Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Dropshipping : quelles différences avec la marketplace ?

Publié par Brand Voice le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
brandvoice Dropshipping : quelles différences avec la marketplace ?

Contrairement à ce qu'il est possible de penser, le dropshipping présente des différences face à une marketplace. Leur utilisation n'est pas la même, le premier étant un e-commerce qui met en valeur un seul fournisseur, tandis que le second modèle est un espace d'intermédiation référençant diverses offres. On vous explique tout ici.

Je m'abonne
  • Imprimer

Quel fonctionnement pour quel système ?

Le dropshipping permet de vendre des produits que le vendeur n'a pas dans ses stocks. Ils sont chez le fournisseur, qui doit gérer à la fois la production, le stockage et la livraison. Concrètement, ce type de dispositif permet de rassembler trois acteurs, à savoir le vendeur, le fournisseur et le consommateur. Lorsque l'utilisateur réalise une commande, le produit est livré par le fournisseur, mais au nom de l'entrepreneur. En effet, le packaging et les étiquettes relatives à l'expédition mettent en avant les coordonnées du vendeur, ce qui permet aussi d'augmenter sa visibilité et d'améliorer son image de marque. Pour améliorer l'aspect marketing et trouver des solutions qui satisferont les clients, il est possible de suivre une formation au dropshipping, tout comme il est possible de le faire pour une marketplace.

La marketplace, comment ça marche ?

Côté fonctionnement, la place de marché regroupe également trois acteurs : le distributeur, le vendeur tiers et l'utilisateur. Pour le second, il peut tout aussi bien s'agir d'un fabricant ou d'un artisan. Le premier, quant à lui, réserve sur son site un espace sur lequel il met en avant des offres à destination des internautes. Pour acheter un produit, ceux-ci doivent se rendre sur le site du distributeur. Les commandes arriveront ensuite par le biais du vendeur tiers, qui marquera le packaging de son logo. Le consommateur n'aura donc pas de trace du distributeur sur l'emballage de ses articles. Si le fonctionnement entre la marketplace et le dropshipping peut paraître similaire, leur utilisation présente néanmoins des divergences.

Les différences entre le dropshipping et la marketplace

Parmi les différences les plus importantes, on retrouve le mode de rémunération. En général, une marketplace prélève une commission sur les ventes. Il peut aussi s'agir d'abonnements ou de liens sponsorisés. Au contraire, le dropshipping permet au vendeur d'obtenir la totalité du montant versé par le consommateur. Il réalise alors une marge, puisqu'il aura acheté les produits à un coût moins élevé auprès de son fournisseur. Dans ce type de système, le transfert de propriété de la marchandise est bénéfique à l'entrepreneur.

Le juridique, une différence notoire

Autre divergence notoire entre le dropshipping et la marketplace, le volet juridique. Le premier est soumis aux mêmes règles qu'un e-commerce classique. Pour la seconde, certaines règles supplémentaires doivent être respectées pour permettre une bonne transparence des informations vis-à-vis du consommateur. Les conditions générales de vente d'une marketplace doivent mettre en avant toutes les caractéristiques d'un produit, mais aussi du distributeur et du vendeur. Dans le cas du dropshipping, seules les mentions légales du e-commerçant sont affichées.

Ces deux systèmes présentent donc des différences. Elles peuvent également être relatives à la stratégie de vente, mais aussi à la gestion de la relation client. Le tout est donc de choisir le système le plus adapté à ses attentes et à ses objectifs lorsqu'on lance son propre e-commerce.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG