Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Les 10 idées retail et expérience client (31 octobre au 4 novembre)

Publié par Maëlle Chetal Gaillard le

La rédaction a réalisé pour vous une sélection d'informations percutantes. Au menu cette semaine : Amazon s'offre dix avions pour assurer ses livraisons, l'e-commerçant Meesho devance Amazon et Walmart en Inde, Single Day, une journée sans les deux influenceurs stars d'Alibaba et Netflix s'invite chez Carrefour.

Je m'abonne
  • Imprimer

Carrefour forme ses collaborateurs français au digital

Carrefour lance "Tous digital" pour former l'ensemble de ses collaborateurs français aux fondamentaux du digital. Jusqu'au 5 novembre, les quelque 85 000 salariés de l'enseigne bénéficient du dispositif. Cette formation a vocation à mieux comprendre les attentes des clients transformées par le numérique et découvrir l'univers de nouveaux canaux proposés en vue d'une expérience de course enrichie par le digital.

La formation "Tous digital", prend la forme d'un serious game. Imaginée par la start-up Emeraude Escape, l'expérience en ligne d'une heure immerge les employés de Carrefour dans le monde virtuel. Les employés, en entrepôts et magasins, sont invités à réaliser cette formation / jeu en équipe. Pour cela, des étudiants du réseau d'écoles Digital Campus et du groupe Galileo Global Education, se rendent dans l'ensemble des établissements Carrefour. Cette initiative fait suite aux précédentes formations proposées par l'enseigne laquelle ont déjà formé 79 000 salariés à l'initiation ou à l'expertise digitale. Ce plan de formation s'inscrit dans l'ambition d'Alexandre Bompard de faire de Carrefour une "DigitalRetail company", où tous les collaborateurs, toutes les fonctions de l'entreprise, portent la transformation digitale à leur niveau, et où le digital n'est plus un secteur spécifique mais rentre dans l'ADN de l'entreprise.

Cet événement concrétise l'engagement pris lors du Digital Day du 9 novembre 2021, à savoir former les salariés de Carrefour au digital d'ici 2024, soit 100 000 personnes par an dans le monde. Pour rappel, le groupe Carrefour est présent dans une quarantaine de pays pour plus de 370 000 collaborateurs.

Brico Dépôt finance l'audit énergétique de ses clients

Brico Dépôt annonce financer l'intégralité de l'expertise énergétique à ses clients disposant de la carte de fidélité et à condition qu'ils réalisent des travaux de rénovation avec Ynergie, partenaire de l'enseigne. L'audit énergétique établit les préconisations des travaux à réaliser pour améliorer l'efficacité énergétique d'un logement. À partir du 1er avril 2023, il devient obligatoire en cas de vente d'un bien dont le diagnostic de performance énergétique (DPE) est classé F ou G. L'enseigne de bricolage répond à cette nouvelle obligation en proposant son offre jusqu'à fin janvier 2023.

"Notre ADN repose sur la simplicité, la qualité et l'accessibilité de nos produits, et c'est ce que nous avons voulu retranscrire avec le financement de l'audit énergétique : faire de la rénovation énergétique de son logement une expérience à la fois simple, humaine et performante", commente Peggy Sadier, directrice e-commerce et expérience clients de Brico Dépôt. Le financement intégral de l'audit énergétique s'inscrit dans le cadre d'un dispositif plus global d'actions en faveur de la rénovation énergétique : l'enseigne propose des produits d'isolation, de chauffage, de menuiserie et d'outillage, notamment.

L'enseigne Pimkie reprise par Lee Cooper et Kindy

Les marques Lee Cooper, Kindy et le groupe Ibisler Tekstil reprennent l'enseigne de prêt-à-porter Pimkie. Mise en vente en mai 2022 par l'association familiale Mulliez, Pimkie est aujourd'hui cédée à trois investisseurs. La marque de jeans Lee Cooper investit dans 70 % du capital de l'enseigne. Le fabricant de chaussettes Kindy et des slips Mariner, Salih Halassi se dote de 15 % du patrimoine Pimkie. Idem pour le groupe Ibisler Tekstil, fournisseur textile. Ce rachat sera acté au début 2023.

Les 230 boutiques Pimkie de l'enseigne présentent un déficit depuis plusieurs années avec un chiffre d'affaires de 200 millions d'euros en 2020. Un plan de sauvegarde de l'emploi, initié en 2018, a conduit à la fermeture de 37 magasins et la suppression de 208 postes. Avec ce rachat, les élus syndicaux redoutent une nouvelle vague de fermetures et un plan social pour les 1 200 salariés de l'enseigne.

