Recherche
Se connecter

[Reportage] Alibaba pulvérise le record du Global Shopping Festival

Publié par le | Mis à jour le
[Reportage] Alibaba pulvérise le record du Global Shopping Festival

En direct du Global Shopping Festival à Shanghaï, 800 journalistes et influenceurs assistent au nouveau record de cette édition anniversaire laquelle se termine sur le montant record de plus de 30 milliards de dollars de ventes générées en 24 heures (2135 milliards RMB).

  • Imprimer

Samedi 10 novembre à minuit avait lieu, à Shanghaï, en Chine, le coup d'envoi du grand gala du Global Shopping Festival organisé par le groupe Alibaba. Grand-messe du shopping, des promotions, et de l'innovation planétaire, cette fête commerciale complètement hors norme fête son dixième anniversaire cette année.

Pas moins de 800 journalistes et influenceurs venus du monde entier répondent présent à l'invitation du groupe chinois de venir couvrir, à Shanghaï, cette journée folle du shopping. Née en Chine dans l'esprit de Daniel Zhang, actuel CEO du groupe Alibaba, le "Single Day" du 11.11 a évolué pour être rebaptisé en 2015 du nom de " Global Shopping Festival ".

En 2009, l'événement se présentait comme une fête commerciale destinée à encourager les célibataires à se faire plaisir en s'offrant un cadeau. En transformant cette date du calendrier chinois en le plus grand événement annuel du shopping au monde, en 10 ans seulement, le Single Day a pris une ampleur sans précédent. Pas moins de 7,8 millions de dollars US de ventes sont générées en 2009 (Gross Merchandise Value totale) lors de la première édition, un montant plus que triplé en 10 ans pour atteindre 25,3 milliards USD en 2017.

Qu'en sera-t-il de l'édition anniversaire de 2018 ? En direct du media center de Shanghaï, les centaines de journalistes, dont E-commerce Magazine, assistent au lancement de l'événement.

Jack Ma, l'emblématique PDG (Chairman Executive) du groupe (dont ce sera la dernière édition avant de passer la main à son successeur), apparait sur l'écran géant, vêtu d'une veste bleue et un casque de scooter sous le bras : la tenue des livreurs qui vont être sur le pied de guerre pendant 24 heures. Le ton est donné et la grande fête du shopping est, rappellent les dirigeants du groupe, une manière d'incarner la vision du retail selon Alibaba. Baptisé " New Retail ", ce concept consiste schématiquement à prendre le meilleur des deux mondes du " on line " et du " off line ", et à faire se rencontrer les centaines de millions de consommateurs chinois avec les marques et l'innovation du monde entier.

Dès le lancement du show diffusé sur plusieurs chaines télévisées chinoises et sur Youku (le Youtube chinois) se succèdent de 19 heures au coup d'envoi à minuit, des vedettes chinoises et des stars internationales (cette année, Mariah Carey est invitée d'honneur). Le programme est un mélange de divertissements et de présentations d'offres et d'innovations de marques. Ludique et léger, les jeunes adorent et les audiences s'affolent. Tout comme les chiffres que nous suivons en direct depuis le le media center, affichés sur d'immenses écrans géants. Et là aussi, tout va redoutablement vite. Le premier million de dollars de ventes générés est atteint 2 minutes seulement après le coup d'envoi. Et la plateforme de vente en ligne Tmall d'Alibaba où se font les achats du 11/11 est poussée dans ses retranchements. 20 minutes après le top départ de l'opération, le compteur enregistre déjà 6,5 millions de dollars de ventes générées dans 206 pays et en 27 monnaies.

Le chiffres s'égrainent et la révélation du montant total de ventes générées par l'opération sera dévoilée le dimanche 11/11 à minuit au même endroit. Le compte à rebours est lancé mais depuis la mi-journée, à 15H59 précises, l'information tombe. Le record de l'année dernière sera pulvérisé. Le Global Shopping Festival se clôture en effet pour cette dixième édition sur le chiffre stratosphérique de plus de 30 milliards de ventes générées (2135 milliards RMB) en 24 heures. Le media center est en ébullition .

Selon Daniel Zhang, CEO du groupe, ce n'est qu'un début. Les chinois sont très friands d'innovations et ont une relation au shopping digitale et mobile. La classe moyenne qui compte 300 millions de chinois devrait doubler dans les 10 ans à venir.

Un marché immense pour les marques (180 000 répertoriées sur Tmall pour l'opération du 11/11) dont beaucoup ont déjà pris la mesure de l'enjeu. En participant au 11/11, les marques européennes et mondiales intègrent un véritable laboratoire pour tester leurs innovations et conquérir le marché des consommateurs chinois. Et entrent de plain-pied dans le " New Retail ".

Martine Fuxa

Martine Fuxa

Rédactrice en chef

Après un parcours professionnel commencé dans le marketing et la vente au sein de l’agence Manille (chef de publicité) puis d’Auchan France (chef de [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet