En ce moment En ce moment

Black Friday: un bilan contrasté pour les hypermarchés

Publié par Lounis Khelaf le - mis à jour à
Black Friday: un bilan contrasté pour les hypermarchés

Cette année 2019, les consommateurs ont-ils répondu présent à l'appel des promotions du Black Friday ? A3Distrib a donc recensé près de 2000 promotions à travers 17 opérations. Bilan ? "Une réel déception pour les hypermarchés"

Je m'abonne
  • Imprimer

L'heure est au bilan pour le Black Friday 2019. Événement commercial phare du 29 novembre, qu'on pourrait nommer "Black Week" tant les marques ne se cantonnent plus à casser les prix de leurs produits le vendredi, mais aussi une semaine avant et après le jour J. Le but est clair : faire mieux que l'année précédente. Mais le bilan dévoilé par A3Distrib du groupe Nielsen, est en demi-teinte.

+1 million d'euros de, par rapport à 2018

Nielsen s'est penché sur les ventes en hyper de l'édition 2018 en non-alimentaire : loisirs (livres, jouets...), équipement de la maison, textiles. Le Black Friday génère deux fois plus de CA qu'un vendredi normal. Passé de 97 à 102 millions d'euros sur la seule entre 2017 et 2018, le CA du Black Friday plafonne en 2019, avec seulement 103 millions d'euros générés le 29 novembre, soit un million de plus que l'année précédente.


Une baisse de 7% sur l'ensemble de l'opération

Néanmoins, les choses se corsent lorsqu'on observe les résultats une semaine avant, et une semaine après le Black Friday : le CA en hypermarché diminue de 7% sur la période en 2019, par rapport à l'année précédente, passant de 164 ) 152 millions d'euros ! Daniel Ducrocq, directeur des services à la distribution chez Nielsen souligne que "le Black Friday 2019 s'avère une réelle déception pour les hypermarchés. L'opération promettait d'être un succès, notamment par comparaison avec l'édition 2018, perturbée par le mouvement des gilets jaune. Ce décalage calendaire fait finalement le bonheur des acteurs du e-commerce, alors que les hypermarchés sont pénalisés par un désinvestissement structurel sur les articles qui font le succès du Black Friday (gros électroménager, matériel hi-fi...). À l'image du Single Day en Asie, organiser cet événement plus tôt sur novembre, avec des promotions communiquées et réservables à l'avance, serait bénéfique pour tous les acteurs. Une promotion plus ciblée peut être aussi un moyen de contenir un buzz négatif, un rejet grandissant du consumérisme à outrance chez certains consommateurs", estime-t-il, dans un communiqué.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

Sur le même sujet