Google de nouveau poursuivi en justice par un comparateur de prix

Publié par Salomé Kourdouli le | Mis à jour le
Google de nouveau poursuivi en justice par un comparateur de prix
© Hans-Jörg Nisch - Fotolia

Le comparateur de prix Acheter-moins-cher.com assigne Google en justice pour abus de position dominante, et lui réclame 55 millions d'euros de dommages-intérêts en réparation de ses pratiques déloyales contraires au droit de la concurrence.

Je m'abonne
  • Imprimer

Acheter-moins-cher.com annonce poursuivre Google en justice pour abus de position dominante, et lui réclame plus de 55 millions d'euros de dommages-intérêts en réparation du préjudice subi. Le comparateur de prix affirme que Google a supprimé ses réponses sur son moteur de recherche, et a ainsi engendré une baisse importante du trafic sur son site. Dans son communiqué, le comparateur précise que cette baisse du trafic et de visibilité a entraîné "irrémédiablement l'impossibilité de poursuivre son activité".

Google Shopping occupe la première page des recherches de Google, au détriment des autres comparateurs de prix. En 2017, la commission européenne est saisie pour concurrence déloyale par 19 plateformes. En juin de la même année, la commission européenne condamne Google à 2,42 milliards d'euros pour abus de position dominante sur les marchés des services de recherche générale et de la comparaison de prix, et encourage les entreprises victimes de Google à demander des dommages et intérêts devant les tribunaux nationaux.

Pour aller plus loin : Comment se réinventent les comparateurs?


Google a contacté la rédaction et a tenu à apporter quelques éléments de contexte. "Depuis 2017 - lorsque nous avons changé Google Shopping pour nous mettre en conformité avec la décision de la Commission - nous avons apporté plusieurs modifications en réponses aux commentaires que nous avons reçus. Nous proposons aux services de comparaison de prix la même opportunité que Google Shopping d'afficher des annonces sur les pages de résultats de recherche de Google. Google Shopping est en concurrence aux mêmes conditions, et fonctionne comme s'il s'agissait d'une entreprise distincte, participant aux enchères de la même manière que tout le monde. Récemment, nous avons lancé une nouvelle fonctionnalité sur Google Shopping permettant aux utilisateurs de basculer entre l'affichage "Produits", qui présente les annonces Shopping, et l'affichage "Sites comparatifs", qui propose des annonces comparateur de prix." Suite à ses changements, les commentaires de la commissaire Vestager ont été publiés.

Je m'abonne
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet