Recherche
Se connecter

Les Jardins de la Comtesse: paniers gagnants

Publié par le | Mis à jour le
Les Jardins de la Comtesse: paniers gagnants

Sous la marque Les Jardins de la comtesse se cache une histoire de famille originale sur un marché assez peu convoité. Au menu, tous les ingrédients pour réaliser des pique-niques chics selon une recette qui remporte un franc succès.

  • Imprimer

C'est l'histoire d'un comte et d'une comtesse convertis aux nouvelles technologies. Arnaud de Rességuier, issu d'une famille d'aristocrates, et sa femme Florence ont eu l'idée, par nostalgie des moments partagés en famille, de recréer l'univers des pique-niques chics d'autrefois. Grâce à la magie d'Internet, le projet prend forme en 2012 avec le lancement du site www.lesjardinsdelacomtesse.com dédié à la vente de paniers en osier mettant à l'honneur l'art de vivre à la française. "Nous avons très vite fait le choix d'être un pure player pour participer à l'aventure d'Internet. Nous avions envie, avec mon mari, de créer quelque chose ensemble. Nous expériences professionnelles étaient complémentaires", explique Florence de Rességuier.

Très vite, le site est lancé avec l'appui de la plateforme d'Oxatis. Quelques milliers d'euros investis dans Google Adwords et rapidement l'adresse est bien référencée sur la page d'accueil. Vite repérés par les professionnels commerçants, les produits sont vendus en boutiques de décoration et cadeaux. "Très vite, les revendeurs sont venus à nous. Involontairement, nous avons inversé la tendance sans avoir à les démarcher", explique la responsable. Aujourd'hui, les produits sont vendus dans 150 magasins partout en France.

La qualité et le SAV

Depuis quatre ans, le couple se consacre à temps plein à l'entreprise et a embauché trois salariés. Les produits sont fabriqués dans des villages chinois, où l'on cultive le jonc et tresse des paniers en osier, selon la tradition. "La confection artisanale est un avantage concurrentiel certain, auquel s'ajoute un SAV irréprochable. C'est notre propre marque, avec un cahier des charges strict, et nous sommes les seuls à le faire. Toutes les étapes de fabrication sont concentrées là-bas", argumente la cofondatrice. Ainsi, le site vise le million d'euros de chiffre d'affaires en 2019.

Cette progression de l'activité a nécessité un renouvellement de gamme et une extension à des produits dérivés tels que des nappes (20 coloris différents), de la vaisselle (assiettes, saladiers, plateaux en mélamine pure), des plaids, des glacières... "Le business lié à l'art de la table en extérieur devrait dépasser celui des paniers très prochainement. Rester intemporel, tout en sachant renouveler sa gamme, telle est la recette gagnante", annonce Florence de Rességuier. Imaginer de nouvelles formes, couleurs, tissus, autant de besoins récurrents pour faire vivre la marque dans le temps. Les produits des jardins de la comtesse sont désormais référencés dans les grands magasins, dont Le Bon Marché, et les jardineries.

Des paniers sans frontières

Le succès de la marque dépasse les frontières et sitôt le site lancé, ses déclinaisons en allemand, anglais, espagnol, italien et dans les Pays-Bas ont séduit des clients internationaux. Pas moins de 30 à 40% des ventes aujourd'hui. La présence des dirigeants aux salons internationaux tels que Maison et objet à Paris et Ambiente en Allemagne ont permis à la marque de gagner en notoriété. Pour autant, la satisfaction des clients français reste une priorité. La marque livre en 24 heures partout en France depuis son centre de logistique, proche du Mans. Sans oublier, les pièces détachées qui font partie des services proposés. "Nous avons un partenariat avec E-Logik, prestataire logistique des e-commerçants", précise la responsable.

Le panier moyen de 80 euros pour des produits allant de 66 euros à 299 euros pour les plus chers. Les pics d'activité se concentrent sur la période de mai à juillet, mais aussi à Noël, période durant laquelle les paniers de pique-nique apparaissent comme un cadeau original à partager en famille ou entre amis au retour des beaux jours.


Marie-Juliette Levin

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet