Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Fraude au paiement en ligne: pas d'explosion en 2020

Publié par Stéphanie Marius le | Mis à jour le
Fraude au paiement en ligne: pas d'explosion en 2020
© Ingo Bartussek - stock.adobe.com

Hausse de la fraude sur mobile, quasi-stagnation des paiements par carte en ligne: la dernière édition du rapport de l'Observatoire de la sécurité des paiements ne rapporte pas de hausse importante de la fraude au paiement, en ligne comme en magasin, à l'exception du mobile.

Je m'abonne
  • Imprimer

Alors que les paiements en ligne ont connu une croissance supérieure à 20% (par rapport à la période avant crise) durant les périodes de confinement successives en 2020, le risque d'explosion de la fraude ne s'est pas matérialisé, selon le dernier rapport de L'Observatoire de la sécurité des moyens de paiement. En effet, alors que la fraude sur les paiements à distance s'élevait à 0,170% en 2019, elle progresse de manière très modérée, à 0,174%, en 2020. Les auteurs du rapport attribuent ces performances relativement bonnes aux efforts déployés par les e-commerçants, les prestataires de paiement et les émetteurs des moyens de paiement dans le cadre de la DSP2. La généralisation progressive de la double authentification du porteur de carte bancaire, l'amélioration des techniques de scoring laissent présager un avenir de plus en plus serein concernant les transactions par carte bancaire. Toutefois, le taux de fraude par ce biais demeure "19 fois supérieur à celui des paiements de proximité et des automates", précise le rapport.

Parmi les enseignements de l'Observatoire figure également la prédominance persistance de la carte bancaire. Elle représente "plus de la moitié des transactions scripturales en volume (55% n 2020 comme en 2019) pour un montant total de 578 milliards d'euros en 2020", malgré un usage en légère décrue (-4,3 en volume) dû en priorité à la fermeture des magasins et aux confinements. Comme précédemment indiqué par plusieurs études, le paiement sans contact a progressé de 9 à 19% du total des transactions, soit 5,1 milliards d'opérations et 79,7 milliards d'euros. Les paiements en ligne par carte bancaire ont progressé de 13,2% en volume sur la période.

D'un point de vue omnicanal, "le nombre de cartes françaises pour lesquelles au moins une transaction frauduleuse a été enregistrée au cours de l'année 2020 s'élève à 1,4 million, en hausse de 2,2% par rapport à 2019", pointe le rapport. Ainsi, la fraude par carte bancaire française (en ligne comme en magasin) s'établit à 0,068%, vs 0,064% en 2019. Et ce, dans un contexte de montée spectaculaire du "sans contact" en magasin (+50% en nombre de transactions durant l'été 2020). Le risque provient surtout des cartes émises en dehors de la zone SEPA, lequel connaît toutefois une légère baisse (0,290%, contre 0,311% en 2019). Le montant fraudé par carte, en ligne comme en magasin, atteint 63 euros.

Le virement instantané n'est pas l'eldorado escompté, pour l'heure

Par ailleurs, le virement instantané, présenté comme une possible alternative au règlement par carte bancaire, alourdi pour le recours systématique au 3D Secure, demeure très minoritaire, de l'ordre de 1% en volume et 0,08% en valeur. Cependant, il représente 45,5 millions de transactions en 2020, soit trois fois plus que l'année précédente, pour un volume de 26,6 milliards d'euros. Preuve de sa faible appropriation par les retailers, le montant moyen du virement instantané demeure élevé, à 585 euros. Son taux de fraude, certes beaucoup plus bas que celui de la carte bancaire, s'établit à 0,0397% des transactions, en légère hausse.

Enfin, le paiement mobile, dont la proportion a crû de manière importante (+135% en volume, soit 2,7 milliards d'euros). Le panier moyen par ce biais s'établit à 21,2 euros en 2020, contre 17,8 euros en 2019. Cependant, le paiement mobile demeure cantonné à une faible frange des transactions (25% en volume et 3,4% en valeur). En revanche, le taux de fraude par ce canal progresse dangereusement, il a été multiplié par sept entre 2019 et 2020.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande