En ce moment En ce moment

Infographie IA et retail : état des lieux pour l'e-commerce

Publié par Dalila Bouaziz le

Alors que l'Intelligence artificielle s'impose peu à peu dans tous les domaines, les retailers n'échappent pas à la règle. Dans un secteur où l'analyse de la data, la relation client ou encore la veille concurrentielle... sont cruciales, décryptage.

  • Imprimer

Source : Stanisic Vladimir - stock.adobe.com

Déployer l'IA fait l'unanimité pour les retailers mais c'est une réalité pour 67% d'entre eux

La nécessité de déployer l'IA dans les solutions e-commerce fait l'unanimité : pour 100% des répondants elle est bénéfique, et est même jugée indispensable pour 67% d'entre eux. Dans la pratique, 67 % des retailers travaillent sur le déploiement de l'IA dans leurs solutions e-commerce dont 52 % activement et 29 % ont commencé à réfléchir à son implémentation.

L'IA pour quels objectifs ? Prédictif, segmentation marketing et gestion de la data clients

Les retailers sont très pragmatiques : les objectifs de l'IA sont directement liés à la l'amélioration de leurs ventes et pour cela il faut s'appuyer sur les analyses prédictives et donc la data. " Proposer le bon produit, au bon moment et à la bonne personne " est plus que jamais le crédo des retailers " et pourrait résumer ce podium : les objectifs qui ont remporté le plus de suffrages sont à :- 61 % : développer le prédictif - 50 % : segmenter pour personnaliser les messages - 46 % : modéliser le comportement d'achat - 46 % ex aequo : gérer les bases de la data clients

La valeur ajoutée de l'IA : la data pour les analyses prédictives et l'automatisation de la relation clients

Fidèles à leur objectif d'améliorer les ventes, les trois premiers domaines pour lesquels les retailers estiment que l'IA est importante à primordiale concerne le prédictif : - 89 % : analyser la data pour prévoir les ventes et gérer les stocks - 89 % : améliorer la personnalisation/l'individualisation des campagnes - 86 % : comprendre les comportements des internautes

L'automatisation et la robotisation dans le cadre de la relation clients s'imposent en 2ème lieu afin d'alléger les opérateurs de tâches chronophages tout en fiabilisant le process :

Pour les retailers, l'IA est importante ou primordiale à : - 75 % pour automatiser les réponses aux consommateurs et leur répondre plus rapidement - 71 % pour robotiser /automatiser les expéditions

L'analyse et la veille de la concurrence sont également des points cruciaux. Les retailers estiment que l'IA est importante à primordiale à : - 68 % pour analyser en temps réel les datas afin de mettre à jour le catalogue sur tous les canaux (site, applis) - 68 % : pour la veille des sites concurrents afin de mettre à jour le catalogue en temps réel

Ex-aequo à 68 % ils citent l'IA comme étant importante à primordiale pour la réduction des coûts de stockage et d'expédition mais également pour améliorer les recommandations et le retargeting.

En bas du classement des domaines pour lesquelles l'IA est importante à primordiale les retailers positionnent à :

- 64 % l'enrichissement des bases de données clients avec des data extérieures (ex : celles issues des réseaux sociaux) - 61 % la diminution des abandons de paniers - 57 % la mise à jour les bases de données clients (coordonnées - suppression des inactifs...)

Quelles solutions d'IA déjà déployées ? L'IA pour traiter le big data et le chabot en tête

Le traitement du big data est le nerf de la guerre. Que ce soit pour prédire les comportements des internautes, effectuer une veille concurrentielle ou envoyer le bon message à la bonne personne au bon moment : il faut posséder de la data et savoir en tirer parti. L'intelligence artificielle est une avancée importante pour optimiser le traitement du big data. Elle va permettre des analyses plus fiables, plus rapides - voir en temps réel- et les retailers l'ont bien compris. C'est le plus fort taux de déploiement déjà réalisé avec un taux de 36 %.

Ce taux atteindra même 82% d'ici 3 ans en faisant de l'IA appliquée au big data la solution la plus implantée chez les retailers. En effet 46 % de ces derniers ont indiqué qu'ils allaient la déployer dans les 3 prochaines années. Le chatbot est le 2ème outil déployé par les retailers (32 %) mais sa progression d'ici 3 ans le placera seulement en 5e position avec tout de même 68 % d'implémentation.

IA pour enrichir les données clients (croisement avec des données extérieures comme les réseaux sociaux) : occupe la 3ème place du podium. Avec 43 % des retailers qui vont investir dans cette solution dans les 3 ans, on atteindra les 72 %, la positionnant comme la quatrième solution la plus implémentée. Elle témoigne de la volonté des retailers de chercher de nouvelles sources pour renseigner le plus précisément possible le profil de leurs clients et prospects.

Méthodologie :

Octopeek, la deeptech company, a interrogé les décideurs du retail pour comprendre les enjeux de l'IA dans le e-commerce. Enquête réalisée du 15 septembre au 4 octobre 2019 auprès de 112 décideurs du retail.

Chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et Relationclientmag.fr, ainsi que les magazines print associés, je couvre l'actualité des enseignes [...]...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

Sur le même sujet

Retail

Par La rédaction

En redressement judiciaire, l'enseigne de chaussures et de vêtements la Halle (groupe Vivarte) , a connu le nom de ses repreneurs le 8 juillet. [...]

Retail

Par Marie-Juliette Levin

L'objectif de cette union est de " fabriquer un champion français du meuble " visant à concurrencer Ikea. Les deux enseignes restent indépendantes. [...]