Recherche
Se connecter

Infographie Black Friday : les PME du e-commerce tirent leur épingle du jeu

Publié par le

Si les mastodontes du e-commerce ont explosé les records, les sites e-commerce de taille moyenne ont également su profiter du Black Friday.

  • Imprimer

Source : ©daviles - stock.adobe.com

Arrivé timidement en France en 2014, le Black Friday est aujourd'hui un temps fort de l'année. Un phénomène qui prend une dimension particulière sur le web et qui propulse les activités e-commerce vers des valeurs record. Si les mastodontes du e-commerce comme Cdiscount ou Amazon cherchent bien entendu à s'imposer sur l'évènement, les sites e-commerce de taille moyenne ont également su profiter de cette manne au plus grand bénéfice du consommateur final qui accède à des promotions importantes. Oxatis a analysé les résultats représentatifs de l'appropriation du e-commerce par les PME françaises.

Des chiffres d'affaires journaliers records

Alors que les e-commerçants du panel d'Oxatis avaient observé une augmentation du chiffre d'affaires journalier de 240 % en 2017, cette valeur passe à 408% en 2018, soit un CA multiplié par 4 en moyenne et une progression de 60% par rapport à 2017.

Certains sites enregistrent des progressions records comme univers-ski.com qui multiplie son chiffre d'affaires journalier par plus 15. Un succès qui peut s'expliquer par une combinaison judicieuse de plusieurs facteurs : des prix très attractifs (-20% en plus sur le site), des produits de grandes marques et un e-merchandising soigné.

De même, le site de la marque de chaussures Pataugas enregistre un pic des ventes 8 fois supérieur à la normale. La marque confirme par ces actions sa forte dynamique sur le secteur du e-commerce et illustre la complémentarité entre le retail traditionnel et les ventes en ligne.

Un site comme paul-beuscher.com, spécialiste de la vente d'instruments de musique et de partitions qui lance pour la première fois une opération pour le Black Friday avec 10% de remise, parvient à multiplier son CA par 6 et à doubler son panier moyen.

Un trafic qui double et concilie quantité et qualité

L'analyse des données de trafic montre également des aspects intéressants. Non seulement le trafic sur l'ensemble des sites double sur la période mais il est surtout de meilleure qualité. En effet, la proportion de visiteurs déjà connue est de 34% plus importante. Une partie des internautes a souvent effectué des repérages sur les sites avant le jour J.

Par ailleurs, les campagnes Google Ads, dont Google Shopping, drainent aussi une part importante du trafic (26%). Cette augmentation de trafic s'accompagne d'une nette progression du taux de conversion puisqu'il passe de 2,24% (en moyenne sur l'année sur le panel) à 3.63% le jour du BF soit une progression de 161%.

Le site e-liquide-fr, spécialiste de la vente de cigarettes électroniques et e-liquides, a atteint un taux de transformation record de 18%.

Un chiffre d'affaires multiplié par 10 sur les marchés UK/US

Certains e-commerçants du panel ont déployé leur site e-commerce sur des versions multilingues pour accélérer leurs ventes à l'export. Dans des pays comme l'Angleterre ou les États-Unis dans lesquels le Black Friday est depuis longtemps rentré dans les moeurs, les progressions sont encore plus spectaculaires puisque le CA journalier est alors multiplié par 10 comme c'est le cas pour le spécialiste international de l'équipement équestre premierequine.com.


Journaliste pour Ecommercemag.fr, Relationclientmag.fr et E-marketing.fr. Je suis en veille sur le retail, la consommation, mais pas que...

...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet