En ce moment En ce moment

L'avenir est dans le social commerce

Publié par le

Des pages Instagram aux allures de home pages marchandes, des bumpers YouTube ciblés en fonction des recherches Google... Les e-commerçants innovent sur les réseaux sociaux, selon Tatiana Ferré-Sentis et Rosalie Prévot, de l'agence Braaxe.

Je m'abonne
  • Imprimer
Les pages Instagram se rapprochent des home pages des sites marchands

L'avenir de l'e-commerce se trouve sur le social. En effet, il n'est plus nécessaire à présent d'aller sur les sites de vente. Les utilisateurs peuvent dès maintenant acheter les produits qui les intéressent sans sortir des réseaux qu'ils adoptent pour un usage personnel. Et cela ne devrait que s'accentuer avec le temps. On peut imaginer que l'objectif de Facebook Inc. est d'empêcher la sortie de ses plateformes, en maximisant les services sur place. Libra, la crypto-monnaie du géant américain, s'inscrirait dans cette logique. L'internaute ne quitterait donc pas le groupe. Mais cela restera profitable aux marques. En effet, les réseaux sociaux sont déjà l'une de leurs sources de revenus majeures.

Cette logique d'encerclement s'inscrit dans l'objectif final des plateformes sociales: récupérer, devenir propriétaire et utiliser toujours plus de données, pour rendre les marques dépendantes de leurs services. Le site de marque est ainsi de moins en moins un levier de référence pour l'achat. Les comptes Instagram deviennent des alternatives aux sites et revêtent des allures de home pages (exemple: hey kokomo, cf. ci-dessus) tandis que les e-commerces abandonnent l'aspect catalogue au profit d'un lifestyle omniprésent (exemple: Sézane).

Mais à terme, quel avenir pour les e-shops, s'ils ne proposent plus un service différenciant? On peut imaginer que le site restera une vitrine pour les marques, où retrouver le discours et les engagements de cette dernière plus en détail. Pour le moment, le site bénéficie de sa fonction de référencement et de catalogue-source pour les boutiques sociales... en attendant que Facebook Inc. ne se penche sur le sujet.

Tatiana Ferré-Sentis et Rosalie Prévot (Braaxe)

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet