Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Le paiement sans contact poursuit sa progression

Publié par Stéphanie Marius le - mis à jour à
Le paiement sans contact poursuit sa progression
© Yaroslav Astakhov - stock.adobe.com

Les consommateurs français, comme leurs homologues européens, évitent toujours davantage de payer en espèces, au profit de la carte bancaire. Les nouveaux canaux demeurent, pour leur part, encore marginaux.

Je m'abonne
  • Imprimer

Alors que la France avait traditionnellement peu recours au paiement en espèces avant le début de la crise sanitaire, les consommateurs hexagonaux étaient déjà friands de paiement sans contact, selon une étude menée par GfK pour Visa. En effet, 77% des Français préfèrent régler en espèces en point de vente, contre 86% des Italiens et 83% des Espagnols et des Portugais. Presque un an après le début de la crise du Covid-19, les paiements en espèces ont baissé de 34%, tandis que le sans contact enregistre une hausse de 42%. Le paiement par carte bancaire progresse également, à hauteur de 34%. Une tendance confirmée par la Banque de France, laquelle affirmait en septembre dernier que la carte restait le moyen de paiement le plus utilisé en nombre de transactions (58%).

"En France, le Covid-19 a transformé les habitudes d'achat, et notamment de paiement en fonction de nouveaux besoins: l'essor du digital, et en particulier du paiement sans contact que nous avons observé, peut être considéré comme le signal fort de l'importance accordée par les consommateurs à la sécurité et à la commodité, explique François le Gunehec, responsable d'étude chez GfK France. Aujourd'hui, nous constatons également que les consommateurs attendent des marques une mission plus large, prouvant que leurs intérêts ne sont pas que commerciaux, mais qu'elles sont prêtes à jouer leur rôle pour contribuer à la communauté au sens large."

Le paiement mobile encore à développer

La progression du paiement sans contact s'affiche également dans des situations habituellement favorables au règlement en espèces, telles que le stationnement ou les transports publics. Une tendance due à l'adoption croissante de l'open payment dans les réseaux municipaux de transport en commun.

Concernant les portefeuilles numériques, l'adoption demeure limitée et ne dépasse pas les 8% en ligne et les 2% en magasin. De même, le paiement mobile ne concerne pour l'heure que 6% des consommateurs.

Selon l'étude réalise par GfK et Visa, les paiements de plus de 100 euros réalisés par carte bancaire ont progressé de 24% en France, contre 17% en moyenne pour l'ensemble des pays interrogés. Par ailleurs, un consommateur sur trois pense réduire l'utilisation du cash pour ces transactions. Il en va de même pour les paiements de moins de 20 euros: 22% des consommateurs tous pays confondus pensent les effectuer par un moyen autre que les espèces. Sans surprise, les consommateurs interrogés se disent favorables à une pérennisation de l'augmentation du plafond de paiement sans contact (à 66%). Toutefois, l'engouement pour le paiement mobile suggéré par l'étude (34% des personnes interrogées désirent tout régler via leur smartphone) contredit la très faible utilisation actuelle de ce canal.

Méthodologie

L'enquête a été menée par GfK en France, en Italie, au Portugal et en Espagne. 3200 personnes ont été interrogées (800 pour chaque pays) en août et septembre 2020 sur leur perception des paiements.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande