Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

DossierFacebook au coeur de votre stratégie marketing et relationnelle

Publié par Christophe Moëc le

3 - Jeu-concours Facebook et social gaming, nouvel eldorado des annonceurs

  • Imprimer
Le jeu-concours est un bon moyen pour glaner des adresses e-mails et/ou postales opt-in, et pour se constituer un réservoir de données. Il permet aussi de renforcer l'interaction entre une marque et les internautes. De même, rien de tel que Facebook pour surfer sur la viralité.

Les marques s'emparent du social gaming

Le jeu social, un canal de communication d'avenir? 350 millions de personnes ont déjà joué sur Facebook dans le monde. Analyse de ce média émergent, qui promet d'être dès demain le nouveau champ de bataille des annonceurs.

Tout savoir sur :Facebook, terrain de jeu de l'advergame

Le boom du social gaming

La France fait partie des pays qui aiment particulièrement s'amuser. Près de 65 % des habitants jouent aux jeux vidéo, marché qui pèse près de 3 milliards d'euros (étude CNC-GfK, 2009). Avec une forte appétence pour les jeux en ligne, qui attirent les trois quarts des joueurs tricolores, et un plébiscite pour la gratuité 73,4 % des internautes préfèrent les jeux gratuits à leurs homologues payants.

Que ce soit pour les fidéliser ou pour capter des prospects, il existe trois grandes catégories de divertissement: le jeu «monomarque», le jeu «multimarque» et le jeu en coregistration. Tous trois se distinguent par leur efficacité en matière de récolte de données.

Tout savoir sur :La gamification et les réseaux sociaux

Jeux marketing on line : Facebook devient incontournable

Les marques déploient leurs jeux sur smartphones et tablettes et elles utilisent Facebook pour accroître leur viralité : voilà les deux faits marquants relevés par l'étude menée par la Fabrique à Jeux et à Buzz.

Tout savoir sur :Les jeux-concours et les réseaux sociaux

Concours, jeux, paris... la gamemania étend sa Toile

Aujourd'hui, le digital booste le monde du jeu en le mettant à portée de clic des internautes. La réglementation a elle aussi évolué et a permis de populariser le jeu en ligne sous toutes ses formes. Depuis juin 2010, les paris sportifs, hippiques et le poker en ligne sont ainsi autorisés.

Les outils du Web 2.0 contribuent incontestablement à dynamiser la participation à ce type de jeux. « D'une part, les réseaux sociaux favorisent la viralité et le recrutement de nouveaux joueurs et, d'autre part, l'Internet mobile dope les paris en ligne, constate Olivier Kuhn, président de la commission jeux en ligne du Groupement d'éditeurs de services en ligne (Geste). Ils permettent aux joueurs de parier en regardant le jeu se dérouler. » Poussée d'adrénaline assurée!

Tout savoir sur :Les digital gamers

Les six règles d'or du jeu-concours

1/ LA MECANIQUE

L'objectif: Connaître les différents types de jeux qui existent afin de bien choisir celui qui correspond le mieux à l'opération et à ses objectifs.


2/ LA COLLECTE D'OPT-IN

L'objectif: Collecter un maximum d'opt-in en toute sécurité.


3/ LES VENTES

L'objectif: Développer les ventes de produits et de services grâce au jeu marketing.


4/ LES DOTATIONS

L'objectif: Ne pas allouer l'essentiel des moyens financiers au jeu alors que la technique et la promotion impliquent aussi un budget.


5/ LE TRAFIC SUR LE JEU

L'objectif: Développer l'audience du jeu au meilleur coût et avec le meilleur retour sur investissement.


6/ LA DESIGNATION DES GAGNANTS

L'objectif: Maintenir l'intérêt des joueurs tout au long du jeu et les faire revenir régulièrement sur l'espace de vente, le site web, les espaces audiotel et les sms. Les citadins sont accros du jeu Farmville qui consiste à diriger une ferme virtuelle

Tout savoir sur : L'art de concevoir des jeux-concours qui font du buzz

Comment recruter des adresses e-mails via les jeux concours ?

Organiser des jeux concours permet de collecter des informations sur les participants et d'enrichir une base de données prospects. Ces opérations doivent notamment s'inscrire dans le respect de la réglementation qui leur est spécifique et de la loi informatique et libertés. Cette double obligation implique, d'une part, de vérifier la licéité de l'opération avant son déploiement et, d'autre part, de s'assurer que la société organisatrice a pris en compte les contraintes que lui impose la loi.

Tout savoir sur :Organiser un jeu-concours

Jeux-concours Facebook : aspects juridiques

C’est la première fois, en France, que Facebook ferme une page institutionnelle avec autant de fans (130000 membres), d’où les nombreuses réactions qui ont suivi, notamment sur Twitter. La raison de la suppression de cette page par Facebook est simple: Kiabi n’a pas respecté les conditions générales d’utilisation (CGU) du réseau social. Plus précisément, la marque a réalisé un jeu-concours en utilisant les fonctionnalités natives de Facebook, ce qui est interdit par la plate-forme.

Aujourd'hui, tout acteur du marketing direct sait qu'un tirage au sort ou une loterie sont, en principe, interdits en France. A l'inverse, savoir s'il est licite ou non d'organiser des concours, y compris à des fins commerciales, est moins évident. Si la réponse est clairement «oui», il convient de respecter certaines règles.

Que ce soit des opérations organisées sur internet ou via un support papier, les données des participants vont être enregistrées, consultées, bref traitées. De ce fait, la société organisatrice doit vérifier qu'elle se conforme à la loi informatique et libertés. Elle doit s'assurer qu'elle a procédé aux formalités nécessaires auprès de la Cnil pour traiter les données collectées à des fins de gestion de l'opération mais également à des fins de prospection commerciale. Et doit également contrôler qu'une mention d'information conforme à l'article 32 a bien été intégrée dans le règlement de l'opération ainsi que, le cas échéant, dans le formulaire de collecte.

Par ailleurs, si la société organisatrice souhaite réaliser à partir des adresses mails des participants des opérations de prospection par courrier électronique, automate d'appel ou télécopie, il convient dès la collecte des données de prévoir une phrase de recueil de consentement des participants à recevoir de la prospection par ces différents moyens de communication. Ces derniers étant soumis au régime de l'opt-in instauré par l'article l.34-5 du code des postes et communications électroniques. Les mails adressés aux participants ayant consenti à recevoir de la prospection par courrier électronique devront également contenir des coordonnées valables afin que le destinataire puisse utilement transmettre une demande tendant à obtenir que ces communications cessent. Généralement, pour respecter cette obligation, les courriers électroniques de prospection directe contiennent un lien de désinscription. En cas d'activation de ce lien, une procédure devra être mise en place pour éviter qu'à l'avenir son titulaire ne reçoive à nouveau de la prospection directe. Cette procédure doit être parfaitement efficace sous peine de sanctions pénales sur le fondement du non-respect du droit d'opposition.

Autres références :
Accor mise sur le social gaming
Tony Parker joue pour la page Facebook d'Eurostar
Ikea UK invite ses fans Facebook à venir dormir
Intermarché lance un concours auprès des PME pour sélectionner 20 produits innovants

Coordonné par Christophe Moëc

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet