Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Les 10 idées retail et expérience client (31 janv - 4 fev)

Publié par Mallory Lalanne le

La rédaction a réalisé pour vous une sélection d'informations percutantes. Au menu cette semaine: l'arrivée d'Amazon Go dans les banlieues américaines, les premiers pas de Carrefour dans le metaverse, le plan cacao de Nestlé pour lutter contre le travail des enfants

Je m'abonne
  • Imprimer

Amazon Go débarque dans les banlieues américaines

Amazon a déclaré qu'il prévoit d'ouvrir des magasins Amazon Go sans caisse dans les banlieues américaines. Jusqu'à présent, les magasins Go étaient réservés aux centres urbains comme Chicago, New York et Seattle. Cette ouverture permettra à Amazon Go de capturer plus de clients à domicile. Les nouveaux magasins seront semblables à d'autres emplacements d'Amazon Go, offrant principalement des aliments à emporter ainsi que des articles essentiels. Ils offriront également la même expérience de magasin sans caisse.

A lire sur Business Insider

Carrefour se lance dans le metaverse

Le groupe Carrefour a acheté une parcelle dans le jeu vidéo The Sandbox, pour se lancer dans le metaverse. Un tweet d'Élodie Perthuisot, directrice e-commerce de la transformation numérique, annonce que le groupe a acheté une parcelle dans le metaverse. La parcelle permet de créer des expériences quasi sur mesure. The Sandbox est une monde ouvert gigantesque, permettant d'acheter des terrains virtuels, pour y proposer des expériences virtuelles à destination des acheteurs. Selon les données de la plateforme OpenSea, Carrefour a investi 120 Ethereum, soit un peu moins de 300 000 euros, pour acquérir une parcelle de 36 hectares dans le jeu vidéo The Sandbox. Créé par le studio français Pixowl, ce jeu basé sur la blockchain permet à des particuliers et à des entreprises d'acheter des terrains et de les exploiter comme bon leur semble.

A lire sur Le Figaro

Nestlé s'engage dans la lutte contre le travail des enfants

Dans le cadre de son plan de production éthique, le géant suisse Nestlé veut lutter contre le travail des enfants.Nestlé annonce vouloir dépenser 1,3 milliard de francs suisses d'ici à 2030, soit l'équivalent de 1,25 milliard d'euros. "Ce n'est qu'en s'attaquant aux causes profondes que nous aurons un impact", a déclaré le chef des opérations de Nestlé, Magdi Batato. Cette année, 10 000 familles de producteurs de cacao de Côte d'Ivoire vont bénéficier du programme d'accélération des revenus. En envoyant leurs enfants à l'école, les parents toucheront une prime annuelle de 500 francs suisses (480 euros). Après deux années, l'incitation sera plafonnée à 250 francs. Nestlé espère toucher l'ensemble de ses 160 000 producteurs de cacao d'ici à 2030.

A lire sur France Info

Ocado, partenaire de Casino, dévoile un nouveau robot

Le spécialiste britannique de la logistique e-commerce, Ocado, a annoncé la commercialisation d'un nouveau robot adapté aux petits entrepôts, plus léger et plus économe en énergie que son prédécesseur. La société britannique souhaite vendre sa technologie d'automatisation aux grandes chaînes de supermarchés, dont Kroger, Morrisons en Grande-Bretagne et Casino en France. Son objectif ? Aider les grandes chaînes d'épicerie à automatiser leur gestion de stock afin d'affronter Amazon et une vague de nouvelles start-up de livraison rapide.

A lire sur CNBC

Aldi et Deliveroo, c'est fini

Au Royaume-Uni, le discounter Aldi a mis fin à son partenariat avec Deliveroo pour la livraison à domicile de courses. la chaîne de magasins souhaite se concentrer sur son service de click&collect. Parmi les 950 magasins Aldi du Royaume-Uni, une centaine d'entre eux proposait des livraisons à domicile via Deliveroo depuis le début de la pandémie. La chaîne de magasins ne communqiue pas précisément sur la raison. Ce qui est certain, en revanche, c'est que la livraison à domicile de produits alimentaires reste beaucoup moins rentable. «Nous avons décidé de mettre fin à notre essai avec Deliveroo pour nous concentrer sur notre service de click-and-collect, qui reste proposé dans plus de 200 de nos magasins dans tout le pays», a déclaré le détaillant dans un communiqué.

