Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

La licorne brésilienne Vtex s'attaque au marché français

Publié par Dalila Bouaziz le | Mis à jour le
La licorne brésilienne Vtex s'attaque au marché français

Plateforme brésilienne internationale conçue pour lancer et piloter l'ensemble de la chaîne e-commerce et leader du marché latino-américain, Vtex se lance sur le marché français. Philippe Peyresaubes, General Manager France, nous en dit plus sur les ambitions dans l'Hexagone.

Je m'abonne
  • Imprimer

Pouvez-vous nous présenter Vtex ?

Nous sommes un éditeur brésilien de solutions e-commerce, fondé en 2001. Vtex est la seule solution du marché capable de s'adresser à différents types de sujets notamment de business models (B to C, B to C to C, direct to consumer, etc.) mais également la plateforme qui intègre de manière native l'e-commerce, la marketplace et les outils d'Order Management System associés (gestion des stocks, livraisons...). Nous avons une position de " Only one " pour permettre à nos clients d'utiliser une seule et même solution afin de gérer toutes les problématiques de commandes, de marketplace et d'e-commerce en général. En termes de taille, nous sommes 1 500 collaborateurs aujourd'hui dans 32 pays. Depuis juillet, nous sommes côtés en Bourse sur le marché américain (New York Stock Exchange). Cela prouve notre essor et notre capacité à sortir de la région latino-américaine. Nous voulons nous renforcer sur les régions Amérique, Europe et Asie. Nous recensons 3 000 clients dans le monde, de grandes sociétés internationales présentes au Brésil : Carrefour, Decathlon, L'Oréal ou Dior. Les grands comptes représentent plus de 30% de notre chiffre d'affaires. Notre approche est différente en fonction des régions. En Amérique latine, en tant que leader du marché, nous nous adressons à tous types de clients et de différentes tailles. En un an, la croissance de notre plateforme a doublé.

Notre ambition est d'avoir une position hégémonique en Europe.

Pourquoi vous attaquez-vous au marché français alors que la concurrence est déjà bien établie ?

Nous avons un bureau à Paris depuis six mois. Nous avons de fortes ambitions de croissance. La France est le 3e pays européen en termes de business e-commerce. Nous devons gagner en notoriété car nous sommes encore peu connus. La France recense, en effet, de nombreux acteurs reconnus. Néanmoins, ces grosses solutions sont en perte de vitesse sur leur positionnement et proposent des technologies un peu vieillissantes. Le marché est en train de changer. Les solutions de nos concurrents sont rarement multi-tenantes : chez Vtex, tous les clients sont dans la même version de l'application. Nous sommes en train de changer de paradigme concernant les projets qui durent de nombreux mois. En termes de time-to-market, notre valeur ajoutée est d'être en production en moyenne en trois mois. Par exemple, pour Carrefour au Brésil, son 2e marché mondial, nous avons remplacé la solution de SAP Hybris. Cela conforte notre position. Nous avons une adhésion très forte des partenaires.

Quelles sont vos ambitions sur le marché français ?

Nous démarrons notre activité, les cycles de vente dans le business de l'e-commerce se font en plusieurs mois. Notre volonté est de signer une dizaine de comptes d'ici la fin de l'année. Nous allons également recruter une dizaine de collaborateurs (commerciaux, marketing, etc.). En Europe (Vtex est présente au Royaume-Uni, Italie, Espagne, Roumanie et ouvre en Allemagne), et notamment en France, nous souhaitons nous adresser aux gros et moyens e-commerçants. Notre solution est plus adaptée à des besoins plus ambitieux et à des fonctionnements plus avancés.

Pouvez-vous nous en dire plus sur l'e-commerce au Brésil et l'Amérique latine au global ?

C'est un marché très dynamique. Il y a un engouement très fort pour le digital et l'e-commerce avec une accélération liée à la crise sanitaire. Le marché brésilien est un grand pays aux 200 millions d'habitants avec des problématiques importantes sur le multichannel, la logistique... les process de livraison sont assez similaires à ceux des consommateurs européens. La livraison à domicile est très plébiscitée avec également une logique de points relais comme en France. Au Brésil, l'e-commerce représente 15% du retail. Les pays aux plus forts potentiels sont le Brésil, le Mexique, la Colombie et l'Argentine où nous avons des bureaux composés d'une centaine de personnes. Dans la région Latam, nous sommes la solution incontournable avec 2 500 clients. Notre croissance est de 37% sur ce marché. Le marché Latam représente un marché en ligne de 85 milliards de dollars.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande