Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Les 10 idées retail et expérience client (16 au 20 janvier)

Publié par Clément Fages le

Au menu des 10 idées de la semaine : Chipotle et Best Buy rivalisent d'imagination pour rendre leur programme de fidélité plus généreux, Walmart poursuit ses livraisons par drone, Del Taco embauche une IA pour prendre les commandes de son drive et les magasins automatisés d'Aisle 24 poursuivent leur développement.

Je m'abonne
  • Imprimer

Pour fidéliser, Chipotle mise sur la générosité

Alors que certaines enseignes comme Taco Bell mettent en place des offres par abonnement, Chipotle Mexican Grill veut renforcer la fidélité de ses clients en augmentant sa générosité. L'enseigne vient de lancer l'initiative Freepotle, qui s'inscrit dans la tendance des “drops” : certains clients seront tirés au sort et pourront accéder à des produits gratuitement. Les 30 millions de membres du programme de fidélité Chipotle Rewards y participent d'office, les autres ont jusqu'au 6 mars pour le rejoindre et être éligibles. Le premier drop a eu lieu du 9 au 15 janvier, les gagnants remportant un accompagnement ou une portion de guacamole gratuite. Au total, dix drops seront organisés dans l'année. Par ailleurs, pour promouvoir l'initiative, Chipotle a mis en jeu 3100 lots spéciaux, soit autant que le nombre de restaurants de l'enseigne. Ce lot consiste en un an de repas gratuits. Les gagnants ont été tirés au sort parmi les membres du programme ayant réalisé un achat d'au moins 5 dollars, en magasin ou sur l'app, dans la limite d'un achat par jour entre le 9 et le 15 janvier. Les personnes ayant regardé et commenté l'un des lives organisés sur TikTok ou Instagram ont également bénéficié de lots similaires.

À lire sur foodsided.com

Best Buy offre la livraison aux membres de son programme de fidélité

Cumuler des points en achetant en ligne sur le site de Best Buy, c'est terminé ! Sauf si vous avez la carte de crédit de l'enseigne... Les membres du programme My Best Buy qui l'utilisent pour régler leurs achats obtiendront toujours l'équivalent en points de 5 % du montant dépensé (4 % pour les achats réalisés chez des marchands partenaires). Mais en contrepartie de cette évolution, l'enseigne enlève le montant minimum d'achat nécessaire à l'obtention de la livraison gratuite. Un mouvement intéressant, alors que l'inscription au programme My Best Buy est gratuite, par rapport à des services comme Amazon Prime ou Walmart + qui coûtent respectivement 139 et 98 dollars par an.

À lire sur retailwire.com

Des enseignes californiennes offrent du théâtre et du cinéma en guise de promotion

Les enseignes du groupe Save Smart lancent un programme de récompense un peu spécial, en partenariat avec le groupe d'entertainment Fandango, qui détient entre autres le service de streaming VUDU : à partir du 7 février, les clients qui achèteront les produits estampillés “Fandango Buy Me” recevront, tous les 25 dollars dépensés, un billet pour une pièce de théâtre ou un bon pour regarder le film de leur choix sur la plateforme VUDU. Les billets et bons seront également échangeables en magasin contre un montant de 13 dollars. Au total, près de 200 magasins des chaînes Save Smart, Lucky et FoodMaxx sont concernés.

À lire sur supermarketnews.com

Walmart satisfait des 6000 livraisons réalisées par des drones en 2022

Livrer plus d'un million de colis par drone chaque année : c'est l'ambition affichée par Walmart après le succès des tests menés sur ce mode de livraison l'an passé. 36 magasins américains ont mis en place un hub logistique destiné aux drones en 2022, notamment dans le sud des Etats-Unis. 20 000 produits sont aujourd'hui éligibles à une livraison par drone. Mais ceux qui sont le plus souvent commandés par les consommateurs américains, selon les éléments communiqués par Walmart, se révèlent être des cookies, de la crème glacée, du poulet rôti et... du papier toilette. Ces produits sont livrés en un maximum de trente minutes. Un délai suffisamment rapide pour que la glace ne fonde pas, mais qui reste sans doute encore trop long pour certains clients pressés...

À lire sur retaildive.com

Marks & Spencer développe l'essayage virtuel en magasin

Développée pour sa marque fashion Jaeger, l'expérience d'essayage virtuel lancée par Marks & Spencer avec la solution technologique Zyler fera l'objet d'un test dans le magasin londonien d'Oxford Circus ainsi que dans celui de la ville d'Harrogate. Les clients pourront prendre une photo d'eux et renseigner quelques mensurations pour bénéficier de conseils personnalisés et voir apparaître leur avatar portant les modèles de la marque. Toute la gamme est accessible via l'expérience, y compris les produits qui ne sont pas physiquement présents dans la boutique. Au-delà de ces expériences, le directeur exécutif de l'enseigne, Stuart Machin, indique miser en 2023 sur les grands événements que sont la Saint-Valentin ou Pâques pour poursuivre le développement de l'enseigne. M & S a en effet récemment communiqué sur les records de ventes réalisés à l'occasion des fêtes de fin d'année et revendique une part de marché sur l'habillement et la maison dépassant les 10 %, un record depuis 2015.

À lire sur retailgazette.co.uk

Une IA prend votre commande au drive de Del Taco

L'enseigne de restauration rapide Del Taco va étendre en 2023 l'utilisation de Presto Voice, l'intelligence artificielle développée par Presto Automation. Testé l'an dernier, le système a traité avec succès 95 % des commandes sans nécessiter l'intervention du personnel. L'opération pourrait coûter dix millions de dollars chaque année à l'enseigne selon son CEO Rajat Suri, qui évoque l'intérêt de la solution alors que les restaurants font face à une pénurie de main-d'oeuvre, et vante la capacité de l'IA à rendre le personnel plus efficace. Par ailleurs, la capacité de l'IA à pousser les offres du moment et à ne pas prendre de pause permettrait selon Rajat Suri à un restaurant d'économiser entre 5 et 10 heures de travail par jour, tout en augmentant ses revenus de 6 %, et ses marges de 10 %.

À lire sur restaurantdive.com

Les magasins automatiques Aisle 24 lorgnent sur les Etats-Unis

Occuper les espaces inexploités des halls d'immeubles résidentiels pour mettre en place de mini-magasins accessibles 24h/24 grâce à une application mobile permettant également de régler ses courses. C'est la stratégie de l'enseigne canadienne Aisle 24, qui gère une vingtaine de lieux depuis son lancement en 2015 et prévoit d'en ouvrir encore une centaine de nouveaux espaces en Amérique du Nord. Mais là où les établissements canadiens se concentrent sur les halls d'habitation, avec la volonté d'offrir une expérience d'achat ultra-rapide en se focalisant sur une gamme réduite de produits de dépannage, les magasins prévus aux Etats-Unis occupent des espaces classiques, favorisant depuis la rue la visibilité du lieu de vente, et donc de la marque. Mais bien que plus grands, ces établissements seront eux aussi automatisés au maximum, ce qui permet à un seul franchisé de gérer plusieurs magasins de manière simultanée, facilitant aussi le développement du réseau.

À lire sur cstoredive.com


Bed Bath & Beyond est dans de sales draps

L'enseigne Bed Bath & Beyond est à deux doigts de jeter l'éponge... Depuis début janvier, le retailer américain prépare les esprits à une éventuelle faillite de sa part, tandis que les analystes indiquent que la chaîne doit se restructurer si elle veut survivre. Cet été, une réduction de 20 % des effectifs du siège et la fermeture de 150 points de vente était déjà en préparation, alors que l'enseigne comptait 32 000 employés et 950 magasins. Mais l'échec des soldes de fin d'année, la dégradation de la situation économique et les problèmes plus structurels liés à l'intensification de la concurrence vont accélérer cet agenda. Le 10 janvier, l'entreprise annonçait ainsi des pertes trimestrielles de 393 millions de dollars, plus importantes que les 385,8 millions auparavant évoqués. Cela représente aussi une hausse de 42 % par rapport aux pertes enregistrées un an plus tôt. Les pertes nettes de l'enseigne pour les trois premiers trimestres de 2022 s'élèvent à 1,12 milliard de dollars. Tout en indiquant que le plan de redressement évoqué précédemment serait réalisé, Sur Grove, la CEO, déclarait qu'il serait insuffisant.

À lire sur cnn.com

Five Below veut aller au-delà du discount

Le spécialiste des produits à moins de 5 dollars, qui vise particulièrement le marché des pré-ados et des adolescents, poursuit sa stratégie de croissance en 2023 avec l'ouverture de 200 nouveaux magasins. Encouragé par les bonnes performances réalisées pendant la période des fêtes, avec des ventes nettes atteignant un milliard de dollars entre le 30 octobre 2022 et le 7 janvier 2023, soit une hausse de 11,2 % par rapport à la même période l'année précédente, l'enseigne veut également accélérer le développement de son concept Five Beyond, qui lui permet d'aller au-delà de la limite de prix de 5 dollars pour des produits issus de collaboration avec des personnalités ou commercialisés par d'autres marques et enseignes, dans une approche shop-in-shop. 400 magasins Five Below passeront ainsi en Five Beyond d'ici à janvier 2024.

À lire sur retailtouchpoints.com

Amazon veut développer Prime en dehors de son écosystème

Les e-commerçants américains tiers pourront utiliser les services d'Amazon Prime sur leur site d'ici à la fin janvier. En test depuis avril dernier, la fonctionnalité a permis aux marchands l'ayant implémenté d'augmenter leur taux de conversion de 25 % en moyenne en offrant aux membres de Prime les mêmes facilités de paiement, de livraison que sur Amazon, qui selon les spécialistes veut aller concurrencer Shopify sur son marché. Shopify avait d'ailleurs prévenu dès septembre ses clients que l'utilisation de “Buy with Prime” irait à l'encontre de ses règles d'utilisation.

À lire sur reuters.com

Journaliste tout terrain, je couvre tous les aspects du marketing et plus particulièrement les stratégies des marques. J’aime aussi l’Histoire. [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retour haut de page