A lire sur Retail Detail

Veepee va transférer les articles d'occasion sur une nouvelle plateforme

Une plateforme pour les articles d'occasion devrait s'ajouter sur le site Veepee. Le spécialiste des ventes flash veut ainsi à la fois permettre à ses clients d'accéder à un plus grand nombre de ventes internationales et offrir un marché plus vaste aux marques. «L'ensemble du groupe Veepee utilise désormais un seul et même système informatique, ce qui présente de nombreux avantages : d'une part, nos membres bénéficient d'un site plus accueillant ; d'autre part, cette nouvelle plateforme facilite l'ajout de nouvelles fonctionnalités pour répondre rapidement aux tendances de notre secteur telles que le remmerce», explique Tobias Tousseyn, Country Manager. Le nouveau site doit aussi permettre de nouvelles options, comme le recyclage.

A lire sur Retail Detail

Des ventes luxe à la hausse sur tous les segments en Chine

Selon un récent rapport établi par le cabinet d'analyse Bain&Company, le marché des biens de luxe personnels aurait enregistré une croissance à deux chiffres l'année dernière en Chine. Dans le détail, le China Luxury Report 2021 a identifié le segment de la maroquinerie comme étant celui ayant bénéficié de la plus forte croissance avec +60% de ventes par rapport à 2020. Ce dernier est suivi dans le Top 5 par la mode et le lifestyle, respectivement à +40%, la joaillerie (+35%) et l'horlogerie (+30%). La beauté de prestige a quant à elle vu ses ventes grimper de +20%.

A lire sur Le Journal du luxe

Lowe's va ouvrir des mini-boutiques Petco dans certains magasins

Lowe's va bientôt tester une nouvelle offre aux Etats-Unis: une boutique Petco à l'intérieur de ses magasins où les clients peuvent acheter de la nourriture pour chiens et de la litière pour chats, et même visiter un vétérinaire, tout en achetant de la peinture et d'autres fournitures pour des projets domestiques. Les deux détaillants ont annoncé un accord jeudi 27 janvier pour mettre à l'essai les emplacements dans certains magasins. Le premier ouvrira près de San Antonio au début de février, avec 14 autres emplacements prévus au Texas, en Caroline du Nord et en Caroline du Sud d'ici la fin de mars.

A lire sur CNBC

Ce qui arrive vraiment aux commandes retour d'Amazon

« De tous ces retours, il y a maintenant près de 6 milliards de livres de déchets d'enfouissement produits chaque année et 16 millions de tonnes métriques d'émissions de dioxyde de carbone également », a déclaré Tobin Moore, PDG du fournisseur de solutions de retour Optoro. « C'est l'équivalent des déchets produits par 3,3 millions d'Américains en un an. » Amazon a reçu de plus en plus de critiques sur la destruction de millions d'articles. Le géant du commerce électronique dit qu'il « travaille désormais à l'atteinte d'un objectif d'élimination zéro des produits ». L'année dernière, il a lancé de nouveaux programmes pour donner aux vendeurs comme Clausen de nouvelles options pour revendre des retours, ou les envoyer à être mis aux enchères sur le marché de la liquidation.

Le réseau des Relay et Press Shop changent de main

Le groupe bpost a annoncé le 26 janvier qu'une convention de reprise d'Ubiway Retail et ses 170 magasins a été signée avec le Groupe Golden Palace. Bpost, Ubiway et Golden Palace ont en effet conclu un accord portant sur la vente de 100 % des actions d'Ubiway Retail, le réseau intégré de vente au détail exploitant les marques Press Shop, Hubiz, Ubi et Relay (170 magasins), à Golden Palace. Le groupe bpost confie vouloir se concentrer sur l'accélération de sa transformation en un acteur international de la logistique pour l'ecommerce.


NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retour haut de page