Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Transformer la Supply Chain retail pour s'adapter à la demande client et aux enjeux de demain tout en restant compétitif

Publié par le | Mis à jour le
Transformer la Supply Chain retail pour s'adapter à la demande client et aux enjeux de demain tout en restant compétitif

Depuis quelques années le secteur du retail est en plein bouleversement avec des crises ou changements devenus la normalité et impactant l'ensemble des acteurs du secteur, distributeurs, fournisseurs, logisticiens. Exigence accrue des clients souhaitant toujours plus de service, de personnalisation et de convivialité, accélération des innovations technologiques, augmentation des exigences environnementales et élasticité des prix sont les principaux enjeux auxquels les retailers doivent répondre.

Je m'abonne
  • Imprimer

Face à ces nouveaux paradigmes, l'écosystème retail doit accélérer sa transformation afin de répondre aux exigences clients et au contexte mondial tout en restant rentable et compétitif. 3 axes stratégiques clés nous semblent être moteurs de cette transformation .

L'accélération de la décarbonation de la Supply Chain

Le 1er axe clé est l'accélération de la décarbonation de la Supply Chain, ce qui nécessite en premier lieu la diminution de l'empreinte carbone des transports et la réduction des emballages. Ces transformations ont déjà commencé. Carrefour par exemple en partenariat avec ENGIE et Air Liquide, ambitionne de faire rouler ses flottes au biogaz à partir de déchets alimentaires de ses magasins.

Le Marché International de Rungis a de son côté lancé une étude de mutualisation des livraisons clients avec 4 grossistes pilotes du secteur BIO. En plus de répondre aux demandes croissantes des clients et de diminuer les coûts, cette mutualisation permettrait de réduire de 20% les émissions de CO2.

Côté emballage, les retailers vont devoir, pour appliquer la loi, consacrer 20 % de leur surface de vente aux produits vrac d'ici 2030, ce qui nécessitera la revue de l'organisation des magasins (mise en rayon, entretien, ...) et de nouveaux investissements.

Mettre l'expérience client au centre de la stratégie retail

Le 2ème axe implique de mettre l'expérience client au centre de la stratégie. Si les clients apprécient toujours de s'identifier à une marque, le besoin de personnalisation devient de plus en plus fort. Citons l'exemple de Nike qui offre à ses clients le service « Nike By You » permettant à chacun de créer un modèle unique.

Proposer un produit ne suffit plus, l'enseigne doit amener un service complet, entrainant une évolution du business modèle de la vente de produits vers la proposition de services. C'est par exemple le cas de Décathlon qui teste un service de location de matériel à la journée ou d'abonnement à la Netflix permettant d'utiliser sans les acheter tous les produits d'un magasin.

Quelle est la stratégie prix ?

Le 3ème axe concerne la stratégie prix. Dans un contexte omnicanal où il est très facile pour les clients de comparer les prix, il est plus que jamais nécessaire d'assurer un positionnement prix conforme à l'image de l'enseigne et au service proposé, tout en assurant la rentabilité. Le contexte inflationniste actuel complique encore la donne.

Répondre à ces nouveaux enjeux implique pour les enseignes une transformation de bout en bout de leur organisation, depuis la centrale d'achat jusqu'au point de vente sans oublier la distribution et l'entrepôt. La structuration de la supply chain est essentielle pour pouvoir :

- Assurer la disponibilité produit dans les différents circuits. Pour cela il est nécessaire de réconcilier l'offre, la demande et les objectifs business : c'est le rôle du S&OP, processus collaboratif qui permet d'aligner l'ensemble des fonctions sur une ambition partagée et réalisable.

- Réagir et prendre les bonnes décisions en cas d'imprévu. Cela implique une visibilité de bout en bout des flux et l'exploitation des données de pilotage. C'est ce que peuvent apporter les tours de contrôle supply chain, outils prédictifs et d'aide à la décision basés sur l'intelligence artificielle.

- Diminuer les coûts et gagner en efficacité. Le déploiement de solutions mécanisées et robotisées d'entrepôt y contribue. Dans le cas de la livraison à domicile et du drive, une solution mécanisée peut par exemple permettre de diviser par 2 le coût de préparation d'une commande.

Enfin, un accompagnement des équipes commerciales intervenant sur les points de vente est primordial pour réussir cette transformation du retail.

L'ensemble de la force de vente doit être accompagnée dans l'évolution de son métier principalement sur 3 volets :

- La prise en compte et l'anticipation des besoins clients pour mieux les conseiller dans leurs achats et leur proposer de nouveaux services ou des achats connexes.

- La maîtrise des processus back office et logistiques liés aux nouveaux modes de consommation (livraison à domicile, drive, quick commerce par exemple)

- L'intégration au quotidien des actions liées à la QSSE (Qualité, Santé, Sécurité, Environnement) notamment dans le retail alimentaire.

En conclusion, pour répondre efficacement à ces nouveaux contextes et conduire les transformations décrites précédemment, l'agilité doit être au coeur de la méthodologie à mettre en oeuvre. Cela implique un changement en profondeur de la culture d'entreprise : accepter de se lancer même si tout n'est pas cadré, être dans une logique de test and learn, et ne pas hésiter à remettre en question les modèles en s'ouvrant sur des expérimentations ou des innovations au-delà du secteur du retail.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page