À lire sur Le Monde

Netflix s'invite chez Carrefour

Netflix s'installe dans les grandes et moyennes surfaces de Carrefour France. La plateforme de streaming s'associe à l'enseigne et offre un décor immersif au détour des rayons. Les corners installés jusqu'aux 14 novembre proposent un assortiment de produits inspirés par Strangers Things, The Witcher, La Casa de Papel et Squid Game, quatre séries à succès produites par la firme américaine. Tee-shirt, casquettes, parures de lit, plaids, livres, puzzle, jeux de société, figurines, gourdes... sont autant d'articles dérivés proposés à l'achat.

En plus d'un décor immersif et d'un assortiment de produits aux séries Netflix, le pop-up accueille des éléments interactifs comme des cartes menant à des playlists, des quiz interactifs et un jeu concours destiné à faire gagner une Xbox Series.

Meta et L'Oréal encouragent le développement d'un métavers "créatif et inclusif" en France

Meta s'associe au Groupe L'Oréal pour lancer le premier programme d'accélération de start-up dédié à la créativité dans le métavers en France. Située à Station F, à Paris, et avec le soutien d'incubateur HEC Paris, l'initiative a "pour objectif de soutenir l'écosystème de start-up françaises, qui a un rôle déterminant dans la construction d'un métavers collectif, créatif et inclusif", explique Laurent Solly, vice-président Europe du sud de Meta.

Le programme accompagne cinq start-up entre de janvier à juin 2023. L'appel à candidature est lancé. Les start-up à forte dimension d'inclusivité et de diversité dans leurs projets ont jusqu'au 20 novembre prochain pour concourir. Un jury d'experts de Meta et L'Oréal sélectionnera les participants. Leurs projets doivent couvrir un large éventail thématique : la production 3D, les technologies de réalité augmentée, virtuelle ou mixte, la création d'avatars et leur portabilité, l'expérience utilisateur et d'autres sujets liés au Web3. Ce programme d'accélération comprend des interactions et des conférences à Station F. Les chercheurs de Meta et les experts de L'Oréal offrent également un mentorat.

Amazon s'envole en A330 pour assurer la livraison longue distance

Le géant de l'e-commerce signe un contrat avec Airbus pour louer dix A330 et devenir son propre transporteur lors des livraisons fret grande distance. Prime Air, sa compagnie aérienne, loue cette dizaine d'avions auprès d'Altavar. Les modèles fabriqués par Airbus voleront à compter de fin 2023 pour le géant américain. Amazon n'est pas à son premier investissement en matière de transport aérien : il compte déjà une soixantaine d'avions-cargos Boeing, opérés par Air Transports Services Group (ATSG) et Atlas Air.

La flotte contribue à honorer la livraison promise aux acheteurs membres d'Amazon Prime, d'être livré en 24 heures. "Ces A330-300 ne sont pas seulement les premiers du genre dans notre flotte, précise Phillippe Karam, directeur d'Amazon Global Air Fleet et Sourcing. Ils sont également les plus récents et les plus gros avions d'Amazon Air, ce qui nous permettra de livrer plus de colis clients à chaque vol."

À lire sur BFM Bourse

L'e-commerçant Meesho devance Amazon et Walmart en Inde

La start-up d'achat en ligne Meesho gagne davantage de clients en Inde qu'Amazon et Walmart. Les géants américains de l'e-commerce ont pourtant investi plusieurs milliards de dollars sur le marché Indien. Basé à Bangalore, Meesho permet à ses utilisateurs de vendre et partager des listes de produits via la messagerie WhatsApp, Facebook et Instagram. Meta investi et partage volontiers ses canaux de discussion avec Meesho. Ses utilisateurs peuvent commander des produits et les payer en espèces lorsqu'ils arrivent à leur porte. La livraison reste gratuite quelle que soit la commande et les vendeurs sont libres de fixer eux-mêmes les prix.

D'après la société d'analyse d'applications Apptopia, Meesho a été téléchargée 127 millions de fois en Inde au premier semestre 2022 devenant ainsi la plus populaire. De leur côté, Amazon a bénéficié "seulement" de 81 millions de téléchargements, quant à Flipkart, plateforme e-commerce indienne développée par Walmart, elle en a totalisé 50 millions.

Amazon et Flipkart s'adressent aux "1 % à 5 % des plus riches de la population indienne", critique Dhiresh Bansal, directeur financier de Meesho. L'objectif de la start-up Meesho est de devenir le leader du commerce en ligne pour l'achat de vêtements et d'articles ménagers. Fondée en 2015, Meesho a bénéficié de 1,1 milliard de dollars d'investissement provenant de Meta, Vision Fund de SoftBank Group Corp., Sequoia Capital India et du fond de capital-risque B Capital Group du cofondateur de Facebook, Eduardo Saverin.

À lire sur Mint

Marks & Spencer se déploie sur le réseau Ocado au Royaume-Uni

Marks & Spencer développe son service de livraison de nourriture en ligne grâce à Ocado. Le détaillant britannique tend à rendre la livraison plus rapide, plus efficace et stimuler sa croissance. Dans le cadre de la nouvelle stratégie, le nombre de produits M & S Food disponibles sur le site web d'Ocado devrait passer de 75 % actuellement à 100 % au cours des prochains mois. Actuellement, ces aliments ne constituent que 30 % des paniers en ligne.

La stratégie vise également à tirer le meilleur parti des deux nouveaux centres de distribution d'Ocado, situés à Bicester (Oxfordshire) et à Luton (Bedfordshire). Il vise à doubler les commandes traitées et atteindre la barre des 700 000 commandes par semaine. Les ventes de Marks & Spencer via Ocado totalisent 1,3 milliard de livres sterling ces deux dernières années (1,5 milliard d'euros).

Cette annonce suit l'ouverture de 104 magasins Simply Food supplémentaires. Marks & Spencer espère ainsi augmenter ses bénéfices de 25 % au Royaume-Uni en répondant au contexte inflationniste en proposant davantage de produits à bas prix de sa gamme "Remarksale".

À lire sur Grocery Gazette

Starbucks s'installe dans une maison traditionnelle en Corée du Sud

Starbucks ouvre une enseigne à Daegu, en Corée du Sud baptisé "Starbucks Hanok". Son architecture reprend les codes des maisons traditionnelles coréennes. Un "hanok" est une maison construite à partir du XIVe siècle et présente plusieurs styles selon les régions de Corée.

Ce Starbucks fait suite à la collaboration entre la chaîne de café et Bang & Olufsen, entreprise danoise d'électronique grand public haut de gamme qui crée et fabrique des appareils audio. Le local situé à Daegu occupe 650 m2. Il offre des sièges en bois d'inspiration asiatique et des fenêtres intérieures donnant sur un jardin. Les clients peuvent même profiter de la musique diffusée dans une zone dédiée. À l'occasion de cette ouverture, Starbucks et Bang & Olufsen offrent une enceinte Bluetooth aux clients du café.

Présente en Corée du Sud depuis 1999 dans le cadre d'une coopération avec le groupe Shinsegae, , la chaîne américaine dispose aujourd'hui de 1 500 points de vente. Le géant américain du café considère la Corée du Sud comme l'un des marchés les plus importants en raison de la consommation de café des habitants.

À lire sur Inside Retail

Single Day : une journée sans les deux influenceurs stars d'Alibaba, boosteurs de ventes

Alibaba lance ce lundi 1er novembre, son festival 11.11, édition 2022. Cette année, la cérémonie d'ouverture ne sera pas animée par les influenceurs vedettes, ce qui fait craindre une diminution des préventes. En vue du Single Day, journée consacrée aux célibataires en Chine, les préventes d'articles en promotions explosent. Une des raisons à cela, l'investissement des influenceurs, star des réseaux sociaux chinois.

Le Single Day ne peut pas compter sur Huang Wei, alias "Viya", influenceuse du web chinois suivies par 110 millions d'internautes. Cette spécialiste du live shopping sur Taobao (plateforme e-commerce d'Alibaba) a été condamnée en décembre dernier pour évasion fiscale. Autre visage du live streaming chinois, l'influenceur Li Jiaqi, alias "Austin" ne participe pas à l'opération commerciale. Ce roi de la vente en ligne a disparu en juin 2022, avant de réapparaître en septembre dernier. Ces trois mois d'absence de la plateforme Tabao laisse les internautes spéculer quant aux raisons possibles de cette disparition.

Lors du festival 11.11 2021, Viya et Li Jiaqi ont permis de prévendre pour 18,9 milliards de yuans (2,61 milliards de dollars) de produits dès l'ouverture de l'opération. Cette recette correspond à 3,5 % du volume des ventes enregistrées sur les 11 jours de l'opération commerciale. Pour rappel, l'an passé le festival de shopping a généré 540,3 milliards de yuans (3,6 milliards de dollars). Sans ses présentateurs phares, Alibaba et les marques partenaires de l'événement craignent que les ventes ne soient pas aussi significatives cette année.

À lire sur Reuters

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retour haut de page