Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Les 10 idées retail et expérience client (4 au 8 juillet)

Publié par Mallory Lalanne le
Je m'abonne
  • Imprimer

Nike termine son exercice avec des ventes et des profits en hausse grâce au direct-to-consumer

Malgré les confinements successifs en Chine, les fermetures d'usines asiatiques, le désordre mondial du fret qui a occasionné de longs retards de livraison et de substantielles hausses de prix, mais aussi l'inflation, la marque de sport Nike termine son exercice avec des ventes et des profits en hausse. Au terme de son exercice décalé clos fin mai, les ventes du groupe de Beaverton (Oregon) s'élèvent ainsi à 46,7 milliards de dollars (44,12 milliards d'euros), en hausse de 6 % hors effets de change - elles dépassaient légèrement les 30 milliards en... 2015. Soit plus du double vis-à-vis du numéro deux du secteur, Adidas, dont le chiffre d'affaires, certes en hausse de 15,2 %, s'est établi l'an passé à 21,3 milliards d'euros.

Les produits vendus directement aux consommateurs pèsent 18,7 milliards de dollars sur l'année, soit plus de 40 % du chiffre d'affaires. Nike, qui s'est délesté d'un bon nombre d'intermédiaires ces dernières années - ce qui réduit ses coûts et augmente sa marge - privilégie désormais son site e-commerce (dont les ventes progressent de 18 %) et ses magasins en propre (+10 %).

À lire dans Les Échos

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retour haut de page