Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

La Poste s'engage pour des emballages plus responsables

Publié par Marie-juliette Levin le | Mis à jour le
La Poste s'engage pour des emballages plus responsables

Le groupe souhaite accompagner les e-commerçants dans une démarche plus écologique des emballages produits. Ses nouvelles actions portent sur la création d'un label et un partenariat avec Hipli, une start-up conceptrice d'enveloppes réutilisables.

Je m'abonne
  • Imprimer

Certes, le commerce en ligne ne cesse de progresser et s'installe durablement dans les habitudes de consommation des Français. L'année 2020 a encore enregistré 1,5 million de nouveaux cyberacheteurs pour atteindre un total de 41,6 millions de Français qui surfent sur la toile pour plus de simplicité et de praticité. Mais quel est l'impact environnemental de ce mode de consommation ? Entre les transports, les énergies, les modes de livraison, jusqu'à la gestion des espaces logistiques, l'empreinte écologique du e-commerce est loin d'être neutre. " Pas moins d'un milliard de colis ont été livrés en France en 2021, ce qui représente potentiellement 1 milliard d'emballages. En adoptant une livraison plus responsable, la Poste tient à s'engager pour que les emballages ne soient plus des déchets ", a indiqué Philippe Dorge, directeur de la branche Services-Courrier-Colis du groupe la Poste, lors d'une conférence de presse visant à présenter les actions du groupe face à ce défi environnemental. Dans ce contexte, l'action du groupe se concentre sur les activités de Colissimo, dont l'ambition est de devenir un ambassadeur du colis réutilisable. Avec 471 millions de colis livrés en 2020 (+30% VS 2019), le leader de la livraison à domicile s'engage dans un projet " emballage " destiné à accompagner les e-commerçants dans une démarche plus respectueuse de la planète. On le sait aussi, la gestion du vide des colis est un enjeu majeur. " Le vide est le pire des gâchis. La moyenne du marché se situe à 43% des emballages concernés ", précise Laure Mandaron, directrice RSE branche courrier colis de la Poste.

Utilisable plus de 100 fois

Si depuis 2012, les offres et solutions de La Poste sont neutres en carbone, l'entreprise à mission veut aller encore plus loin en lançant un " label ", lancé courant 2022 et qui fera l'objet d'une normalisation avec l'AFNOR. Il garantira la performance technique et environnemental de l'emballage, une sorte de repère qualité. L'entreprise vise moins 30% d'impact sur les émissions de gaz à effet de serre à horizon 2025, cherche à utiliser le maximum de matières recyclées dans ses colis prêts à envoyer (70%), à augmenter le taux de réussite de livraison dès le 1er passage (95%) et enfin, l'optimisation de la taille des colis. Mais le projet qui occupe les équipes (La Poste 2030) est celui de la réutilisation des emballages pour agir efficacement sur le cycle de retour des produits commandés en ligne et expédiés chez les particuliers. Pour cela, le groupe vient de signer un partenariat avec une start-up française, Hipli, conceptrice d'emballages réutilisables plus de 100 fois (ce qui génère 25 kilos de déchets en moins et 83% d'impact carbone en moins). Eco-conçus à partir de plastique recyclable et résistant, les 4 formats (souples ou rigide) d'emballages une fois nettoyés et reconditionnés par Hipli avant chaque nouvelle réutilisation, permettent de réduire les émissions de carbone jusqu'à 83% par rapport à un emballage jetable. L'emballage, repliable, lisible et solide peut se glisser dans les fentes des 130 000 boîtes à lettres de rues et 30 millions de Boîtes à lettres de particuliers. " Ce qui est important, c'est la massification et la mutualisation avec le process du courrier classique. Mais il faut que de leur côté, les e-commerçants s'engagent en le proposant à leurs clients ", indique Philippe Dorge. Le prix supporté par le site en ligne varie de 1,65€ à 1,95€ selon le format. " Mais, si l'option est proposée à 1 euro (ce qui est la politique tarifaire de la majorité des sites), elle est adoptée par 56% des clients et 88%, si elle est gratuite. Nous voulons nous attaquer aux 137 000 tonnes de déchets générés par le E-commerce -puisque seulement un tiers des emballages est réutilisé en France- en réduisant l'impact environnemental sur les retours ", précise Anne-Sophie Raoult, co-fondatrice de Hipli. Faire du colis réutilisable la norme de demain, telle est l'ambition de cette jeune entreprise havraise qui travaille sur ce projet pour la Poste depuis deux ans. L'enveloppe peut bien sûr être utilisée pour un retour produit en collant simplement l'étiquette de la marque à l'emplacement dédié. Plus de 180 marques collaborent avec Hipli dont Les Galeries Lafayette, en test avec Colissimo depuis début octobre. " Nous proposons l'option en drive et livraison à domicile. Les retours, sur la base d'une enquête clients, seront clés pour un éventuel déploiement définitif ", indique Damien Pellé, directeur du développement durable Galeries Lafayette et BHV Marais. A noter, enfin, le choix de cet emballage plus vertueux est en moyenne 10 fois plus cher que l'emballage carton. Reste à parier sur la conscience écologique des sites et des consommateurs pour adopter les bons réflexes.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande