DossierOptimisation SEO: entre outils, méthode et expérimentation permanente

Publié par le

2 - Optimisez votre visibilité

Pour attirer un maximum de clients, vous devez être visible sur le Web. Une visibilité conditionnée principalement par les algorithmes des moteurs de recherche. Mathieu Gheerbrant, cofondateur de l'agence SEO Hackers, partage certaines de ses recettes.

1. Ayez le réflexe référencement mobile

Les chiffres publiés par Médiamétrie à l'été 2018 le démontrent: avec plus de 30 millions de mobinautes chaque jour, le smartphone est le premier écran pour se connecter au quotidien, plébiscité par 48% des utilisateurs, devant l'ordinateur (38%). Une réalité que Google prend en compte dans ses algorithmes. "Il est capital que Google considère le site comme étant 'mobile friendly', confie Mathieu Gheerbrant, qu'il s'agisse d'un site responsive, d'un site mobile dédié ou encore d'un site dynamic serving, c'est-à-dire servant un contenu différent en fonction du périphérique utilisé par l'internaute". Parmi les pistes à explorer pour favoriser le référencement mobile, l'agence SEO Hackers recommande également l'implémentation des Google AMP (Accelerated Mobile Pages) ou encore le recours au Progressive Web App.

2. Mesurez les temps de réponse et de disponibilité

Pour séduire les moteurs de recherche, veillez à une variable prioritaire: le temps de chargement de vos pages. Pour obtenir des temps de réponse et de chargement conformes aux exigences des moteurs de recherche, plusieurs axes sont à observer. Tout d'abord, assurez-vous de la vélocité des serveurs qui hébergent votre site. Des tests réguliers permettent de maintenir un haut niveau de performance. Par ailleurs, optimisez la structure de vos pages web, en surveillant, notamment, la qualité des métadonnées non affichées sur le site et destinées aux moteurs de recherche: description du contenu, mots-clés, titre des pages... "Il ne faut pas s'y tromper, le fait que le site soit rapide est un atout en matière de référencement. Mais il y a un second effet déterminant: la satisfaction des visiteurs, qui n'hésiteront pas à quitter votre site si celui-ci est trop lent!", commente Mathieu Gheerbrant.

3. Misez sur le contenu

"De nombreux marchands se contentent de placer des descriptifs de produits très brefs. Parfois, il s'agit même de simples fiches techniques. C'est une erreur!", affirme Mathieu Gheerbrant. En effet, selon l'expert, plus le contenu du site est riche, plus les moteurs de recherche parviennent à qualifier le site. "En s'engageant vers un peu plus de storytelling pour chaque produit, le référencement gagne en précision et les moteurs de recherche affichent des résultats plus pertinents. Mais le bénéfice est sensible également pour l'internaute!" En effet, les contenus apportent des informations à valeur ajoutée sur le produit (ou sur la gamme de produits), permettent des mises en situation, mais aussi de développer un argumentaire de vente qui peut contribuer à la conversion. Plus de visibilité et plus de vente, autant d'arguments qui plaident en faveur du contenu!

4. Exploitez les microdonnées

Les microdonnées (microdata) sont une partie de la spécification HTML du WHATWG. Invisibles pour l'utilisateur, elles sont, en revanche, captées et étudiées par les robots (crawlers) d'analyse, qui peuvent les prendre en compte et améliorer le référencement. "Les microdonnées permettent, par exemple, d'afficher le prix d'un produit ou des avis clients directement depuis la page de résultats des moteurs de recherche", explique Mathieu Gheerbrant. Des modules spécifiques permettant d'activer et de personnaliser ces microdonnées sont disponibles sous WordPress ou encore Prestashop, et peuvent donc être aisément utilisés.






José Roda

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet