Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

DossierFacebook au coeur de votre stratégie marketing et relationnelle

Publié par Christophe Moëc le

2 - Le f-commerce, réel atout ou effet de mode ?

  • Imprimer
Permettre aux clients de faire leurs achats directement sur la page Facebook est une tentation très forte pour les marques. Mais si le réseau social ne manque pas d’attrait, ouvrir une f-boutique n’est pas sans risque car plusieurs cybermarchands ont fini par faire machine arrière. Le point sur les inconvénients et les avantages du f-commerce.

Social commerce, un nouvel eldorado ?

Le social commerce consacre le pouvoir du social média sur la décision d'achat. De nouvelles opportunités se profilent pour les e-commerçants, à condition de mettre en place une stratégie adaptée aux spécificités des réseaux sociaux.

Mettre l'énorme potentiel des médias et réseaux sociaux au service du commerce et des ventes, voilà la promesse contenue dans le buzzword du moment, le social commerce. Une idée révolutionnaire? Pas vraiment. La recommandation a toujours été au coeur du processus d'achat. Avec le social commerce, « on a créé un mot pour décrire ce qui existe depuis longtemps », explique Frédéric Cavazza, consultant web. Avis, notes, listes de souhaits, partage de fiches produits, les premières interactions sociales liées au commerce en ligne n'ont pas attendu Facebook pour émerger. Mais les réseaux et médias sociaux ont amplifié le phénomène en lui donnant plus de visibilité. Et Facebook y est pour beaucoup.

Tout savoir sur :Le social business

Forrester Research doute de l'intérêt du f-commerce

"Il y a eu une attente forte : voir Facebook se transformer en une nouvelle destination, un magasin, un endroit où les gens pourraient acheter. Mais c'était comme essayer de vendre des choses aux gens alors qu'ils fréquentent un bar avec leurs amis." Ce constat d'échec est à mettre au crédit de Sucharita Mulpuru, analyste de Forrester Research, interrogée par Bloomberg. Cette spécialiste de l'e-commerce s'appuie sur la fermeture consécutive, ces derniers mois, de plusieurs f-boutiques.

Tout savoir sur :Des exemples d'échec de boutiques Facebook

« Le social commerce n'est pas un phénomène de mode »

Nicolas Pérignon, le responsable m-commerce et médias sociaux de La Redoute France revient sur la stratégie de l'enseigne concernant le social shopping.

L’un des enseignements que nous avons retenu est qu’il faut proposer du contenu inédit voire surprenant pour que la communauté adhère. Toujours dans une logique d’innovation, nous avons été les premiers e-marchands français à proposer les facebook credits et à faire du social gaming. En juin 2011, les internautes ont ainsi pu découvrir et acheter les articles de la collection La Redoute de manière virtuelle et réelle dans le jeu Totally Spies.

Tout savoir sur : La Redoute et sa stratégie de social commerce

Voyages-sncf.com mise sur un m-commerce personnalisé

Acheter un billet de train afin d'effectuer un voyage est une opération qui ne cesse de se simplifier avec le temps, notamment grâce aux choix stratégiques effectués par la filiale du groupe SNCF: Voyages-sncf.com. L'un d'entre eux a définitivement marqué un tournant dans l'histoire de la réservation de billets de train, c'est l'entrée de Voyages-sncf.com dans l'ère du m-commerce, en 2009. « Nous avions lancé notre première application mobile, sur iPhone, explique Jérôme Laffon, directeur France de Voyages-sncf.com. Depuis, nous avons développé le site mobile, et décliné notre application pour les terminaux portables Blackberry, Android, iPad et une version pour les tablettes Android devrait bientôt voir le jour. »

Tout savoir sur : La stratégie mobile de Voyages-sncf.com

Une f-boutique est-elle efficace pour une marque ?

Sondage E-marketing : Une f-boutique n'est pas efficace pour une marque, selon nos internautes. Pour la majorité des participants au sondage, Facebook reste un espace d'échange et un créateur de trafic plutôt qu'un véritable lieu d'achat.

Tout savoir sur : Les atouts du f-commerce

Social commerce : Facebook nouvel eldorado des e-commerçants

Avec la multiplication des réseaux sociaux, le social commerce prend aujourd'hui une dimension nouvelle. Ce nouvel eldorado des e-commerçants a trouvé son porte-drapeau : Facebook. « Il est clair que Facebook domine aisément la vente sur les réseaux sociaux. Les autres, lorsqu'ils sont utilisés par des sites marchands ou des marques, s'inscrivent plutôt dans une logique d'écoute et d'observation de la clientèle ». Face à cette influence déjà considérable de Facebook, une question fait débat au sein de la planète e-commerce: faut-il «marchandiser» les réseaux sociaux? Certains experts considèrent qu'il s'agit avant tout d'un lieu d'échange et de partage pour les internautes. Y apporter une dimension commerciale serait donc tout à fait déplacé, d'autant que selon eux, les internautes n'en auraient pas envie. Patrick Robin, p-dg et fondateur de 24h00, est convaincu du contraire: « Ceux qui affirment cela sont en retard de cinq ans ou en décalage avec la réalité ».

Tout savoir sur : Les boutiques Facebook ou f-boutiques

Coordonné par Christophe Moëc

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet