Le futur du retail : où en sont les enseignes ?

Publié par le | Mis à jour le
Le futur du retail : où en sont les enseignes ?

À l'occasion du Comarch Lille Retail Experience, les enseignes Tape à l'oeil, Bureau Vallée et Beauty Success se sont réunies en table ronde pour évoquer leur vision sur l'évolution du retail.

Je m'abonne
  • Imprimer

Organisée à Lille par Comarch, la table ronde sur la thématique "Le futur du retail : où en sont les enseignes ?" a réuni les marques Tape à l'oeil, Bureau Vallée et Beauty Success. Première question soulevée : comment se passe la transformation numérique dans leur activité ? Les avis sont unanimes sur son opportunité. "Les clients omnicanaux consomment trois fois plus que les autres, explique Mickaël Crocquefer, responsable du pôle commerce de Tape à l'oeil. Les magasins sont plus à présent des points de contacts que des points de vente en faisant vivre une expérience avant même l'achat du produit."

Pour le groupe de fournitures et papeterie Bureau Vallée (300 millions de chiffre d'affaires et 2 000 collaborateurs), l'omnicanalité est un moyen d'améliorer sa rentabilité. "Le digital n'a pour but que de faire venir les clients en magasin, juge Jean-Baptiste Eudeline, DSI. Néanmoins nous avons bien sûr remarqué que la multiplication des canaux entrainait un panier moyen plus élevé." Le click and collect a ainsi été mis en place il y a 4 ans, le paiement sur le web seulement depuis deux ans.

Quant à Beauty success, groupe spécialiste de la beauté, la transformation numérique est difficilement possible même si un quart des rendez-vous beauté se font aujourd'hui sur le web.

Un comportement d'achat différent

La mise en avant de l'expérience client est devenue central en créant un lieu de vie en magasin. "Nous allons vers les consommatrices pour connaître les attentes de nos clients, indique Mickaël Crocquefer, responsable du pôle commerce de Tape à l'oeil. Depuis quatre ans, nous visitons le dressing de nos clientes afin de voir ce qu'elles attendent de la marque en matière de style, de tissu, etc. Nous proposons également des cocréations avec elles." Et en février dernier, un magasin de 700 m2 a ouvert dans le Nord de la France avec la présence d'un espace de coiffure mais aussi de détente destinés aux enfants. Et l'e-reservation est proposée depuis un an.

La marque Beauty Success mise, elle, sur la simplification du système d'information pour les conseillères, notamment avec la modernisation du système d'encaissement. Bureau Vallée réfléchit de son côté à la livraison à domicile tout en lançant en parallèle une nouvelle expérience en magasin avec Beev'up, un espace de co-working au sein du point de vente.

L'encaissement mobile

Tape à l'oeil teste actuellement un projet d'encaissement par tablette et mobile en payant directement en rayon sans passer par la caisse. Bureau Vallée n'envisage pas de solution de paiement dématérialisée. Quant à Beauty Sucess, l'enseigne ne se positionne pas pour le moment. "Nous observons sur ce qui se passe sur le paiement mobile avant de pouvoir y aller", souligne Damien Rigaud, DSI de Beauty Sucess.


Je m'abonne

Journaliste pour Ecommercemag.fr, Relationclientmag.fr et E-marketing.fr. Je suis en veille sur le retail, la consommation, mais pas que...

...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

La rédaction vous recommande

Par BigBoss

Boostez votre croissance grace des solutions adaptees aux retailers Decouvrez les dix solutions ROIstes presentees par les clients qui les [...]

Sur le même sujet

Retail

Par Stéphanie Marius

LDLC.com, spécialisé dans la vente de matériel informatique et high-tech, ouvrira sa place de marché en fin d'année.

Retail

Par La rédaction

La rédaction a réalisé pour vous une sélection d'informations percutantes. Au menu cette semaine: Amazon, plus grand retailer au monde devant [...]