Recherche
Se connecter

Démission collective des membres du Conseil national du numérique

Publié par le - mis à jour à
Démission collective des membres du Conseil national du numérique

La nomination de Jean-Baptiste Soufron à la tête du CNNum a engendré dans la foulée une communication officielle des membres de l'organisation, annonçant à demi-mot leur démission.

  • Imprimer

Les membres composants le Conseil national du numérique (CNNum) ont annoncé par voix de communiqué, “leur décision de remettre leur mandat à la disposition du président de la République et du gouvernement”. La tournure bien spécifique de cette phrase laisse ainsi entendre un profond désaccord avec la nomination de Jean-Baptiste Soufron à la tête du CNNum, engendrant ainsi une démission quasi générale des membres du CNNum. Jean-Baptiste Soufron est conseiller numérique au cabinet de Fleur Pellerin, la ministre déléguée à l'Économie numérique, et sa nomination comme président de l'organisation pourrait bien être perçu comme une volonté du gouvernement de reprendre la main sur le CNNum, initialement créé par Nicolas Sarkozy. 

Essentiellement composé d'entrepreneurs du Web ou d'organisations professionnelles représentatives du numérique, le CNNum précise ainsi dans son communiqué que “depuis sa création, de nombreux rapports et avis ont été émis en toute indépendance”.

Seul l'ancien président du Conseil, Gilles Babinet, ne fait pas partie de ceux qui remettent en cause leur mandat, la raison évoquée étant la “préservation” de sa toute nouvelle mission auprès de la Commission européenne en tant que “Digital champion”.

Chef de rubrique Commerce mobile pour E-Commerce Magazine et ecommercemag.fr. Applis, levées de fonds, nouvelles technologies, création de startups, moteurs [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet