Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

La diversification des parcours de paiement en ligne se poursuit

Publié par Stéphanie Marius le - mis à jour à
La diversification des parcours de paiement en ligne se poursuit

Achats en ligne plus fréquents, diversification des paiements, téléchargement des applications bancaires: les usages en ligne ne dérogent pas de la trajectoire amorcée avec la crise et la DSP2, selon l'Observatoire des usages d'Internet établi par Médiamétrie, avec la Fevad.

Je m'abonne
  • Imprimer

Alors que le nombre de cyberacheteurs français a crû d'1 million entre le deuxième trimestre 2020 et le deuxième trimestre 2021 (soit +2,3%), les achats fréquents deviennent la norme, selon l'Observatoire des usages internet de Médiamétrie, en partenariat avec la Fevad. 70,1% des acheteurs ont réalisé au moins une transaction au cours des trois derniers mois, contre 63,6% un an auparavant.

Marc Lolivier, délégué général de la Fevad, déclare: "Depuis un an, la crise a conduit les consommateurs à s'adapter. Grâce à l'e-commerce, des millions de Français ont pu continuer à consommer, à s'équiper, à se divertir, dans le respect des règles de protection sanitaire, y compris pendant les périodes de confinement. Cela a permis également à de très nombreuses entreprises de maintenir une activité économique, car sans internet beaucoup d'entre elles se seraient trouvées privées de débouchés. Ce développement de l'achat en ligne ne doit pas être considéré comme une parenthèse mais plutôt comme un accélérateur vers un commerce plus phygital, combinant à la fois le magasin et le digital pour répondre aux nouvelles attentes de la clientèle confortées par ces 14 mois de crise."

Une évolution sans révolution des méthodes de paiement

En parallèle, la question du paiement apparaît liée aux évolutions induites par la DSP2 (deuxième directive européenne sur les services de paiement). Ainsi, la pénétration des applications mobiles bancaires progresse fortement: 72% des cyberacheteurs ont téléchargé l'application de leur banque (un chiffre qui grimpe à 80% chez les CSP+ et les 15-34 ans) et la quasi-totalité (91%) y a recours lorsqu'il s'agit de s'authentifier pour finaliser un achat en ligne. La plupart du temps (pour 73% des transactions), l'authentification s'effectue encore via un code secret.

La méfiance envers la gestion de la fraude par les e-marchands s'érode progressivement: 51% des porteur de carte bancaire acceptent désormais d'enregistrer leur numéro de carte sur les plateformes pour faciliter leurs prochains achats. Malgré l'alourdissement du parcours d'achat, le mode de paiement par carte bancaire demeure prépondérant (77% des consommateurs y ont recours, pour un paiement en une fois). Toutefois, 40% des internautes utilisent également des méthodes de paiement alternatives, à l'instar de PayPal, Google Pay ou Apple Pay, voire des cartes cadeaux (33%), des paiements en plusieurs fois ou des virements. En moyenne, un internaute utilise deux moyens de paiement en ligne. Le paiement étalé concerne surtout les commandes de plus de 250 euros, tandis que les solutions de paiement électroniques sont davantage réservées aux achats de moins de 30 euros.

Méthodologie

L'Observatoire des usages d'Internet de Médiamétrie est une étude menée du 7 au 10 septembre par Médiamétrie et la Fevad auprès de 1008 internautes pagés de 15 ans et plus.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande