberghien, directeur général de la société Click2Buy, positionnée sur ce créneau.

Dans des contextes de tensions très fortes, le recours aux bourses de fret peut par ailleurs être une solution pertinente pour trouver le bon transporteur au bon moment. Les innovations basées sur des algorithmes intelligents fournissant des informations sur les meilleurs moyens de transport et meilleurs itinéraires selon le contexte constituent également une aide à la décision essentielle. Mais malgré leur intérêt indéniable, "les projets de transformation digitale ne peuvent pas tout", poursuit-il.

Les limites de la technologie

Un modèle multicanal ne garantit pas nécessairement l'agilité d'une transition. Chaque canal a ses processus, ses modalités, ses partenaires, ses contraintes. "Si les ventes à emporter augmentent, les solutions de transport concernées deviennent plus limitées en raison de moyens insuffisants à court terme", précise Jean-Michel Garcia. A titre d'exemple, une enseigne Pizza Hut ne peut pas forcément augmenter son nombre de scooters, même si le personnel et la matière première à disposition sont en capacité suffisantes. "Or, ce type de réajustement ne peut bien sûr pas se faire d'une semaine à l'autre." De la même manière, un supermarché ne sera pas nécessairement en mesure de développer une offre drive qui suppose une capacité d'accueil du public, des infrastructures en conséquence, ou encore une organisation de séparation des flux.

Si les outils digitaux forment un appui indéniable, leur aide peut s'avérer réduite si on ne dispose par des partenaires logistiques véritablement adaptés à ses priorités. Tous les acteurs ne sont pas en mesure de répondre à des exigences fortes pour ce qui est des critères de développement durable, de coûts, ou encore de délais. La pertinence des innovations technologiques dépend ainsi d'une approche et d'une intégration globales, où les outils doivent pouvoir être connectés entre eux.

La crise du Covid et ses répercussions ont par ailleurs permis de mettre en lumière des nouveautés telles que les fonctionnalités de tracking et de visibilité prédictive en temps réel mises à disposition des chargeurs, à l'image du partenariat récent entre la plateforme d'optimisation des moyens de transport Fretlink et Project44, spécialiste de la visibilité supply chain. Mais le recours à de telles offres semble loin d'être démocratisé.




Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG