«SoLoMo»

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

Depuis que Loic Le Meur en a fait le thème de sa conférence, le Web 11, qui se tiendra en décembre prochain, c'est devenu un petit phénomène de mode. Tout le monde en parle. De quoi s'agit-il? De la notion désormais culte flottant dans l'air du temps: le «SoLoMo». Contraction de «social», «local» et «mobile», ce nouveau concept sonne bien et, c'est bien là tout le talent de son inventeur, résume à lui seul les grandes révolutions dont le Web mondial fera l'objet dans un futur proche. Car derrière le «SoLoMo» se cachent à l'évidence bien des défis à relever et des stratégies à inventer pour faire entrer le numérique dans une nouvelle ère. Changement d'époque et de moeurs, une ère où, - avec tout le respect dû aux ancêtres - le Web 2.0 fera figure de fossile. Dans ce nouveau cyberespace, les interactions entre internautes deviendront la règle et non plus l'exception. Le Net sera accessible partout en mobilité et se déclinera en mode géolocalisé. D'ores et déjà, les plus grosses entreprises digitales mondiales, à l'instar de Facebook, Google ou encore Groupon, donnent le «la» de cette tendance, en proposant à leurs clients des offres innovantes. On peut recevoir des promotions locales via Facebook, échanger avec son cercle d'amis sur le nouveau réseau social Google + et obtenir des services à petit prix grâce à la force du modèle d'achat groupé, sur le Web et le mobile. A l'avenir, nul doute que consommateurs et acteurs de l'économie numérique devront apprendre à surfer la vague du «SoLoMo»...

Martine Fuxa, rédactrice en chef

mfuxa@editialis.fr

Je m'abonne

Martine Fuxa

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

Sur le même sujet

Management

Par Marie-Juliette Levin

Gourou du marketing mobile et du digital dans les années 2000, Alexandre Mars, entrepreneur visionnaire, mène aujourd'hui bataille pour la révolution [...]