En ce moment En ce moment

[Tribune] Des soldes d'hiver en demi-teinte pour le commerce

Publié par le - mis à jour à
[Tribune] Des soldes d'hiver en demi-teinte pour le commerce
© denisismagilov - Fotolia

Alors que la grève des transports se poursuit, la période des soldes d'hiver, réduite à quatre semaines, s'est ouverte le 8 janvier. De quoi compenser une partie des pertes subies?

Je m'abonne
  • Imprimer

Comme indiqué par la loi Pacte, les soldes d'hiver ont troqué leurs six semaines habituelles de promotions pour quatre semaines d'activité plus dense: un changement qui s'annonce en demi-teinte pour le commerce français. Réduire la durée des soldes va permettre de redonner à l'évènement ses lettres de noblesse là où son utilité au cours de ses dernières années s'était un peu estompée avec l'arrivée des ventes privées et autres promotions en tout genre.

Un changement aux impacts sur le commerce mitigés malgré une période de grève contre la réforme des retraites qui se poursuit en 2020. La période des fêtes de fin d'année, habituellement synonyme de bons résultats pour le commerce, en a décidé autrement avec une année 2019 particulièrement dévastatrice. Selon le directeur général de l'Alliance du commerce de l'AFP, l'activité aurait subi une baisse moyenne de 25% à 30% à Paris et dans les plus grandes villes de France.

Du côté des consommateurs, le bilan ne semble pas meilleur: le serial shopper a renoncé à nombre d' "achats plaisir". Selon l'étude 2019 des nouvelles tendances de consommation réalisée par le cabinet Wavestone, 86% des français achètent en magasin au minimum une fois par mois.

Des stocks importants demeurent

Résultat, les stocks des enseignes sont toujours là et les consommateurs, frustrés par une année 2019 mouvementée, sont prêts à profiter de fortes remises, sur un choix d'articles soldés particulièrement large. Ainsi, 58% des Français affirment que le contexte actuel des mouvements sociaux n'aura pas d'impact sur leurs achats (sondage réalisé par l'institut Ifop).

Si les enseignes peinent à retrouver leur affluence habituelle en magasin, l'omnicanal est l'une des solutions de compensation pendant des périodes de soldes et de grèves.

Selon les chiffres issus d'une étude réalisée par SoCloz sur la base de 150 enseignes clientes, l'omnicanal réduit de 30% les ruptures de stock avec le ship-from-store, permet l'orchestration des commandes en recherchant le lieu de stockage le plus pertinent pour réaliser le picking et offre +10% de conversion avec la livraison express à domicile d'un achat réalisé on line et dont le picking a été réalisé par le livreur en magasin.

Autant de solutions face à une grève qui se démarque par sa longévité.

L'auteur

Fondateur et CEO de SoCloz, Jérémie Herscovic est diplômé de l'ESCP Europe. Il a fait ses premiers pas au sein du cabinet Roland Berger en tant que consultant en stratégie spécialisé en biens de consommation et distribution. En 2010, Jérémie Herscovic fonde SoCloz. L'entreprise compte environ 30000 magasins digitalisés pour 150 enseignes dans 13 pays en Europe.




Je m'abonne

Jérémie Hersovic (SoCloz)

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet